En vidéo : Dieu est-il NECESSAIREMENT intervenu de façon miraculeuse au cours de l'évolution?

Print Friendly, PDF & Email

Les partisans de l’Intelligent Design pensent avoir la preuve scientifique d’une intervention miraculeuse de Dieu au cours de l’évolution, c’est le concept de la complexité irréductible, décrite par Denis Lamoureux:

« Plus encore, la popularité de Behe est due à son antiévolutionnisme exprimé dans Darwin’s Black Box. Grâce au concept de « complexité irréductible »,  Behe affirme que certaines structures biologiques sont trop complexes pour s’être développées par un processus graduel et évolutif.

« Par complexité irréductible, je veux parler d’un système unique composé de plusieurs parties bien assemblées et en interaction qui contribuent à la fonction de base, et si on enlève une seule de ces parties, le système cesse de fonctionner. Un système irréductiblement complexe ne peut être produit directement, par de légères modifications successives du système précurseur, car s’il manque une seule partie à ce système précurseur, il ne fonctionne pas. Un système biologique irréductiblement complexe, s’il y en a un, serait un défi puissant à l’évolution darwinienne.  La sélection naturelle ne peut que choisir des systèmes qui fonctionnent déjà : si un système biologique ne peut donc être produit graduellement, c’est qu’il a dû apparaître comme une entité complète, afin que la sélection naturelle puisse agir dessus. »

De manière tout à fait compréhensible, les chrétiens qui ont une vision interventionniste de Dieu dans la création ont rapidement brandi le concept de complexité irréductible et celui de la nécessité d’une intervention divine directe. Pour eux, la création de la vie n’a pu avoir lieu qu’au travers d’actes miraculeux. Bien sûr, pour ceux qui sont familiers avec les écrits de Darwin, une certaine ironie se trouve dans la thèse de la première cellule de Behe: c’est en effet une proposition similaire à celle de Darwin dans sa conclusion de  L’Origine des Espèces ! Dans la dernière et célèbre phrase, Darwin écrit : « Il y a de la grandeur dans cette vision de la vie, avec cette puissance initiale soufflée par le Créateur dans quelques formes ou dans une seule…et à partir d’un  début si simple, des formes infiniment belles et magnifiques ont évolué et évoluent encore.  »

Vous trouverez sur Youtube un certain nombre de vidéos montrant la fragilité et l’inutilité de ce concept. La plupart de ces vidéos ont été réalisées par des athées. Le ton est souvent sarcastique. Pour le chrétien qui pense que l’évolution est la méthode choisie par Dieu pour créer, le Créateur est intervenu au travers des lois de la nature qu’Il continue de soutenir.

 

 

Voici donc quelques liens utiles

 L’évolution du flagelle (5min)

« La pierre angulaire de l’Intelligent Design (ID) est que certaines structures sont Irréductiblement Complexes (IC), prouvant donc que l’évolution est fausse. Ils prétendent que, puisque ces structures n’ont pas pu évoluer, l’hypothèse par défaut est qu’elles ont été créées. Mais jusqu’à présent, pour toutes les structures ou systèmes qualifiés d’Irréductiblement Complexes par les partisans de l’ID, on a toujours trouvé des indices suggérant une évolution graduelle. Si une structure est ID, il devrait être impossible de formuler une hypothèse logique et scientifique sensée quant à son évolution graduelle. C’est exactement ce que je fais ici.  »

L’évolution du scarabée bombardier (5 min)

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site science et foi

Avatar
Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
Intelligent Design Bible et science Discussion de livres
Sort by

28 Commentaires

  1. Avatar
    Marc jeu 26 Avr 2012 Répondre

    Merci Benoit pour ces liens didactiques,

    Sans forcément parler d’ID, il semblerait d’après certains scientifiques que la sélection naturelle soit un peu à la peine pour expliquer l’intégralité des phénomènes évolutifs (c’est ce qui ressort de ma lecture de « Notre existence a-t-elle un sens ? » comme je l’ai déjà partagé.)

    Un des exemples cités et qui me semble être un peu en rapport avec le sujet que tu abordes (la complexité irréductible) est la mise en œuvre de plusieurs organes pour accomplir une fonction donnée.
    Exemple : la bipédie a nécessité non seulement une évolution au niveau du bassin mais également au niveau de l’oreille interne et du cervelet.
    Hors selon certains experts de ce domaine, la modification du bassin a du subir des « sauts » dans l’évolution car son allongement graduel se trouverait être handicapant chez les primates quadrupèdes, ce qui poserait un problème pour la marche bipède si l’oreille interne n’était pas préparée également.

