La Bible enseigne-t-elle que la terre est une sphère?

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

 

Jésus aurait facilement pu prouver  sa divinité en révélant la science aux hommes,  des siècles avant que les chercheurs ne viennent confirmer ses affirmations. Il y a 2000 ans, imaginez un instant Jésus dire  :

« E = m.c2, vous comprendrez plus tard… ».

La formule d’équivalence masse (m) énergie (E) découverte par Einstein nous aurait alors été transmise au détour d’un verset de l’évangile de Jean… Les hommes du 20ème siècle et d’après n’auraient eu qu’à s’incliner devant une révélation aussi spectaculaire et reconnaître qu’il était bien le Fils éternel de Dieu, auteur de la création.

Cette petite histoire fait certainement sourire intérieurement les croyants, parce qu’ils savent bien que ce n’est pas sur ce terrain là que Dieu les a attirés et qu’il s’est révélé à eux. Pourtant, bien des chrétiens restent friands d’arguments qui ne sont pas tellement différents. Pourquoi est-il important pour eux que la description du monde faite par les auteurs inspirés correspondent aux découvertes de la science moderne (ce qu’on appelle le concordisme scientifique) ? Je pense qu’ils ressentent le besoin que l’inspiration de la Bible soit prouvée rationnellement.  Ce serait le cas si  les auteurs sacrés avaient été capables de dépasser le niveau de connaissance scientifique de leurs contemporains grâce au Saint Esprit. De même, dés que des chercheurs prétendent avoir déchiffré le prétendu « code secret » de la Bible en mettant en évidence des harmonies mathématiques que seul Dieu aurait pu révéler, certains chrétiens y voient immédiatement la preuve que « la Bible est vraie ».  Ils sont aussi très déçus le jour où ces découvertes sont remises en cause, et que des harmonies semblables se retrouvent dans d’autres textes de l’Antiquité. Dans leur esprit, croire en l’évangile ou l’annoncer aux autres est un peu comme proposer un questionnaire à choix multiple: «  Tu as maintenant devant toi la preuve rationnelle que la Bible est la parole inspirée de Dieu, tu peux cocher la bonne case ! »

Les prédicateurs de l’évangile sont parfois tentés d’avoir recours à ce genre de procédés censés ne laisser aucun choix à l’auditeur convaincu par la démonstration. Un classique du genre est : « Laisser moi vous montrer que la Bible révèle que la terre est ronde des siècles avant que l’homme ne le découvre ». (Ce sont les grecs qui ont découvert la rotondité de la terre quelques siècles plus tard. Aristote (384-322), l’étudiant préféré de Platon, utilise des observations limitées pour confirmer cette hypothèse. Ératosthène (276-194) la confirme scientifiquement en calculant la circonférence de la terre avec une précision de 2% par rapport à la réalité.)

Job 26 :7 :«  Il étend le septentrion sur le vide, Il suspend la terre sur le néant….  Il a tracé un cercle à la surface des eaux…»

Hors de son contexte, ce verset spectaculaire parait bien décrire la planète bleue telle qu’elle surgit dans notre imagination dés que nous prononçons le mot terre (comme nous l’imaginons souvent lorsque nous lisons Genèse 1 : « la terre était informe et vide ».) A lui seul, ce verset semble contredire totalement la démonstration faite sur ce site ! En effet, nous prétendons que pour les auteurs bibliques : la terre est plate, elle est inébranlable, elle a des fondations : les piliers de la terre, elle est entourée par les eaux, elle est circulaire ou parfois carrées (les 4 coins du monde), elle a des extrémités… Cette compréhension du monde n’a pas été modifiée par le Saint Esprit dans le processus d’inspiration.

Comment résoudre alors cette contradiction apparente ?

C’est très simple, il suffit de replacer le verset dans son contexte immédiat :

«….  jusqu’à la limite entre la lumière et les ténèbres. Les colonnes du ciel s’ébranlent et s’étonnent à sa menace. »  (v.10 et 11)

et plus généralement dans le contexte du livre de Job tout entier, où l’univers physique est décrit dans une conception ancienne : le firmament (Job 37:18) :

« Peux–tu comme lui étendre une voûte de nuées, aussi solides qu’un miroir de fonte ? »

la demeure de Dieu dans les cieux des cieux (Job 36:29), les piliers de la terre (Job 9:6, 38:4-6) :

« Où étais–tu quand je fondais la terre ? Déclare–le, si tu le sais avec ton intelligence. Qui en a fixé les mesures, le sais–tu ? Ou qui a étendu sur elle le cordeau ? Dans quoi ses bases sont–elles enfoncées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire.»

