2 évangéliques suisses sur 3 rejettent la théorie de l’évolution

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly

 

L’agence de presse protestante protest info vient de publier un ARTICLE  expliquant que deux tiers des évangéliques suisses sont opposés à la théorie de l’évolution comme explication de la vie sur terre.

Les responsables évangéliques suisses s’étonnent quelque peu des résultats de ce sondage et constatent une réelle disparité entre les « élites » et la « base » très influencée par les théories « créationnistes ».

Ils constatent aussi qu’aucun programme n’est réellement mis en oeuvre pour enseigner les croyants à grande échelle et leur montrer qu’une théorie scientifique bien comprise n’est pas en compétition avec la foi au Dieu créateur.

C’est l’occasion pour l’équipe science & foi de communiquer sur l’éventail des outils mis à la disposition du monde évangélique sur ces questions…

11 Commentaires

  1. marc mar 11 Oct 2016 Répondre

    Très bon article qui dépeint bien la situation que l’on peut étendre à l’Église francophone,

    On pourra mettre en évidence le rappel qui est fait en dernière partie :
    « On ne croit pas en une théorie scientifique: soit elle marche, soit on la réfute. Par ailleurs, d’autres ne se privent pas d’utiliser cette théorie de l’évolution pour nier l’existence de Dieu, ce qui est aussi indéfendable! »

  2. Yves mer 12 Oct 2016 Répondre

    Trés intéressante analyse en effet, qui m’interroge beaucoup aussi sur une certaine forme de « terrorisme intellectuel » qui me semble interdire quasiment à un responsable formé à la théologie (et/ou aux sciences) de s’exprimer librement sur ce genre de sujet dans nombre d’assemblées : il sera le plus souvent stigmatisé comme libéral anti-biblique et donc quasi-apostat (pas seulement sur l’évolution d’ailleurs, car on pourrait en dire de même sur la question de l’historicité intégrale des récits bibliques). Il va falloir beaucoup plus de courage aux pasteurs pour assumer ouvertement ce qu’ils en pensent réellement et aider ainsi à ce que le plus grand nombre des évangéliques ne demeurent pas enfermés dans de fausses croyances qui ne peuvent à mon sens que fragiliser leur témoignage quand ce n’est pas leur foi tout court. C’est un grand mérite de ce site d’avoir ouvert la voie, non sans opposition sans doute, comme je l’imagine…

    • marc mer 12 Oct 2016 Répondre

      Bonjour Yves,

      merci pour tes encouragements
      ce n’est pas facile tous les jours.. Nous sommes parfois surpris par la violence du protectionnisme de certains persuadés de combattre pour la Vérité, mais nous sommes persuadés que si l’église évangélique veut réussir le défi qui est le sien en tant qu’église contemporaine elle doit apprendre à grandir et aborder sereinement ces sujets sans tabou.

    • Antoine jeu 13 Oct 2016 Répondre

      Merci aussi pour tes encouragements Yves. Ça fait plaisir -:)

  3. Pascal dim 16 Oct 2016 Répondre

    « deux tiers des évangéliques suisses sont opposés à la théorie de l’évolution comme explication de la vie sur terre » !

    Personnellement, je suis opposé à la rotation de la Terre sur elle-même !

  4. him lun 17 Oct 2016 Répondre

    Je les comprends un peu ces évangéliques Suisses. Remplacer un jardin d’Eden par des millions d’années de créatures aux dentitions effrayantes qui s’entre dévorent, accompagnées de maladies qui se perfectionnent : la rage par exemple est totalement étonnante : mortelle à 100 % mais ne devant pas tuer trop vite l’animal ou l’individu malade de manière à avoir le temps de se propager par morsure. Et les hommes en devenir au milieu de cela qui se confectionnent progressivement une âme, afin que personne ne puisse dire j’ai une âme et mon père n’en avait pas.
    La pilule est peut être d’autant plus dure à avaler pour ceux qui prêchent que si l’on ne croit pas à l’autre pendant de l’histoire de la chute qui est le rachat du péché originel par le nouvel Adam on ira en Enfer (avec un grosse incertitude théologique sur le sort de l’âme des hommes en devenir pendant des dizaines ? , centaines ? de milliers d’années). 

    • marc lun 17 Oct 2016 Répondre

      ça c’est marrant Him les croyants sont les premiers à proclamer que les voies de Dieu sont impénétrables et là on dirait que c’est toi qui veut te satisfaire d’une histoire à dormir debout !

      Ben non, il faudra s’y faire, la réalité a bien l’air complexe et nous sommes loin d’avoir tout compris des interactions entre le visible et l’invisible ! Cependant l’observation de la nature par la science et une lecture de la Bible respectueuse de son contexte focalisant sur sa vocation spirituelle nous permet de dégager une cohérence tout à fait étonnante et fascinate du monde et de la vocation de l’humanité !