    As-tu connaissance d’articles sur cette question ?

  2. Avatar Auteur
    Benoit Hébert jeu 26 Avr 2012 Répondre

    Un petit article en anglais, écrit par James Kidder, paléoantropologue, pour la fondation biologos. Kidder a rédigé toute une série d’articles, il a son propre blog.

    http://biologos.org/blog/the-human-fossil-record-pt-2-bipedality

    je ne sais pas si cela répondra à tes interrogations…

    Il y a aussi ce magnifique diaporama montrant l’évolution progressive de certains os de la mâchoire des reptiles pour former l’oreille interne des mammifères. Même si ce n’est pas en lien direct avec ta question, je ne résiste pas!

    http://www.dailymotion.com/video/x981yd_preuve-de-l-evolution-ii_tech

  3. Avatar
    Jim dim 19 Avr 2015 Répondre

    Behe a raison, et la complexité du flagelle bactérien par exemple, devrait normalement prouver, hors de tout doute, l’impossibilité de l’évolutionnisme.
    Mais la croyance est plus forte que la réalité.
    Il y a effectivement de magnifiques diaporama, ou films, qui cherchent a nous conditionner a penser que le hasard est a l’ œuvre dans le processus évolutif. Nous voyons tous les jours des exemples, dans tous les médias qui nous expliquent candidement que l’homme a 4 millions d’années d’existence, que la terre en a 7, que l’univers en a 13.
    Tout cela est du conditionnement orienté de façon a nous faire croire que seul un processus naturel en soit a l’origine.

  4. Avatar Auteur
    Benoit Hébert dim 19 Avr 2015 Répondre

    Cher Jim,
    et si, comme disait Einstein
    « Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. »?

    • Avatar
      Jim mer 06 Mai 2015 Répondre

      Cher Benoit, donc Dieu serait le hasard…je comprends mieux tout d’un coup! Merçi Einstein.

  5. Avatar
    rodolphe (posta01) dim 19 Avr 2015 Répondre

    Cher Benoit,

    Le même Einstein n’a-t-il pas dit également, alors qu’il souhaitait exprimer son opposition à l’interprétation probabiliste de la mécanique quantique par l’École de Copenhague autour de Niels Bohr:
    « Dieu ne joue pas aux dés. » ?

    Par ailleurs, j’attends toujours ta réponse à un de mes récents messages à propos des défauts de conception et autres malfaçons qui caractérisent les êtres vivants, montrant ainsi que l’évolution n’est pas vraiment le meilleur choix technique pour produire ce qui peut ressembler, par exemple, à un Homo Sapiens.

    Il semblerait bien que si la science ne peut effectivement pas réfuter Dieu, elle est en revanche en mesure de montrer la faiblesse de l’argumentation théiste.

  6. Avatar Auteur
    Benoit Hébert dim 19 Avr 2015 Répondre

    bonsoir Rodolphe,

    pour te répondre, je vais te citer un théologien évangélique « évolutionniste » qui s’appelle Henri Blocher, et qui répond aux mêmes objections

    « Notons que les Gould, Jacob, Ruffié, qui ne parlent plus alors en savants, tombent eux aussi dans l’anthropomorphisme naïf en excluant la création sous prétexte qu’il y a « bricolage ». Au nom du syndicat des Bricoleurs Occasionnels, nous protestons solennellement! C’est d’une grande superstition polytechnicienne que de croire que l’image du Grand Ingénieur plus digne de Dieu que du bricoleur! Et si le bricolage est la solution optimale, pourquoi ne pas y admirer la sagesse de Dieu?Ces mêmes auteurs, quelques lignes plus bas, relèvent l’efficacité du « bricolage »; pour Jacob, les « contradictions » du cerveau humain, dont il accuserait le créateur, se révèlent finalement positives; pour Ruffié « l’imperfection doit au bout du compte se traduire par un avantage ». Et Dieu n’aurait pas été assez astucieux pour s’en apercevoir? Il se peut que l’image du grand Bricoleur, avec sa prodigalité, son inépuisable ingéniosité, son allégresse joueuse (Ps 104), son humilité aussi, soit théologiquement la plus vraie… »
    Rev des origines p235

  7. Avatar
    rodolphe (posta01) dim 19 Avr 2015 Répondre

    Bonsoir Benoit,

    Henri Blocher peut toujours protester solennellement, je ne pense pas que ses compétences en biologie lui permettent d’aller au-delà de la simple opinion.
    Ce que j’ai du mal à saisir, c’est la raison pour laquelle un monde qui ne résulterait d’aucune intelligence te semble tellement étrangère.