Ainsi l’idée de la terre sphérique apparaît pour ce qu’elle est véritablement : une projection de nos connaissances actuelles sur le texte. Le cercle dont il est question dans Job 26 :7 est bien un cercle en deux dimensions et non une sphère. Ce verset  décrit la terre telle que les anciens peuples du Proche Orient la voyaient : un disque plat sur un océan (les eaux d’en bas).

« De plus, le verbe talah, qui est traduit par « suspendre » dans Job 26 :7, apparaît dans le contexte de la suspension d’un objet comme celle d’un ustensile à un piton (Esaïe 22 :24), d’armes sur un mur (Ez 27 :10) ou d’une lyre sur un arbre (Ps 137 :2). Ce verbe ne fait pas référence à une suspension dans l’espace vide, mais au fait d’accrocher quelque chose au bout d’une perche. » (Denis Lamoureux Evolutionary Creation p133.)

Un autre verset qui, extrait hors de son contexte, pourrait nous laisser penser que la Bible décrit une terre sphérique:

Esaïe 40:22 : «C’est lui qui habite au-dessus du cercle de la terre, dont les habitants sont comme des sauterelles… » Mais lisons la deuxième partie du verset : « …Il étend les cieux comme une étoffe légère, Il les déploie comme sa tente, pour en faire sa demeure. »

C’est l’image habituelle figurant une terre plate, et le firmament au-dessus (voir Psaumes (104:2-3)). Le prophète Esaïe parle d’Abraham, habitant la ville Ur, près de la côte du Golfe Persique :

« Toi, que j’ai saisi des extrémités de la terre et que j’ai appelé de ses confins, à qui j’ai dit : Tu es mon serviteur… » (Esaïe 41:9)

Ainsi dans ces deux textes, le contexte du livre tout entier nous montre qu’il s’agit bien d’une côte circulaire entourée par les eaux et d’une terre plate. Affirmer le contraire est tout simplement non biblique !

Source: Evolutionary Creation de Denis Lamoureux.

Denis Lamoureux met gracieusement en ligne un chapitre de son livre « J’aime Jésus et j’accepte l’évolution » à propos de la science ancienne contenue dans la Bible, bonne lecture!

http://www.ualberta.ca/~dlamoure/ilj_ancient_science.pdf

Voir aussi l’excellent article de Paul Seely dans le Westminster Theological Journal à propos de la signification du mot « mer » et « terre » dans Genèse 1:10

http://faculty.gordon.edu/hu/bi/Ted_Hildebrandt/OTeSources/01-Genesis/Text/Articles-Books/Seely_EarthSeas_WTJ.pdf

 

Vous pouvez également consulter cet article paru à l’occasion de la sortie de notre vidéo sur la Terre dans la Bible. 

 


EN VIDEO

   video6  Youtube-SF

 

368 Commentaires

  1. DJAM sam 22 Juil 2017 Répondre

    Bonjour à tous ! Preuve encore que les platistes disent vrais, car concernant le Leviathan (le monstre marin ou le sepent tortueux qui vit dans les mers??). Ne s’agirait t’il pas d’un monstre qui vivrait dans les «  »eaux du dessus » et « du dessous » plutôt que dans nos oceans et puisque personne ne l’a jamais vu. En tous cas, il existe vraiment puisque la bible en fait mention à maintes reprises. Aussi, quand on lit Job 3 : 8-9. On peut comprendre que le Leviathan à une demeure proche des étoiles et que donc, j’ai bien peur que la terre plate, le dôme, les eaux du dessus… et de ce que sont réelement les étoiles (c’est à dire, des organismes vivants obéissants à la bio-luminescance) et les eaux tout autour soient effectivement bien réelles . Bonnes recherches à vous. Portez-vous bien chers frères.

  2. pehli mer 26 Juil 2017 Répondre

    Surréaliste ta preuve du serpent obéissant a la bio-luminescance qui prouve que la terre est plate!!!
    J’ai mieux au catalogue:

    Avec une éclipse, effectivement on ne prouve pas que la Terre est ronde mais que son ombre est ronde, et effectivement ça peut être un cylindre. Mais avec deux éclipses, on précise les choses : voici un objet qui, orienté d’une certaine manière donne une ombre ronde et qui, orienté d’une autre manière (car la 2è éclipse de Lune se produit lorsque la Terre est orientée différemment, puisque la Lune y est vue à un autre endroit du ciel), mais donne à nouveau une ombre ronde. Et c’est encore mieux avec trois, quatre… éclipses. En fait, chaque fois qu’on observe une éclipse, l’ombre est ronde, donc la Terre est un objet géométrique qui, de quelque endroit qu’on l’éclaire, donne une ombre qui est ronde donc: Une sphère.
    Le calendrier des éclipses lunaires est disponible sur internet. Aucun besoins de télescope, juste vos yeux, mais ouverts par contre ;-)

    Cordialement.

