Un Suisse sur 4 doute de la théorie de l’évolution

Auteur : Marc Fiquet
Print Friendly, PDF & Email

 

Une émission de la Radio Télévision Suisse Romande très instructive nous révèle les résultats d’une enquête récente auprès de la population suisse selon laquelle 25% des suisses rejettent la théorie de l’évolution comme un modèle scientifique recevable.
ce pourcentage n’est que de 9% en France, la différence s’explique essentiellement par une plus forte densité de croyants au sein de la population suisse et notamment de confession évangélique (!)

Cela nous encourage donc à poursuivre notre travail d’information, pour distinguer ce qui retourne de la science (les faits de l’évolution biologique des espèces, nos compréhensions des mécanismes) des conclusions philosophiques, idéologiques ou religieuses que nous pouvons en tirer ainsi que du travail sérieux que nous devons entreprendre sur l’interprétation des textes bibliques dans leur contexte.

Restons-en pour le moment sur le constat que cette question scientifique est mal comprise pour ne pas dire taboue dans nos églises malheureusement souvent bien en mal de donner une définition claire d’un sujet avouons-le tout de même assez complexe.


Ecoutez l’émission :

 

 

Crédit Illustration : zirconicusso / 123RF Banque d’images

Après un cursus universitaire et professionnel dans les technologies de l’information, Marc poursuit désormais des études en Master de recherche "théologie et société" à l'université de Strasbourg.. Il est le webmaster du site scienceetfoi.com et Directeur de Projet au sein de l'association.

6 Commentaires

  1. Pascal sam 07 Mai 2016 Répondre

    C’est quand même beaucoup plus cool et reposant pour l’esprit, de se dire que Dieu a créé le ciel, la terre, les animaux et les humains il y a 6000 ans. Cela évite de se poser des questions.

    Vous par ici, voulez amener les gens à réfléchir ! Non, mais vous fournissez l’aspirine nécessaire, j’espère !

    ;-)

  2. Auteur
    marc sam 07 Mai 2016 Répondre

    Salut Pascal, je te trouve bien sarcastique !..

    Comme il est dit dans l’émission, en fait selon comment la question est posée la réponse peut être différente. Je ne pense pas que 25% des suisses soient des créationnistes terre jeune. La plupart des évangéliques aujourd’hui sont concordistes et certains acceptent partiellement l’évolution (genre pour les animaux, pas pour l’homme).

    Ils connaissent mal les données de la science en général mais plutôt bien leur Bible ! Ils ont aménagé une lecture laissant la place à un univers ancien compatible avec le big bang, une émergence lente du monde du vivant par périodes successives suite à une intervention miraculeuse de Dieu nécessaire également pour expliquer l’avènement de l’homme.

    La difficulté reste de vouloir s’obstiner à vouloir comprendre le monde par le seul biais de la Bible qui n’a pas pour vocation d’expliquer le comment de la création, puisque la révélation s’adresse à la foi de toute culture, de toute génération, elle est intemporelle, alors que la science elle évolue en permanence au grés de la connaissance et des siècles, elle est temporelle. Nous avons besoin des deux pour voir complètement.

    A défaut d’aspirine, j’espère qu’on donne au moins l’envie pour plusieurs de découvrir quelle richesse se cache derrière cette complémentarité admirable !
    La Nature nous enseigne des choses fabuleuses si nous faisons l’effort de l’écouter, la science pour le croyant nest que la découverte des mécanismes fabuleux issues des lois que Dieu a créées et qu’il nous invite à découvrir pour mieux le connaître.

    • Pascal sam 07 Mai 2016 Répondre

      Cher Marc,

      c’est de l’humour (un peu sarcastique) bien sûr ! Je pensais que cela transparaissait dans mon texte (il semble que non). Mais il est vrai que j’imagine tout de même cela reposant pour l’esprit d’avoir une vision aussi simple de la réalité que celle des créationnistes « Terre jeune » par exemple. Sans doute voient-ils les sciences comme un poison insipide qui les ferait quitter le cocon rassurant de leurs douces certitudes.

      Evidemment que la Nature nous montre des choses fabuleuses et que le croyant non borné peut y voir là, la marque infaillible d’un Dieu créateur. Pour ma part, l’étude des sciences n’a jamais ébranlé un seul atome de ma foi chrétienne, au contraire même, mais je n’ai pas été formaté aux enseignements religieux rigoristes dans ma tendre enfance non plus, et n’ai donc pas appréhendé le monde avec des oeillères.

      Ce qui me fait rajouter que ce point de vue là, le courant évangélique, avec ses partisans d’une interprétation littérale de la Bible, est de nos jours, l’un des plus réfractaires aux avancées scientifiques. Même le Vatican a admis la validité, et du Big Bang, et de la théorie de l’évolution.

      • Auteur
        marc dim 08 Mai 2016 Répondre

        J’avais saisi Pascal rassure-toi.. Ma conclusion s’adressait au monde évangélique en général pas a toi en particulier.

        Oui dans ce domaine les catholiques tirent un avantage d’une organisation comprenant non seulement une représentation officielle et un discours en phase avec la science orthodoxe mais ils bénéficient également d’une participation très active au débat scientifique puisque l’académie pontificale des sciences peut se targuer d’être l’assemblée qui compte le plus grand nombre de lauréats du prix Nobel…
        Quand on compte le nombre d’évangéliques parmi les scientifiques de haut niveau , ça laisse songeur..
        Le meilleur est devant nous ;-)

  3. Manu sam 07 Mai 2016 Répondre

    Pourquoi la plupart des évangéliques ne peuvent-ils pas accepter que l’homme résulte de l’évolution ? A cause de la doctrine du péché originel, laquelle est liée à une certaine conception de la Rédemption. Il faut voir la réalité en face : c’est là que ça bloque.

  4. Auteur
    marc dim 08 Mai 2016 Répondre

    Jim je réponds ici car tu n’étais pas dans le bon article tout à l’heure..

    notre prochaine video traitera de la colonne géologique qui est une des preuves les plus convaincantes de l’évolution des espèces, toi qui attend qq chose de concret, nous verrons si tu as une explication plus crédible à donner pour expliquer la manière dont les fossiles sont répartis dans la croute terrestre sur l’ensemble de la surface du globe. La théorie de l’évolution offre une explication tout à fait rationnelle et compréhensible, adoptée par l’ensemble des facultés et des écoles laïques du monde entier, prépare tes arguments sur cette seule observation de la colonne géologique : pourquoi les fossiles sur toute la surface du globe apparaissent-ils toujours dans le même ordre de la forme la plus simple vers la plus complexe ?

    Reste juste sur cette question là et prends ton temps de faire tes recherches, le temps que l’on monte la vidéo…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

>