John Stott à propos de l’évolution

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

John Stott, l’une des figures historiques du monde évangélique est décédée le 27 juillet 2011. Il était à la fois un enseignant, un pasteur, un auteur, un leader…et avait de multiples passions: la mission, les problèmes sociaux, l’évangélisme, la croissance intellectuelle. On le décrivait comme « brillant », « très travailleur », « confiant », « intellectuellement fort », et, peut-être le plus important, un « homme intègre ».

Stott a écrit ses vues à propos de l’évolution, voici un extrait de son livre Comprendre la Bible (1999) :

« Que dirons-nous à propos du « comment » de l’activité créatrice de Dieu. Les chrétiens qui aujourd’hui jugent nécessaire de défendre le concept d’une création littérale en six jours sont peu nombreux, parce que le texte ne demande pas, et que les découvertes semblent contredire ce point de vue. Le texte biblique lui-même ne se présente pas comme un traité scientifique, mais comme une affirmation littéraire hautement stylisée (cadrée délibébérément en 3 pairs, le quatrième jour correspondant au premier, le cinquième au second, et le sixième au troisième). De plus, les preuves géologique d’un développement graduel sur des milliers de millions d’années semblent concluant… »

« Il est très regrettable que certains qui débatent ce problème (l’évolution) commencent par la supposition que les mots « création » et « évolution » sont mutuellement exclusifs. Si tout est venu à l’existence par l’évolution, disent-ils, alors la création biblique a été  prouvée fausse, alors que si Dieu a tout créé, alors l’évolution doit être fausse. C’est plutôt cette alternative naïve qui est fausse. Elle présuppose une définition très étroite des deux termes, alors que ces deux mots ont un grand éventail de signfications, et on discute des deux d’une façon nouvelle aujourd’hui… »

« Pour ma part, je crois en l’historicité d’Adam et Eve, comme le couple original à partir duquel toute la race humaine est issue…mais mon acceptation d’Adam et Eve comme historiques n’est pas incompatible avec ma croyance que plusieurs formes d’hominidés « pré-adamiques » qui ont pu exister pendant des milliers d’années auparavant. Ces hominidés ont avancé culturellement. Ils ont dessiné dans leurs grottes et ont enterré leurs morts. Il est concevable que Dieu ait créé Adam à partir de l’un d’entre eux. On l’appelera peut-être homo erectus, ou même peut-être homo sapiens, il s’agit là de noms scientifiques arbitraires. Mais Adam a été le premier homo divinus, si j’ose dire, le premier homme que l’on peut qualifier de « fait à l’image de Dieu ». Nous ne savons pas vraiment ce que ça signifie, parce que l’Ecriture ne le dit pas. Mais elle suggère que cela inclut des facultés rationnelles, morales, sociales et spirituelles qui font de l’homme un être unique comme le créateur, et lui donne la « domination » sur le reste de la création. »

Note: bien qu’Adam et Eve aient pu être historiques, les données indiquent clairement qu’il n’y a jamais eu un couple unique qui ait donné naissance à toute l’humanité.

Cet article est adapté d’un d’article paru sur le site de la fondation biologos, disponible ici

Avatar

4 Commentaires

  1. Avatar
    Jean-Luc B jeu 18 Août 2011 Répondre

    .
    Mon cher Benoit,

    Je lis le débat sur Blogdei (sur le chainon manquant) depuis le début et je dois dire que tes positions affichées me gênent un peu. Car sous des apparences objectives, je vois que tu déformes parfois les déclarations des autres, et également que tu mets tes lecteurs devant une alternative simpliste qui ne peut aller que dans le sens de tes idées personnelles. Ceux qui ne penseraient pas comme toi ne pouvant être que des arriérés ne connaissant rien à la pensée scientifique.

    Pour ce qui est de déformer les propos, je te cite juste un exemple tiré de ta traduction ci dessus :

    Là où John Stott écrit littéralement :
    « Not many Christians today find it necessary to defend the concept of a literal six-day creation, for the text does not demand it, and scientific discovery appears to contradict it. » traduction littérale : « et les découvertes scientifiques semblent le contredire »
    Tu te permets d’escamoter le verbe « semble » que j’ai souligné. Ce qui donne une phrase affirmative là où John Stott avait eu le prudence de parler seulement des apparences de contradictions (qui sont parfois trompeuses). Ce qui donne dans ton français partisan :« Les chrétiens qui aujourd’hui jugent nécessaire de défendre le concept d’une création littérale en six jours sont peu nombreux, parce que le texte ne demande pas, et que les découvertes contredisent ce point de vue. »

    Je ne suis pas un défenseur acharné de la Création en 6 jours de 24 heures chronos, néanmoins ta façon malhonnête de tordre les propos de John Stott me rends méfiant sur le reste de tes citations. Car tu nous fais la démonstration que ce n’est pas l’amour de la vérité qui est le fondement de tes raisonnements, mais uniquement l’amour de TA conception personnelle de la vérité scientifique.

    Inutile de te dire qu’avec ces manières de faire pas très honnêtes, tu t’es malheureusement disqualifié a mes yeux.