  3. DJAM mer 26 Juil 2017 Répondre

    Désolé pour vous concernant mon surréalisme, mais il semblerait que nous soyons sur un blogue intitulé : Bible science et foi… Effectivement, il s’agit d’un livre (concernant la bible) ultra-surréaliste. Pour vos preuve de projections d’ombres, je n’ai pas trop envie d’en rechercher les preuves, vos explication étant elles, plutôt surréaliste. Si j’ai bien compris, il faut additionner un cumul d’éclipse pour parvenir à votre synthèse. Elles s’attendent maintenant ? Bon enfin, le Leviathan vit dans les eaux du dessus, le soleil est infiniment plus proche de ce qui est annoncé, la lune est un luminaire en elle-même (ça se voit). Aussi, comme à dit l’autre…j’ai mes règles, et la première est de ne croire absolument rien de ce que me dit mon gouvernement!
    (ou la NASA, ou l’éducation nationale…etc et ce qui est du pareil au même) bien à vous.

    • Marc Fiquet mer 26 Juil 2017 Répondre

      Bonjour Djam

      Il est vrai que la Bible contient certains passages imagés et révélations spirituelles qui peuvent apparaître comme surréalistes. mais d’un autre côté l’enseignement des apôtres ou de Jésus par exemple est d’un pragmatisme exemplaire pour notre vie quotidienne, par exemple tu parles de notre rapport avec les autorités gouvernementales, voici leur recommandations unanimes qui semblent dénoter assez singulièrement avec ta règle n°1 :razz:

      Paul :
      Romains 13:1 Que chacun se soumette aux autorités qui nous gouvernent, car toute autorité vient de Dieu, et celles qui existent ont été établies par Dieu. 2 C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi,

      Tite 3:1 Rappelle-leur de se soumettre aux magistrats et aux autorités, de leur obéir, d’être prêts pour toute œuvre bonne

      Pierre :
      1 Pierre 2:13 A cause du Seigneur, soumettez-vous à toutes les institutions établies parmi les hommes: soit au roi parce qu’il est au-dessus de tous, soit aux gouverneurs parce qu’ils sont envoyés par lui pour punir ceux qui font le mal et approuver ceux qui font le bien.

      Il y a de quoi méditer, sachant qu’à l’époque où Paul écrit aux Romains son épitre, c’est césar Néron qui siège au pouvoir…

  4. DJAM mer 26 Juil 2017 Répondre

    Bonjour Marc, je m’y soumet cependant, j’ai très bien le droit de faire semblant de les croire. Cela n’annule en rien notre recherche de vérité contre Satan, lequel égare il paraît… »égare toute la terre habitée ». Merci pour vos commentaire et bien à vous.

  5. DJAM mer 26 Juil 2017 Répondre

    …aussi cher Mr Marc, concernant l’implication et l’agrément de Dieu dans les gouvernements établis par les hommes, et même les plus terribles…il se pourrait que certains versets (comme l’exode/c’est le nil que les « vrais hébreux » ont traversé et non pas la mer rouge il semblerait) aient étaient modifiés à Alexandrie. Encore bien à vous !

  6. DJAM mer 26 Juil 2017 Répondre

    …cependant, le règne de Néron arrive bien après la traduction à Alexandrie ??? Problème !

  7. DJAM mer 26 Juil 2017 Répondre

    …encore cependant, et mille excuses !? …il se pourrait qu’en plus des lieux, (et sachant que les 6000 ans de l’existence de l’homme et qui est un fait établi au niveau biblique), soit tout simplement erroné. Encore en sachant que jusqu’à Noé (et si mes souvenirs sont bons), les hommes avaient une vie supérieur à 1000 ans, il est impossible que le monde décrit dans la bible ai la durée citée ci-dessus. Il se pourrait donc et encore par ce fait, qu’en plus des lieux…les époques aient étaient falsifiées. Encore bien à vous.

  8. pehli jeu 27 Juil 2017 Répondre

    Et non M. Djam . Elles ne s’attendent pas les preuves d’une terre sphérique, le calendrier des éclipse lunaires dont je vous parlais existe depuis des dizaines d’année. Il y a entre 2 et 4 éclipses lunaires par ans pour votre gouverne et ce depuis toujours…Donc l’objet sur lequel vous vivez est forcément sphérique !
    P.S.: Je ne fais pas parti du gouvernement. C’est promis.
    Autre preuve: le soleil de minuit au pôle sud. Un jour de 6 mois. Comment le soleil fait il pour éclairer seulement l’ extérieur complet d’un disque, de la taille de notre planète pendant 6 mois et agir avec des jour et des nuits quotidienne sur le reste de la planète ?
    Il y a une centaine de soleil ? ou le soleil à une forme d’anneau?

