« l’ADN d’Homo sapiens le plus ancien jamais déchiffré »

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

« C’est une nouvelle pièce du puzzle de la diversité génétique de l’espèce humaine: une équipe internationale a séquencé le génome d’un Homme moderne qui vivait il y a 45.000 ans en Sibérie, le plus vieux génome d’Homo sapiens décodé à ce jour.

Menée par le paléogénéticien Svante Pääbo, pionnier de l’ADN ancien, cette étude permet de préciser la période où les Néandertaliens et les Hommes modernes dont nous sommes la descendance se sont croisés.

Cette recherche, publiée dans la revue britannique Nature, fournit également de nouvelles informations sur l’histoire des débuts de l’Homme moderne hors d’Afrique. Notre espèce est apparue en Afrique il y a environ 200.000 ans. »

Article complet sur le site de sciences et avenir

Sur le même sujet, découvrez l’article sur le site d’Hominidés.com

« Décryptage de l’ADN d’un Homo sapiens vivant en Sibérie il y a 45 000 ans
C’est le plus ancien ADN de notre espèce décrypté à ce jour qui peut permettre de reconstituer plus précisément l’histoire de notre espèce et de ses migrations. « 

Avatar

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*