    Jean-Luc B

    • Avatar Auteur
      Benoit HEBERT jeu 18 Août 2011 Répondre

      Cher Jean Luc B,

      Je reconnais tout à fait l’imprécision de ma traduction trop rapide et te remercie pour ta correction tout à fait juste. J’ai écrit que les découvertes scientifiques « contredisent », au lieu que « semblent contredire ». Il y a là une vraie nuance. Le point important est surtout « que le texte biblique ne le demande pas! »

      Un petit rectificatif cependant, si j’ai mis le lien en bas de mon article, c’est bien pour que des lecteurs avisés comme toi puissent aller vérifier eux mêmes, ce que tu as bien fait de faire.

      Attention toutefois aux procés d’intention sous toutes leurs formes. je ne prête pour ma part aucune mauvaise intention à mes frères et soeurs qui ne sont pas d’accord avec le point de vue que je défend. Je les crois même animés de la meilleure intention du monde, celle de défendre l’autorité du texte biblique, ou du moins l’idée qu’ils s’en font. je ne demande pas plus qu’on me traite de la même manière.
      Et puisque tu suis le débat sur Blogdei, tu as pu remarquer que je ne traite personne d’arriéré ne connaissant rien à la pensée scientifique. Il y a seulement des croyants parfois mal informés qui s’aventurent dans des sujets qu’ils n’ont pas vraiment pris le temps d’étudier! Mon unique but est de fournir les outils nécessaires, écrits par des chrétiens spécialistes dans leur domaine, à ceux qui voudraient s’y pencher sérieusement!
      Et je m’en vais de ce pas corriger mon article!
      Merci d’avoir eu la franchise de t’exprimer!

  2. Avatar
    Jean-Luc B jeu 18 Août 2011 Répondre

    .
    Mon cher Benoit,

    Je lis le débat sur Blogdei (sur le chainon manquant) depuis le début et je dois dire que tes positions affichées me gênent un peu. Car sous des apparences objectives, je vois que tu déformes parfois les déclarations des autres, et également que tu mets tes lecteurs devant une alternative simpliste qui ne peut aller que dans le sens de tes idées personnelles. Ceux qui ne penseraient pas comme toi ne pouvant être que des arriérés ne connaissant rien à la pensée scientifique.

    Pour ce qui est de déformer les propos, je te cite juste un exemple tiré de ta traduction ci dessus :

    Là où John Stott écrit littéralement :
    « Not many Christians today find it necessary to defend the concept of a literal six-day creation, for the text does not demand it, and scientific discovery appears to contradict it. » traduction littérale : « et les découvertes scientifiques semblent le contredire »
    Tu te permets d’escamoter le verbe « semble » que j’ai souligné. Ce qui donne une phrase affirmative là où John Stott avait eu le prudence de parler seulement des apparences de contradictions (qui sont parfois trompeuses). Ce qui donne dans ton français partisan :« Les chrétiens qui aujourd’hui jugent nécessaire de défendre le concept d’une création littérale en six jours sont peu nombreux, parce que le texte ne demande pas, et que les découvertes contredisent ce point de vue. »

    Je ne suis pas un défenseur acharné de la Création en 6 jours de 24 heures chronos, néanmoins ta façon malhonnête de tordre les propos de John Stott me rends méfiant sur le reste de tes citations. Car tu nous fais la démonstration que ce n’est pas l’amour de la vérité qui est le fondement de tes raisonnements, mais uniquement l’amour de TA conception personnelle de la vérité scientifique.

    Inutile de te dire qu’avec ces manières de faire pas très honnêtes, tu t’es malheureusement disqualifié a mes yeux.

    Jean-Luc B

    • Avatar Auteur
      Benoit HEBERT jeu 18 Août 2011 Répondre

      Cher Jean Luc B,

      Je reconnais tout à fait l’imprécision de ma traduction trop rapide et te remercie pour ta correction tout à fait juste. J’ai écrit que les découvertes scientifiques « contredisent », au lieu que « semblent contredire ». Il y a là une vraie nuance. Le point important est surtout « que le texte biblique ne le demande pas! »

      Un petit rectificatif cependant, si j’ai mis le lien en bas de mon article, c’est bien pour que des lecteurs avisés comme toi puissent aller vérifier eux mêmes, ce que tu as bien fait de faire.

      Attention toutefois aux procés d’intention sous toutes leurs formes. je ne prête pour ma part aucune mauvaise intention à mes frères et soeurs qui ne sont pas d’accord avec le point de vue que je défend. Je les crois même animés de la meilleure intention du monde, celle de défendre l’autorité du texte biblique, ou du moins l’idée qu’ils s’en font. je ne demande pas plus qu’on me traite de la même manière.
      Et puisque tu suis le débat sur Blogdei, tu as pu remarquer que je ne traite personne d’arriéré ne connaissant rien à la pensée scientifique. Il y a seulement des croyants parfois mal informés qui s’aventurent dans des sujets qu’ils n’ont pas vraiment pris le temps d’étudier! Mon unique but est de fournir les outils nécessaires, écrits par des chrétiens spécialistes dans leur domaine, à ceux qui voudraient s’y pencher sérieusement!
      Et je m’en vais de ce pas corriger mon article!
      Merci d’avoir eu la franchise de t’exprimer!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*