    Cordialement

  9. pehli jeu 27 Juil 2017 Répondre

    VERSET 8:31

    Jouant sur le globe de sa terre, Et trouvant mon bonheur Parmi les fils de l’homme.

    La bible enseigne que la terre est une sphère ce verset est tous particulièrement précis par rapport aux autres !

  10. DJAM jeu 27 Juil 2017 Répondre

    Mr Marc, de toute façon, quoi qu’on en dise, d’une bible à une autre les mots changes. Exemple, dans Romain 13: 1 et selon la bible de l’épée, il n’est pas dit « que chacun s’y soumette (aux autorités) » mais « que les autorités se soumettent à christ ». Ce qui change tout !

    Mr Pehli, je n’est pas trop le temps de faire des recherches de ce que vous voulez prouver. Aussi vous donnez un verset qui stipule un « globe » mais vous n’en mentionnez pas le livre ?? Peut-être Est-ce un oublie de votre part. Aussi et désolé, mais une fois la terre plate acquise comme vérité, on ne reviens pas en arrière sur une boule qui file à 32 XW la vitesse d’une balle autour d’un soleil immensément lointain avec à sa suite la lune,…etc c’est complétement insensé ! Pourquoi Dieu aurait t’il créer des astres aussi loin de la création ? Restons logique.

  11. pehli lun 31 Juil 2017 Répondre

    Vous devriez le prendre le temps de faire des recherche, je dis ça pour vous !
    Vous prenez bien le temps d’écrire et de répondre sur ce site.
    Des recherches en amont ne seraient pas de trop à mon humble avis!
    Et pour le livre c’était écrit dans le message précédent que pour le coup vous n’avez pas lu !
    Allez vous avez raison la terre est plate, faite attention de ne pas vous approcher du bord ça glisse.!!

  12. DJAM lun 31 Juil 2017 Répondre

    Bonjour Mr Pehli,
    J’ai beau vous relire, je ne trouve absolument pas le verset en question concernant le fameux verset qui parle d’un globe !? Aussi, pourquoi vous les « Globeux », dépensez vous autant d’énergie à vouloir prouver ce que vous voulez évident ? C’est un peu comme l’attaque du 11 septembre sur le pentagone, (le lieux le plus fliqué au monde) montrez nous des images vidéos du lancement (et sans interruptions) d’une fusée au décollage et jusqu’à ce quelle atteigne la station internationale en orbite. C’est simple pourtant, et ça pourrait intéresser pas mal de monde je pense, plus que super bowl par exemple. Pour ma part je suis en train de relire la bible (entièrement) avec à l’esprit « une terre plate » et j’avoue que j’y beaucoup plus clair et cela me suffit comme preuve. Je ne vais pas me perdre dans des démonstrations d’une science toute fabriquée vous m’en excuserez. Bonne lecture à vous Mr Pehli concernant ce dernier.

  13. pehli lun 31 Juil 2017 Répondre

    L’ ISS est visible avec un télescope a 100 € !
    La lune est visible à l’oeil nu!
    Mais le Maghreb ne l’est pas (visible) avec un télescope militaire infrarouge de très longue portée des côtes française !
    C’est bizarre quand Même !
    La paranoïa est un trouble du fonctionnement mental qui se manifeste par une méfiance exagérée des autres, une sensation de menace permanente et un sentiment de persécution. Le traitement repose sur une psychothérapie associé à la prise de neuroleptiques. L’hospitalisation est parfois nécessaire.

  14. Marc Fiquet lun 31 Juil 2017 Répondre

    Mais oui DJAM si tu as vu nos videos en bas de l’article, nous disons comme toi. Beaucoup de théologiens sont d’accord avec ça nous citons même les références des versets de la Bible qui montrent clairement une chose :
    les hébreux croyaient comme les autres peuples de l’époque que la terre était plate, cela apparaît dans la Bible.

    Mais où voyons nous écrit une seule fois : Je suis Dieu, je vous enseigne que la terre est plate ? Nulle part !!
    En fait si on prend un papyrus égyptien de la même époque on verra la même chose (une terre plate) sauf que pour eux le Soleil sera un dieu ainsi que la lune alors que dans la bible ils deviennent des astres créés par Dieu.
    La Bible n’est pas un traité de Géologie, elle nous enseigne sur Dieu pas sur la nature.