      • him lun 17 Oct 2016 Répondre

        @marc
        je ne suis pas sûr de comprendre. De quelle histoire à dormir debout parles tu ?

  5. marc lun 17 Oct 2016 Répondre

    Hé bien Genèse 2 et 3 lus au sens littéral et historique. imagine un peu, un homme et une femme discutant avec un serpent qui parle qui avait des pattes, un fruit « magique » qui révèle le bien et le mal, des ronces qui se mettent tout d’un coup à pousser sur la terre (et les dents des tigres à pousser en une nuit par la désobéissance de l’homme !) c’est cette interprétation simpliste du récit de la Genèse que j’ose appeler une histoire à dormir debout (d’une manière un peu provocante).

    Mais rassure-toi certains Pères de l’Eglise l’on fait avant moi… et bien avant que la science nous parle d’évolution… Le texte est tellement riche en symbole qu’il nous pousse de lui même à l’interpréter autrement que littéralement. Laissons la place à Origène (185-254) : (à voir dans notre video 4 Bible et science en harmonie https://www.youtube.com/watch?v=hj0gZiuUnrk)
    « Maintenant, quelle personne intelligente croirait que le 1er,le 2nd et le 3ème jour ont eu lieu sans soleil, sans lune ou sans étoiles, et le 1er jour comme s’il était sans ciel ? Qui pourrait être aussi enfantin pour croire que Dieu était comme un gardien humain qui planta un paradis en Eden face à l’Est, et y fit un arbre visible réel, et qu’on pouvait acquérir la vie éternelle en mangeant son fruit avec de vraies dents, ou encore, participer au bien et au mal en mangeant le fruit d’un autre arbre. »

  6. Jean Baptiste mer 19 Oct 2016 Répondre

    Depuis quelques mois, je lis certaines déclarations de l’Eglise Adventiste du 7 éme, j’y ai appartenu longtemps par « Tradition Familiale », au sujet d’une « Hémorragie des membres nouvellement baptisés chez eux » mais j’ai du mal à savoir la cause exacte de ces défections…

    La dénomination y voit « l’Apostasie » des derniers temps et donc inévitablement des attaques de Satan, mais j’en doute quand même lorsque celà arrive à un tel niveau. Disons que ces sectes ont vite fait de mettre Satan dans l’affaire pour rassurer leurs membres/adeptes et continuer l’emprise sur eux donc.

    J’ai supposé que les gens cherchaient à en savoir plus sur nos origines car c’est une dénomination qui enseigne à ses membres une lecture littérale de la Genèse, donc le Récit de la Création et du Déluge à la lettre près.

    Le Sabbat est même le fondement de cette église, donc c’est dire l’importance qu’ils ont à préserver le fait que Dieu se soit reposé à la fin de la Création.

    Il y a une chose dont je suis sûre, c’est que les Cadres de là dedans SAVENT mais ne disent rien autour de ces sujets par peur de perdre leur place, celà j’en suis maintenant certain à force d’avoir cherché, de toute manière c’est trés simple un Pasteur Adventiste qui ne croirait plus au Creationnisme Littérale serait viré en trés peu de temps, il y a d’ailleurs eu des « Purges » au sein du Pastorat dans les années 80 chez ceux qui doutaient de E.G.White !

    Moi aussi, je fûs révolté il y a dix ans lorsque j’ai suivi un peu de Théologie Libérale à Strasbourg, le choc fût brutal parce que je ne voulais pas me rendre à l’évidence au sujet des premiers chapitres de la Genèse, j’en suis venu un certain temps à me raccrocher au Fondamentalisme puis à tout laisser tomber quelques années, pour de nouveau chercher beaucoup plus sereinement sur ces sujets.
    Aujourd’hui je me suis rendu à l’évidence donc, je côtoie encore des Adventistes et je me rends compte de l’endoctrinement dont j’avais été victime pendant des années et des années depuis tout petit par le fait.
    Il m’a fallu réapprendre à réflechir, enfin plutôt chercher là où il faut, depuis que j’ai découvert des choses je n’ai plus jamais pu poser un pied là dedans.

    Je ne voudrais pas être trop méchant, mais par experience je sais que le Creationnisme Littérale c’est quand même un moyen d’Emprise et de Contrôle sur des adeptes crédules.

    Bon Courage aux Fondamentalistes en questionnement, après vous serez « libérés ».

    • Auteur
      Benoit Hébert mer 19 Oct 2016 Répondre

      Un grand merci Jean Baptiste pour ce témoignage poignant qui nous encourage dans notre démarche : « garder la foi sans perdre la raison »…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*