Qu’est-ce que la création évolutive ?

Date : dim 08 Sep 2013 Catégorie, Voir le Project
Print Friendly

.

En résumé

Concept flèches

 

Position d’équilibre

Croire au Créateur, comprendre l’évolution

Nous croyons que Dieu a utilisé le processus de l’évolution pour créer toute la vie sur terre aujourd’hui. Si nous acceptons la science de l’évolution, nous rejetons vigoureusement l’évolutionnisme philosophique.

L’évolutionnisme métaphysique est la vision du monde athée selon laquelle la vie a été développée sans Dieu et sans but. Au lieu de cela, nous croyons comme tous les chrétiens que le Dieu de la Bible a créé l’univers et toute vie.

Les chrétiens ne s’accordent pas sur la question du comment de la création. Les créationnistes de la terre jeune croient que Dieu a créé il y a 6000 à 10 000 ans et sont en conflit avec une grande partie de la science consensuelle. Ceux qui soutiennent l’ID (« Intelligent Design » ou mouvement du dessein intelligent) acceptent un peu plus d’éléments de la science évolutive, mais pensent que certains caractères de la vie s’expliquent mieux par l’intervention directe d’un agent intelligent plutôt par les lois naturelles par lesquelles Dieu a coutume d’agir. En ce qui nous concerne, nous reconnaissons le consensus scientifique sur l’âge de la terre, et sur le développement évolutif de toutes les espèces ; nous les comprenons comme des descriptions de la façon dont Dieu a créé.  Le terme BioLogos proposé par le généticien Francis Collins dans son livre De la génétique à Dieu, vient des mots grecs bios (vie) et logos (parole), et réfère à l’introduction de l’évangile selon Jean : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle. »

.

En détail

.

Ce que nous croyons – La création évolutive ou Biologos

Nous croyons que la Bible et la  science moderne révèlent toutes les deux la vérité de Dieu, vérités qui ne sont pas en compétition. Les positions sur la façon dont les vérités de la science et de la Bible peuvent être réconciliées sur des questions particulières (voir par exemple sur l’Adam historique) varient à l’intérieur de la communauté de BioLogos, mais nous croyons tous que la Bible, Parole inspirée de Dieu, fait autorité en matière de vie et de foi. Nous acceptons les consensus de la science moderne concernant  l’âge de la terre et l’existence d’un ancêtre commun aux différentes formes de vie, y compris en ce qui concerne les humains.

Si nous acceptons l’évolution, nous rejetons vigoureusement l’évolutionnisme philosophique, une vision du monde athée qui accompagne si souvent l’acceptation de l’évolution biologique sur la scène publique. Les adeptes de l’évolutionnisme philosophique croient que chaque aspect de la vie sera un jour expliqué par l’évolution. En ce sens, il est dérivé du scientisme, position plus large selon laquelle la seule vérité réelle est celle qui peut être découverte par la science. Ces positions sont souvent celles des matérialistes (aussi appelés naturalistes philosophiques) qui nient l’existence du surnaturel.

Notre position célèbre Dieu comme créateur, elle est parfois appelée l’Evolution théiste ou création évolutive. Le théisme est la croyance en un Dieu qui prend soin de sa création et communique avec elle. Le théisme est à distinguer du déisme, qui est la croyance en un créateur distant, désinvesti qui est bien souvent à peine plus que la somme totale des lois de la physique. L’évolution théiste est donc la croyance selon laquelle l’évolution est la façon dont Dieu a créé la vie.

Puisque le terme d’évolution est parfois associé avec l’athéisme, un meilleur terme pour la croyance en un Dieu qui a choisi de créer le monde par l’évolution est BioLogos. BioLogos vient des mots grecs bios (vie) et logos (parole), en référence à Jean 1 :1 :

« Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »

 

Intelligent Design

Contrairement à certaines interprétations, le mouvement de l’Intelligent Design n’affiche aucune conviction théologique spécifique. Les partisans de l’ID affirment simplement que « certaines caractéristiques de l’univers et des êtres vivants sont mieux expliquées par une cause intelligente que par un processus non dirigé tel que la sélection naturelle » et que l’existence de cette cause intelligente est une hypothèse scientifique testable. De plus, les théoriciens de l’ID essaient de montrer que la cause intelligente est la meilleure explication de certains phénomènes comme les systèmes « irréductiblement complexes » et l’information complexe spécifiée de l’ADN.

Nous croyons aussi en une causalité intelligente. L’univers et tout ce qu’il contient a été créé et est soutenu par Dieu :

« Car en [Christ] ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles… Tout a été créé par et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. » (Col. 1 :16-17)

Notre position diffère de l’ID en ce qu’elle n’a aucun problème avec la science admise. La sélection naturelle décrite par Charles Darwin n’est pas contraire au théisme. De même, nous sommes heureux d’apprendre par la biologie moderne évolutive les mécanismes de la création en gardant à l’esprit que tout ce qui est arrivé a lieu par l’activité de Dieu. Nous célébrons la création qui ne vient que de Dieu. Nous nous émerveillons devant sa beauté et sommes honorés d’avoir le privilège de l’expérimenter.

Nous croyons dans la réalité des miracles, y compris les miracles de l’Ecriture, mais aussi ceux qui nous expérimentons dans le monde d’aujourd’hui au travers des réponses à des prières et le travail de l’Esprit Saint dans nos vies. Cependant, nous pensons qu’une telle activité surnaturelle dans l’histoire du monde naturel n’est pas testable.