    Les grecs ont découvert que la terre était ronde puis Copernic a postulé qu’elle tournait autour du soleil, tout cela n’apparait pas dans la Bible qui est un livre d’une autre culture et d’un autre âge pour en être informée.
    Ce n’est pas sa vocation sinon comme le dit l’article, il aurait fallu y mettre aussi la relativité d’Einstein et pourquoi pas le big bang la théorie des quanta et pourquoi pas encore la science du siècle prochain ou s’arrêtait-on ?
    ET qu’en auraient pensé les auditeurs d’il y a 3000 ans alors qu’ils ne pouvaient rien vérifier ? Quel aurait été l’intérêt d’une telle information pour eux et des générations suivantes jusqu’à la réelle découverte par la science ?

    donc oui la Terre est plate dans la Bible mais depuis on a compris qu’elle est bien ronde.

    Et pour les autres (pehli) on serait tenté de chercher à prouver l’origine divine de la Bible en voulant la voir ronde dans les textes, mais il faut faire de la gymnastique qui trahit une exégèse honnête pour voir autre chose que la vision de monde de l’époque. Et s’il l’on reconnaît qu’il y a bien des prophéties et que l’Ecriture est premièrement Christocentrée, elle est aussi profondément inculturée et témoigne donc de la vision du monde des auteurs inspirées et de leur époque.

    C’est parfois difficile à admettre mais ça à l’air de correspondre au choix de Dieu pour inspirer les Ecritures et ça lève tout conflit entre La Bible et la science moderne.

  15. DJAM lun 31 Juil 2017 Répondre

    Mr Pheli, j’ai justement commander récemment un télescope pour observer les étoiles quand à leur véritable nature. Concernant l’ISS visible, faudrait vraiment un coup de bol démesuré pour tomber dessus vu la vitesse de rotation de la prétendue boule de noël que vous défendez bec et ongles, ou des connaissances en science frauduleuse poussées. Votre histoire de « télescope militaire à super pouvoir infra-rouge », je n’y crois pas non plus!! d’autre part comment voulez vous observer le Maghreb des côtes françaises, à moins que votre super télescope se mette lui aussi à épouser la courbure sphérique. Pour finir concernant la dite « paranoïa » dont vous m’incriminer, Jesus nous met en garde et nous demande de tenir bon, d’être endurant face au mal qui dévore la terre et à la puissance trompeuse de Satan. Aussi, il se pourrait que vous vous soyez trompé de site pour étayer vos réflexions…et toujours par le livre concernant le fameux verset… Encore bien à vous Mr Pehli.

    • Marc Fiquet mar 01 Août 2017 Répondre

      La trajectoire de l’ISS est une donnée parfaitement connue qui te sera facilement accessible en te rendant dans n’importe quel club d’astronomie

  16. DJAM lun 31 Juil 2017 Répondre

    Mr Marc, ce n’est pas parce qu’une chose est récente qu’elle est mieux ou vrais !! Des Grecs anciens à Copernic en passant par Newton ou Einstein, personne n’allait encore dans le soi-disant espace pour prouver leurs dires. Et pourtant tout semble « tourner » entre ces trois derniers ?? Einstein en passant n’est pas le père de la relativité comme vous devez le savoir. Juste en passant. Pour parler des Egyptiens anciens, comme expliqué vous qu’ils ont calqué le plateau de Gizeh sur la constellation d’Orion. (Celle-ci n’étant visible qu’avec de matériel moderne). Aussi, la bible ne nous enseigne pas uniquement sur Dieu. Elle parle d’un centre concernant la terre, d’extrémités, de bords, de la nature du Léviathan et ou il demeure. Des luminaires que sont la lune et les étoiles ! Pour conclure en philosophant…Adam et Eve ont étaient chassées du jardin à cause de la connaissance. A cause de cela, je préfère pour ma part rester très littéral avec mes gros sabot loin du malin; Encore n’ayant pas à mon compte le budget annuel de la NASA pour être complètement sure de moi, je vous souhaite bonne chance à vous, bonne chance à nous.

  17. DJAM mar 01 Août 2017 Répondre

    D’accord Mr Marc ,je vais me renseigner concernant la fameuse trajectoire; Merci et bien à vous.

  18. DJAM sam 12 Août 2017 Répondre

    concernant le fractionnement de la Pangée en continents il y’a des millions d’années et avec certainement pour occupants « des soi-disant dinosaures » ou je ne sais quoi , voici la preuve que votre théorie « d’évolution créationniste lente » est une hérésie ! Si ont réassemble, et avec la connaissance de la situation géographique des continents actuels, les continents en Pangée, on sais que l’Inde s’imbrique parfaitement dans l’est Africain. Aussi, il n’y à que deux régions dans le monde ou l’on trouve des lions et des éléphants : la région centre Afrique et l’Est centre Indien. Cela signifie par conséquence, que l’éclatement de la Pangée ne peut avoir eue lieu que très récemment (d’après la bible de l’épée, juste après la confusion des langues à Babel). Bonne recherches à vous