    • Avatar
      Jim lun 20 Avr 2015 Répondre

      Encore faudrait-il ètre capable de définir de quel « monde » nous parlons.
      S’agit-il de notre système solaire? de l’univers? de l’humanité et de la vie biologique terrestre?
      Vu notre niveau de connaissances extrêmement réduit, la prudence est de mise.

  8. Avatar Auteur
    Benoit Hébert dim 19 Avr 2015 Répondre

    Cher Rodolphe,
    ce n’est pas une question de biologie, mais de philo ou de théologie.

    • Avatar
      rodolphe (posta01) dim 19 Avr 2015 Répondre

      Je ne pense pas Marc, car malgre ses mplications sur notre representation du monde, les interpretations en biologie (TSE – theorie synthetique de l’evolution) n’ont aucune raison objective pour etre considerees dans les categories que tu evoques, meme s’il est vrai que par effet de bord, beaucoup peuvent etre interpelles sur ces terrains.
      Pour etre clair, de la meme maniere qu’il est necessaire de lire la Bible en tenant compte de son genre litteraire, de son contexte historique et de la connaissance limitee de ses auteurs, la meme regle s’impose en science. Les interpretations philosophiques ou theologiques sont juste hors sujet quoiqu’on en pense.

  9. Avatar
    Manu lun 20 Avr 2015 Répondre

    Bonjour Rodolphe,

    « à propos des défauts de conception et autres malfaçons qui caractérisent les êtres vivants », voulez-vous que les croyants se fassent les avocats de leur Créateur ? Cela est ridicule, car de deux choses l’une :

    Soit Dieu n’existe pas, et un être inexistant n’a évidemment pas besoin d’avocat.

    Soit Dieu existe, et il n’a pas besoin d’avocat, il se défend très bien tout seul (lisez la fin du livre de Job). Si vous n’aimez pas sa Création, libre à vous, vous pouvez jouer le rôle du procureur et mettre Dieu en accusation, mais ne comptez pas sur les chrétiens pour plaider l’acquittement de leur Dieu et Père.

    • Avatar
      rodolphe (posta01) lun 20 Avr 2015 Répondre

      Bonjour Manu,

      C’est toujours interessant d’echanger sur cette question essentielle qui semble diviser le monde en deux categories. Le monde est pourtant le meme pour tous (meme si la relativite est passee par la)
      L’origine du desaccord ne peut donc provenir que de l’interpretation que nous en faisons. Or, il existe une methode permettant de generaliser a partir d’un ensemble de faits objectifs particuliers, c’est la methode scientifique.
      Si par exemple nous etions en mesure de constater des miracles (et pas simplement des faits inexpliques) on pourrait legitimement envisager une realite d’ordre surnaturel.
      La meme conclusion legitime pourrait etre envisagee si on constatait une correlation entre les prieres et leurs effets. On peut meme imaginer des tests comparatifs entre religions…
      Voys dites « Si Dieu existe, il se defend tres bien tout seul »
      Voila un postulat qui peut etre teste. Malheureusement, le monde analysable ne ressemble en rien a un monde qui resulterait d’un createur.
      (Lisez Victor Stenger – Dieu l’hypothese erronee, les exemples sont legions)
      Heureux pourtant serait le scientifique (athee) qui pourrait mettre en evidence
      un element indiscutable montrant la marque d’un createur. Ce serait pour lui le Nobel assure. Mais rien de tel ne semble se produire.

      • Avatar
        Jim lun 20 Avr 2015 Répondre

        Posta, je suis en grande parti d’accord avec ton raisonnement.
        Mais, sans ètre un scientifique, je peut t’apporter un élément indiscutable de preuve montrant la marque d’un créateur, il s’agit d’un animal, le paon! Cela mériterait selon toi, le prix Nobel?

        • Avatar
          rodolphe (posta01) lun 20 Avr 2015 Répondre

          Effectivement, si on pouvait montrer que le paon (famille des phasianides et proche de la pintade pour l’anecdote) n’etait pas le descendant d’un lointain ancetre avien, le Nobel s’imposerait…
          Mais d’autres voient aussi dans l’equilibre qui oeuvre dans l’univers la marque d’un createur. D’autres encore voient dans la beaute de la nature, l’art ou la grandeur des sentiments humains l’expression d’une forme de divinite.
          La question est donc: qui faut-il croire si on se situe sur le terrain des valeurs ou de l’opinion ?