En quelques mots, nous nous distinguons du mouvement ID sur trois points :

1Nous sommes sceptiques sur la capacité qu’aurait la biologie de prouver l’existence d’un Architecte Intelligent (que nous croyons être le Dieu de la Bible), tandis que les partisans de l’ID sont confiants.

2Nous ne trouvons pas convaincants les essais des théoriciens de l’ID pour confirmer scientifiquement l’activité de Dieu dans l’histoire naturelle, tandis que ceux-ci croient l’avoir suffisamment démontrée.

3Nous ne voyons aucune raison biblique de croire que les processus naturels (y compris la sélection naturelle) ont nécessairement écarté Dieu du processus de création. Tout vient de Dieu et est conçu intelligemment. La majorité des partisans de l’ID rejettent certaines des conclusions majeures de la théorie de l’évolution.

 

 Créationnisme

Nous croyons que Dieu est le Créateur de la Terre et de l’Univers.

Le Créationnisme fait pourtant généralement référence au fait que la vie sur Terre est le résultat d’une intervention directe de Dieu. Cet acte de création ne peut être expliqué par la science mais est décrit dans les premiers chapitres de la Genèse. Il existe plusieurs versions du Créationnisme, parmi lesquelles le Créationnisme de la jeune Terre (YEC : Young Earth Creationism) et le Créationnisme de la Terre ancienne (OEC : Old Earth Creationism)

 

Le Créationnisme de la jeune Terre

Selon les créationnistes de la jeune Terre, la terre a entre 6000 et 10 000 ans, d’après les généalogies de la Bible. Ils croient qu’une lecture fidèle de la Bible conduit à comprendre les premiers chapitres de la Genèse littéralement : Dieu a créé le monde en 6 jours, et il y a eu un déluge qui a recouvert la terre comme Genèse 6-9 le raconte, ce qui permet d’expliquer les fossiles et les caractéristiques géologiques de la terre. Ils rejettent aussi l’ancêtre commun de toutes les espèces et croient que la vie a été créée telle qu’elle apparaît aujourd’hui par une action surnaturelle. Ils considèrent que la macroévolution (en tant que distincte de la microévolution à l’intérieur d’un genre ou d’une espèce) est incompatible avec l’Ecriture et certains pensent même qu’elle menace directement le christianisme.

Nous ne sommes pas d’accord avec cette prise de position. Elle rejette les découvertes de presque toutes les disciplines scientifiques modernes pour arriver à ses conclusions, et ne prend pas en compte la révélation de Dieu dans la création découverte par la science. Nous maintenons aussi que la position du créationnisme de la jeune Terre s’enracine dans une interprétation particulière de la Genèse qui ignore le riche contexte culturel et théologique dans lequel elle a été écrite.

 

Le Créationnisme de la Terre ancienne

Les créationnistes de la Terre ancienne acceptent que la terre et l’univers sont âgés de milliards d’années, mais ils maintiennent que ces découvertes coïncident avec une lecture littérale des premiers chapitres de la Genèse (ils interprètent souvent les jours de la création comme de longues périodes ou voient de longs temps entre les jours de la création). Ils considèrent que la science moderne correspond tout à fait avec le récit biblique et croient que Dieu a inspirés des idées scientifiques modernes dans la Bible, parfois par un langage secret qui n’aurait pas été perçu par les premiers récepteurs. Ils n’acceptent pas la macroévolution ni l’ancêtre commun de toutes les formes de vie.

Nous ne sommes pas d’accord avec cette position. Si elle accepte le consensus scientifique en ce qui concerne l’âge de la Terre, elle rejette les découvertes de la génétique moderne, de la paléontologie, de la biologie développementale, de la biologie évolutive, et d’autres sous-disciplines de la biologie qui n’ont pas beaucoup de sens sans la macroévolution et l’existence d’un ancêtre commun. De plus, nous croyons que Dieu a choisi de se révéler avec la vision du monde, la culture et la langue des auteurs bibliques.

Là où les chrétiens sont d’accord

Malgré toutes ces différences, tous les chrétiens s’accordent sur le fait que le Dieu de la Bible est le créateur des cieux et de la terre. Nous croyons à l’autorité de la Bible, même si nous ne nous accordons pas sur la meilleure interprétation de certains passages. Nous croyons que Dieu est continuellement actif dans son gouvernement souverain de l’univers, même si nous ne nous accordons pas sur la proportion de l’action surnaturelle de Dieu et de son action par les lois naturelles. Nous sommes unis dans notre rejet de l’évolutionnisme philosophique, même si nous avons différentes stratégies pour le contrer (certains rejettent la science de l’évolution, alors que nous rejetons l’interprétation philosophique athée de la science). Notre foi a les mêmes fondements : tous ont péché et le salut ne vient que par la mort et résurrection de Jésus Christ. Nous croyons que le Dieu de notre salut est le Dieu que nous voyons dans les merveilles de sa création. Que nous admirions la complexité de l’ADN, la beauté d’un dauphin, ou la grandeur de la voie lactée, nous pouvons élever nos cœurs ensemble en louange à l’Artiste divin qui a tout fait.

EN VIDEO

Video1  Video02   VideoAVideoB

Toutes les questions

Vous aimez cet article ? Dites-le nous en cliquant sur le coeur…