  19. Chrétien jeu 07 Sep 2017 Répondre

    « De même, dés que des chercheurs prétendent avoir déchiffré le prétendu « code secret » de la Bible en mettant en évidence des harmonies mathématiques que seul Dieu aurait pu révéler, certains chrétiens y voient immédiatement la preuve que « la Bible est vraie ». Ils sont aussi très déçus le jour où ces découvertes sont remises en cause, et que des harmonies semblables se retrouvent dans d’autres textes de l’Antiquité. »

    Ce n’est pas bien de mentir, à mon moins que vous fassiez délibérément de la rétention d’information ou ne compreniez simplement pas de quoi il s’agit, essayez donc de me trouver des réfutations des 7 articles suivants:

    http://www.torahcodes.net/paper7.html

    • Marc Fiquet jeu 07 Sep 2017 Répondre

      ça aura pas été trop long ;-) :
      « Brendan McKay, pro­fesseur de mathé­ma­tiques à l’Université nationale d’Australie, a démontré que la méthode de Séquençage de lettres équi­dis­tantes pouvait s’appliquer à Moby Dick, trouvant neuf fois l’assassinat d’un premier ministre, dont celui d’Yitzhak Rabin, l’assassinat de Martin Luther King et l’accident mortel de Lady Di. Plus d’informations sur la réfu­tation du code de la Bible par des mathé­ma­ti­ciens : http://users.cecs.anu.edu.au/~bdm/dilugim/torah.html »

      voir aussi, pour la version plus complète : http://www.projet22.com/religions/judaisme/article/critique-du-code-secret-de-la.html

      • Chrétien jeu 07 Sep 2017 Répondre

        Marc Fiquet,

        Na na na, j’ai demandé une réfutation des 7 papiers qui figurent sur le lien que j’ai posté dans mon commentaire précédent, pas de l’article de Statistical Science de 1994 qui n’a d’ailleurs pas été réfuté par McKay and co ;), sinon, je vous invite à consulter cette page où le Pr Haralick démolit en bonne et dur forme les soit disant « codes » de McKay trouvés dans Moby Dick: http://www.torahcode.net/mckay/mckay1.shtml

        • Yogi ven 08 Sep 2017 Répondre

          @ Chrétien
          > « le Pr Haralick démolit en bonne et dur forme les soit disant « codes » de McKay trouvés dans Moby Dick » : erreur. La démonstration de McKay est au contraire très pertinente car les conditions de son travail lui avaient été imposées à l’avance : « trouver une référence à l’assassinat d’un premier ministre dans Moby Dick ». MacKay en trouve quatre, et encore trois autres en étendant à « président ».
          A l’inverse, Drosnin a cherché ce qu’il voulait dans la Torah, et parmi ses (probablement) centaines d’essais qui n’ont rien donné, il a trouvé l’assassinat de Rabin. Il aurait trouvé une référence à la Shoah, à Golda Meir ou à n’importe quel événement significatif de l’histoire récente d’Israël, il n’aurait pas manqué de le clamer haut et fort. Mais non. Niveau de « preuve » : zéro.

          • Chrétien ven 08 Sep 2017 Répondre

            @yogi,

            Je pense que vous n’avez pas lu, ou mal lu, ou pas compris l’article du Pr Haralick, en effet, ce dernier précise bien:

            « We will show that each of the assassination tables shown by McKay violates at least one of these three aspects. In other words, the demonstration by Professor McKay does not constitute a proper answer to the challenge posed by Drosnin. For when Drosnin used the word message, HE MOST CERTAINLY MEANT MESSAGE IN THE SENSE OF THE TORAH CODE HYPOTHESIS »

            « Nous montrerons que chacune des tables d’assassinat montrées par McKay viole au moins un de ces trois aspects. En d’autres termes, la démonstration du Professeur McKay ne constitue pas une réponse appropriée au défi posé par Drosnin. Car lorsque Drosnin a utilisé le mot message, IL SIGNIFIAIT CERTAINEMENT UN MESSAGE DANS LE SENS DE L’HYPOTHÈSE DES CODES DE LA TORAH »

            On peut critiquer tant qu’on veut les livres de Drosnin, ce que ne se sont pas privés de faire les chercheurs qui sont à l’origine de ces découvertes, mais à ce niveau là il n’est pas critiquable s’étant directement renseigné à la source, il connaissait les caractéristiques de ces codes même s’il en tiré des interprétations farfelues. Et Haralick a bel et bien démoli ses pseudo réfutations.