  10. Avatar
    Jim mar 21 Avr 2015 Répondre

    Ah bonne question, qui faut-il croire? Je dirai pour ma part personne….la seule vérité que l’on puisse tenter d’approcher, est d’essayer de comprendre nos origines. On peut toutefois, avancer que nous sommes le résultat de l’une des deux options possible: une entité créatrice, ou bien, rien d’autre que le hazard et la nature.
    C’est tout l’objet d’un débat interminable.
    Pour ce qui me concerne, la trace d’une création se trouve dans la beauté extraordinaire des plantes ou animaux, qui ne peuvent ètre le résultat de mutations fortuites ou de la sélection naturelle. Le paon, ne peut ètre le fruit du hasard. Le fait que l’on essaye de lui attribuer un lointain ancètre, ce qui n’est que supputations, ne prouve en rien qu’il en soit le descendant. Cet animal n’aurait aucun intérêt a avoir une queue aussi important, la sélection naturelle aurait du normalement l’éliminer naturellement.
    Pour ce qui est de l’univers, personne ne peut rien dire la dessus, car nous n’en savons rien, il existe, et très probablement a toujours existé.
    Les sentiments humain n’ont rien de « divins », ils sont le fruit de nos neurones, car si on en perd en cours de route, nos sentiments en seront forcément affectés.
    La question de savoir si il faut se situer sur le terrain des valeurs ou des opinions, est sans objet, il faut essayer de se fier a la logique, a ce qui est observable, a ce qui semble possible, et se méfier comme de la peste des opinions avancées comme étant des certitudes maintes fois prouvées, par notamment nos prétendues élites, « scientifiques », ou politiques.

    • Avatar
      rodolphe (posta01) mar 21 Avr 2015 Répondre

      Bonjour Jim,

      Les particularites du paon n’ont rien d’inexplicable pour les biologistes evolutionnistes, et pas davantage que celles du requin marteau, le « 6eme doigt du panda (qui est une griffe) ou encore les capacites de camouflage des phasmes.
      Quant a la queue exuberante du paon elle est ce qu’on appelle un attribut sexuel. En effet, le couple hasard/selection n’est pas le seul moteur de l’evolution, la selection sexuelle est aussi un element determinant pour la transmission des genes.
      Quant a l’idee d’un univers eternel, pourquoi pas, mais alors il serait plus juste de parler d’un multivers car nous savons que l’univers tel que nous le connaissons n’a pas toujours existe.

      • Avatar
        Jim dim 03 Mai 2015 Répondre

        Non Rodolphe, tu dis « nous savons que l’univers tel que nous le connaissons n’a pas toujours existé », là tu dis un absurdité! La seule chose intelligente a dire sur ce sujet est,que nous n’en savons rien!
        Voici ce qu’a dit un « spécialiste » de la question de l’origine de l’univers, Neil Turok, ni le temps, ni l’univers, n’ont de début ni de fin dans ce qu’il nomme un cycle universel répété a l’infini d’expansion et de contraction.

        • Avatar
          Antoine lun 04 Mai 2015 Répondre

          Décidemment, Jim, tu fais vraiment parti de ces gens à qui il ne sert à rien de répondre. Tu m’as déjà servi la soi-disant contestation de Turok au Big-Bang.
          Je t’ai répondu cela :

          Neil Turok travaille sur les causes du Big Bang. Il ne le remet pas en question. Voir sa page du Perimeter Institute ici https://perimeterinstitute.ca/people/neil-turok.
          Ce speech donné en 2011 est aussi très bien http://www.podcast.tv/video-episodes/neil-turok-on-what-banged-causes-of-the-big-bang-14897543.html.
          Concernant le Big Bang et les grandes lignes de l’histoire de l’univers qui en découle, il y déclare «there is almost no one working in cosmology who does not believe that this is basically correct ».

          C’était le 24 mars dernier. Turok va tout à fait évoquer, peut-être, la possibilité d’un cycle infini, mais ce n’est surement pas lui qui prétendra que c’est établi.

  11. Avatar
    Jim lun 04 Mai 2015 Répondre

    Oui Antoine je fait partie des gens qui n’accepteront jamais, que ce que la prétendue science officielle essaye de nous faire gober!
    On ne sait rien de l’univers, car pour avoir une idée précise sur ce dernier, il faudrait au moins que nous ayons pu voyager au delà de notre système solaire, et encore pouvoir voyager bien au-delà, très, très, loin.
    Turok, comme beaucoup d’autres, essayent d’échaffauder des hypothèse toutes basées sur le principe de l’évolution qui suppose un départ a la vie sur terre, ors c’est là précisément qu’il y a une sérieuse contestation de plus en plus de gens, comme moi, « spécialistes » ou pas.
    Pour moi, la théorie du « big-bang » n’est qu’une simple hypothèse que je crois totalement fausse.
    Je préfère la théorie d’un univers infini.
    Antoine, tes réponses argumentées ne m’ont absolument pas convaincues, peux-tu le comprendre?
    La seule vérité, est qu’il n’y a rien d’établi, dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres.

