Les baleines - créatures terrestres ou marines ?

Complément au Livre 'Origins'

Date : mer 27 Mai 2015 Catégorie Voir le Project
Print Friendly

Cet article fait partie des compléments du Livre Origins de Deborah et Loren Haarsma – Cliquez ici pour le sommaire –


La
théorie de l’évolution prédit l’existence de fossiles de transition. Il s’agit de fossiles qui témoignent des changements graduels entre les espèces très anciennes et celles que nous voyons aujourd’hui. Lorsque les scientifiques découvrent des fossiles d’une espèce ancienne, ils peuvent prévoir les types de fossiles de transition que l’on devrait trouver pour connecter cette espèce ancienne à la présente, ainsi que l’endroit où l’on devrait les trouver. Ces prévisions ont été confirmées dans de nombreux cas. Les fossiles de transition de la baleine en sont un bon exemple.

Les baleines sont des mammifères. Elles respirent de l’air et sont vivipares. Mais contrairement à la plupart des autres mammifères, les baleines passent tout leur temps dans l’eau.

Les plus anciens fossiles de mammifères sont ceux d’animaux occupant la terre ferme. Si Dieu a utilisé l’évolution pour créer les baleines, nous devrions trouver une série de fossiles de transition entre des animaux terrestres anciens et les baleines actuelles vivant dans l’océan. C’est exactement ce que montrent les fossiles.

  • Les roches d’environ 60 millions d’années contiennent des fossiles d’une créature appelée Sinonyx. Elle avait la taille d’un grand chien, vivait sur la terre ferme, et possédait un long museau approprié pour attraper des poissons. A l’instar des autres animaux terrestres, les membres du Sinonyx étaient adaptés à la marche et ses narines étaient situées à l’avant de sa face. On trouve des fossiles de Sinonyx aux mêmes endroits que des fossiles d’autres animaux terrestres.

 

  • Les roches d’environ 50 millions d’années contiennent des fossiles de plusieurs espèces intermédiaires entre le Sinonyx et les baleines modernes. Ces animaux avaient une forme bien adaptée à la nage, mais des membres leur permettant de se déplacer sur la terre, comme les lions de mer actuels. L’analyse des roches contenant de tels fossiles montre qu’elles se sont formées dans des zones humides à basse altitude, comme l’embouchure des rivières ou les rivages peu profonds.

 

  • Les roches d’environ 46 millions d’années contiennent des fossiles d’animaux encore plus proches des baleines actuelles. Ils sont encore capables de se déplacer sur terre, mais leurs membres sont plus courts et d’autres changements montrent une adaptation à une vie de plus en plus aquatique. Les narines, par exemple, se sont déplacées de l’avant du crâne vers le haut. Ces roches et ces fossiles montrent après examen qu’ils se sont formés dans des sédiments marins comme on en trouve sur le bord d’un plateau continental. Des eaux profondes, mais pas encore le plein océan.

 

  • Les roches d’environ 40 millions d’années dévoilent des fossiles encore plus proches de nos baleines. Les membres postérieurs sont si petits que ces créatures n’auraient pas pu se déplacer sur terre. L’orifice crânien qui servait de narines s’est déplacé encore plus vers le haut de la tête pour former un évent. On trouve ces fossiles dans les sédiments d’eaux profondes ou peu profondes.

 

  • Dans les roches de moins de 40 millions d’années, les fossiles ressemblent de plus en plus à nos baleines. Certaines baleines actuelles portent même encore les vestiges de petits membres postérieurs complètement recouverts par leurs muscles, et qui ne produisent aucun membre.

 

Or_baleineFait intéressant, pour les roches de plus de 40 millions d’années, on ne trouve des fossiles de transition que dans une partie du globe, une zone correspondant à l’Asie centrale et l’Océan Indien. Mais dans les roches de moins de 40 millions d’années, on trouve des fossiles partout dans le monde.

On peut en déduire que les ancêtres des baleines, qui vivaient il y a plus de 40 millions d’années, peuplaient une région particulière de la terre. Mais quand les premières baleines sont devenues capables de vivre dans l’océan, elles ont peuplé la planète entière.

 

 

 

© 2007 by Faith Alive Christian Resources, 2850 Kalamazoo Ave. SE, Grand Rapids, MI 49560.
Traduction avec autorisation : scienceetfoi.com

 

 Retour

Sommaire des compléments au livre Origins (si vous venez d’ailleurs)

 

Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
Actualité scientifique évolution
Sort by