            • Yogi ven 08 Sep 2017 Répondre

              @Chrétien
              Je pense que vous sous-estimez la mauvaise foi du Pr Haralick, dont les critères pour rejeter les « trois aspects » dans les travaux de McKay sont parfaitement subjectifs. Aussi bien le fait de savoir si les « key words » trouvés sont acceptables ou non, que le niveau de « rank skip » ou de compacité recevables, ne relèvent que de sa seule appréciation. S’il lui plaît de rejeter ceux de McKay, grand bien lui fasse, mais cela n’invalide en rien la démonstration.

              J’espère en tous cas que Drosnin, dont les détails de l’assassinat sont clairement donnés dans Moby Dick avec une précision encore plus grande que ceux donnés pour Lady Di, est désormais sur ses gardes lorsqu’il sort de chez lui.

    • Marc Fiquet jeu 07 Sep 2017 Répondre

      le lien était altéré, je l’ai corrigé http://users.cecs.anu.edu.au/~bdm/dilugim/torah.html

      Le pouvoir de la Bible est dans son message qui révèle le Dieu unique et qui a la capacité à changer les cœurs par la foi pas dans des pseudo codes magiques.

      Ne confondons pas tout !…

      • Chrétien jeu 07 Sep 2017 Répondre

        Marc Fiquet,

        Les codes de la Torah sont un fait non réfuté jusqu’ici, il faut donc faire avec et peut-être revoir vos conceptions de la Bible (non il ne s’agit pas de magie)…

  20. Chrétien jeu 07 Sep 2017 Répondre

    P.S.: Ce que McKay and co ont démontré, c’est simplement qu’en ne suivant aucune règle on peut trouver tout et n’importe quoi dans n’importe quel texte, c’est évidemment se moquer du monde et notamment du grand public qui n’y voit que du feu, si les auteurs de l’article publié dans Statistical Science (au bout de 6 ans je le rappelle, ce qui est tout à fait exceptionnel) n’avaient pas suivi de règles, ils n’auraient pu passer le filtre des referees et être publiés…

    • Marc Fiquet jeu 07 Sep 2017 Répondre

      Encore une bataille d’experts très édifiante !

      C’est vrai que la première chose que Jésus a dite lors du discours sur la montagne à propos de la Torah c’est « pour vous prouver que les Ecritures sont vraiment d’inspiration divine, elles contiennent un code que vous découvriez dans 2000 ans grâce au progrès de la science ».

      Si c’est sur ce genre de détails que repose notre foi en la Bible nous avons vraiment du souci à nous faire !!

      • Chrétien jeu 07 Sep 2017 Répondre

        Pourtant, Jésus a-t-Il rejeté la demande de Thomas? Pas que je saches. Au passage, ces codes confirment une prophétie donnée par Jésus en Matthieu 5:18:

        « Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la Torah un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. »

        En effet, ils nécessitent un texte très exact au niveau des lettres de la Torah, de leur nombre et de leur ordre, ce qui prouve que le texte dans lequel ils ont été mis est resté inchangé…

        Enfin, commentant sur les versets 4 et 9 du Livre de Daniel chapitre 12 un rabbin du 16ème siècle (Moïse Cordovero dans Pardes Rimonim) avait annoncé à l’avance qu’on découvrirait des codes dans la Bible quand les juifs seraient en partie revenus sur la terre de leurs ancêtres au temps de la fin, c’est exactement ce qui s’est passé, voir aussi ce que dit le chercheur et ancien agent de la NSA Harold Gans dans l’interview suivante:

        http://www.ou.org/jewish_action/09/2007/up_close_with_harold_gans/

        « L’idée de codes cachés de la Torah se trouve dans le Massorah. Au XVIe siècle, le rabbin Moïse Cordovero écrit [dans son ouvrage Pardes Rimonim] à propos de l’espoir qu’à la fin des temps, les codes cachés dans la Torah seraient révélés. »

        • Marc Fiquet jeu 07 Sep 2017 Répondre

          On s’éloigne un peu du sujet de l’article mais 1 remarque qd même :

          Ces citations montrent bien que l’état d’esprit avec lequel on aborde les Ecritures joue énormément sur notre interprétation.

          Pour Thomas, bien sûr Jésus ne rejette personne, mais il me semble que l’emphase est plutôt mise sur « Heureux ceux qui n’ont point vu et qui ont cru »

          Quant à Matthieu 5:18 libre à toi d’en faire un argument pour un pseudocode de la Torah mais le contexte nous montre clairement que Jésus parlait de sa mort et résurrection qui venait accomplir la Loi de l’ancienne Alliance dans ses moindres détails et que les exigences de la grâce sont encore plus grandes que celle de la loi ! (en gros que sans l’Esprit il est impossible d’accomplir la volonté de Dieu).

          on comprend d’autant mieux qd Jésus reprend cette expression en Luc 16:17-18 à propos du rapport à l’argent et à l’adultère car les pharisiens avaient aménagé la loi à leur avantage en permettant de répudier leurs femmes sous certaines conditions, Jésus les ramène dans « l’esprit de la loi » avec cette même expression.