    • Avatar
      Antoine lun 04 Mai 2015 Répondre

      Loin de moi l’espoir de te convaincre du Big Bang.

      Mais tu prétends que Turok est de ton côté et qu’il doute du Big Bang. C’est complètement faux. J’espérais juste te voir l’admettre. Là aussi, peine perdue.

  12. Avatar
    Jim lun 04 Mai 2015 Répondre

    Antoine, il ne faut spéculer sur les intentions des autres.
    Je peux tout a fait admettre que Turok est un croyant au big-bang, mais j’ai lu quelque part qu’il avait fait une telle déclaration, a savoir que l’infini pouvait avoir toujours connu des phases d’expansion et de rétractation…mais j’ai pu me tromper sur ce coup là, puisque j’ai pris ces infos sur le net…

  13. Avatar
    xcluzif mar 05 Mai 2015 Répondre

    En fait, Jim n’ayant pas mieux à proposer que la théorie du big bang et ce modèle ne correspondant absolument pas avec sa vision des choses, il préfère se retrancher derrières un « nous n’en savons rien, il n’y à rien d’établi ». C’est tellement plus simple comme ça.

    • Avatar
      Jim mer 06 Mai 2015 Répondre

      C’est surtout plus intelligent de dire que nous n’en savons rien, quand c’est justement le cas, et c’est aussi plus honnète!
      Si tu avais lu mes commentaires, Xclusif, tu te serai rendu compte que l’alternative au « big-bang » qui a ma faveur, est, l’infini de l’univers, sans début donc, je précise pour ceux qui n’ont pas compris.
      Cette vision de l’univers, me semble, a moi et beaucoup d’autres, bien plus logique qu’un départ soudain de l’univers, par une sorte d’explosion, dont bien sur personne n’en a le moindre début de preuve.
      Quand je vois des personne qui vous affirment, « on sait que… » ou « il est prouvé que l’univers a 13 milliards d’années », je suis outré de tant de suffisance! C’est pourtant ce qu’on enseigne tous les jours, dans les médias, dans nos écoles…
      L’honnèteté la plus élémentaires serai de dire: certains courants dits scientifiques supposent que l’univers est né un jour, …mais ce n’est pas encore prouvé hors de tout doute.
      C’est comme avec l’évolutionnisme, ou beaucoup d’entre nous sont tellement persuadés qu’il ont raison, puisqu’ils l’ont appris a l’école, que l’humanité est née il y a 3.5 millions d’années, etc…alors que eux non plus, n’ont aucune preuve de ces affirmations. Ce ne sont que des suppositions, et si on se veut un minimum objectif, il faut savoir en rester là!

  14. Avatar
    xcluzif mer 06 Mai 2015 Répondre

    Une chose est sûre : Il y a encore beaucoup de chose à découvrir mais il faut arrêter de dire qu’on ne sait rien.

  15. Avatar
    Jim mer 06 Mai 2015 Répondre

    Décidément, c’est difficile de se comprendre!
    Je n’ai jamais dit qu’on ne savait rien, je dis simplement qu’on ne sait rien de la naissance de l’univers, a supposer qu’il y en ait jamais eu une. C’est tout a fait différent de se que tu dis, non?

  16. Avatar
    xcluzif mer 06 Mai 2015 Répondre

    Je parlais en général : de l’univers et de sa naissance. Puis-je savoir quels sont tes convictions religieuses ?

  17. Avatar
    Jim mer 06 Mai 2015 Répondre

    Ha, bonne question…
    Je suis athé, mais …j’ai le plus grand respect pour ceux qui croient en une entité divine et surnaturelle appelée communément « dieu », « allah » « Shiva », etc…
    Simplement pour moi, le surnaturel n’est que du naturel, non encore expliqué, par la science.
    Je crois en l’humain, en sa capacité de réaliser de merveilleuses choses, comme pour certains d’entre nous malheureusement des choses terribles. (guerres, assassinats, etc…)
    J’ai aussi la conviction que l’humanité et la vie biologique, n’est pas le résultat d’un évolution au grés du hasard, et qu’il y a bien eu une création au départ de la vie terrestre.
    Ce que j’aime dans ce blog, c’est la possibilité d’échanger des points de vue différents, bien que je commence a ressentir une pointe d’agacement chez certains.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*