  21. Chrétien ven 08 Sep 2017 Répondre

    On s’éloigne effectivement un peu du sujet de l’article, d’ailleurs puisque son auteur cite Lamoureux comme référence, je me permets de poster cet article le concernant:

    http://creation.com/beyond-original-sin

    Jésus n’a même pas réprimandé Thomas pour sa demande de preuves, je ne vois pas comment on pourrait soutenir bibliquement que Jésus demande une foi aveugle, et Dieu rencontre chaque âme sur son terrain…

    Quant à Matthieu 5:18, je ne vois pas bien en quoi le rapport avec la mort et la résurrection de Jésus empêcherait de comprendre littéralement ce que dit ici, tout le passage parle des commandements que Jésus n’est pas venu abolir (verset 17) mais effectivement accomplir car il est impossible de les suivre sans être né de nouveau. On pourrait ajouter ces autres passages à l’appui de cette interprétation:

    Deutéronome 4:2: « Vous n’ajouterez rien à la parole que Je vous commande, et vous n’en retrancherez rien, afin de garder les commandements de l’Éternel, votre Dieu, que je vous commande. »

    Deutéronome 12:32: « Toutes les choses que Je vous commande, vous prendrez garde à les pratiquer. Tu n’y ajouteras rien, et tu n’en retrancheras rien. »

    Proverbes 30:6: « N’ajoute pas à Ses paroles, de peur qu’Il ne te reprenne, et que tu ne sois trouvé menteur. »

    Apocalypse 22:18-19: « Moi, je rends témoignage à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre, que si quelqu’un ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les plaies écrites dans ce livre; et que si quelqu’un ôte quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu ôtera sa part de l’arbre de vie et de la sainte cité, qui sont écrits dans ce livre. »

    Voici également un extrait du « Documents EXPÉRIENCES » N°73 en rapport avec les codes (qu’on peut se procurer ici: http://www.lesdocumentsexperiences.fr/):

    « Une autre vérification consistait à mélanger les lettres de la Genèse en en bouleversant l’ordre. Les phénomènes que nous avons indiqués plus haut n’apparaissaient plus alors que dans la proportion médiocre d’un livre quelconque tel que nous l’avons déjà signalé.

    Le livre de la Genèse a été divisé en 78 fragments de 1000 lettres où la lettre A avait systématiquement été remplacée par la lettre H. Là aussi il en résultait la disparition des phénomènes d’apparition de mots codés avec leurs satellites, il en était de même si on ôtait une lettre ou si l’on ajoutait une lettre. »

    Autre extrait du « Documents EXPÉRIENCES » N°65 (qu’on peut se procurer à la même adresse):

    « Rabbi Ishmaël déclarait à un scribe: « Mon fils, sois très soigneux dans ton travail car c’est un travail céleste, n’enlève aucune lettre et n’en ajoute aucune car elles contiennent le monde entier ». Par ces règles très strictes, on a réussi à conserver le texte authentique de la Bible de génération en génération. Certains critiques libéraux en ont douté, mais aujourd’hui l’ordinateur vient d’en apporter une démonstration éclatante. »

    Flavius Josèphe (fameux historien juif du 1er siècle de notre ère) écrivit aussi à propos des livres de la Bible hébraïque:

    http://remacle.org/bloodwolf/historiens/Flajose/Apion1.htm

    « Les faits montrent avec quel respect nous approchons nos propres livres. Après tant de siècle écoulés, personne ne s’y est permis aucune addition, aucune coupure, aucun changement. »

    Et le père de l’Église Athanase (3ème siècle):

    https://didascale.wordpress.com/2014/08/11/la-lettre-festale-39-dathanase-dalexandrie/

    « Ce sont les sources du salut de sorte que celui qui est assoiffé jouisse des paroles qui y sont contenues. Car c’est en celles-ci qu’est annoncé l’enseignement de la piété. Que personne n’y ajoute ni y retranche. »

    Et pour le Nouveau Testament (la Peshitta en l’occurrence, qui est très probablement l’original derrière les versions grecques), un extrait d’un article sur les travaux du chercheur américain David Bauscher: http://www.biblecodedigest.com/page.php?PageID=418

    « Tous les codes trouvés par Bauscher ont des sauts de lettres très grands, et s’enroulent autour du texte original de recherche plus d’une fois. Pour cette raison, il est vrai que s’il y avait ne serait-ce qu’une seule erreur dans le texte de recherche, le code entier disparaîtrait. »

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*