Témoignage: De chrétienne créationniste à chrétienne « évolutionniste »

Auteur : Darrel Falk
Print Friendly, PDF & Email
 
 
 

Darrel Falk, président de la fondation BioLogos

Introduction par Darrel Falk, président de la fondation BioLogos :

Il y a presque un an, j’ai reçu cette lettre d’une jeune scientifique que nous appellerons Joanna, une étudiante en thèse de psychologie. C’était une lettre très émouvante et très bien structurée. Nous avons demandé la permission de la mettre en ligne et l’avons presque fait à l’époque. Cependant, Joanna était en pleine transition de son passé « créationniste » vers son acceptation de l’évolution en tant que méthode divine de création. Ce n’est pas une transition facile et beaucoup perdent leur relation personnelle avec Dieu dans le processus. Avec ceci en tête, j’ai décidé d’attendre pour publier le témoignage. J’ai contacté Joanna récemment. J’ai été soulagé de constater que mes plus grandes craintes ne s’étaient pas réalisées, au contraire, Joanna s’était clairement rapprochée de Dieu. En cette période de Noël, il est grand temps de partager cette lettre.

Emmanuel- Dieu avec nous. Dieu est avec nous tous- le corps de Christ tout entier. Joignons les mains ensemble, sans faire attention à ce que nous pensons de l’âge de la terre ou de l’évolution. Prions.

Vous sentirez cet esprit d’unité alors que vous lirez le témoignage de Joanna et notre prière est que vous ressentiez la présence de Dieu tout spécialement  durant cette période de Noël ! Gloria In Excelsis Deo!

Note de Benoît Hébert (traducteur): je ne traduirai pas l’intégralité de la lettre mais seulement les passages les plus pertinents dans un contexte francophone. Cette lettre complète peut être lue à l’adresse suivante : http://biologos.org/blog/gloriain-excelsis-deo/

« J’ai grandi dans une famille chrétienne charismatique et créationniste. Mon père était vicaire dans une église en Allemagne. J’ai grandi en croyant que la terre avait  10 000 ans et qu’elle avait été créée en 7 jours, et tout ce qui va avec. ..En tant qu’enfant et adolescente, j’avais beaucoup de questions à propos de la création. J’ai commencé à lire la Bible très jeune, et j’ai pris la décision de suivre Jésus de tout mon coeur à l’âge de 9 ans. ..Certaines questions me dérangeaient. Mais d’où vient la femme de Caïn ? Et si nous descendons d’ancêtres communs avec les grands singes, existent-ils encore ? Clairement, pour moi, l’évolution n’avait pas eu lieu. (C’est troublant de voir le peu de connaissance du créationniste moyen à propos de la biologie et de la théorie de l’évolution. On suppose très souvent par exemple que l’évolution dit que nous descendons des espèces actuelles de primates). Pourquoi avons-nous des couleurs de peau différentes et des visages typés ? Si le monde n’a que 6 000 ou  10 000 ans, alors on avait du observer ce changement et peut-être avait-on écrit à ce propos? Cela n’avait pas de sens pour moi. J’étais troublé par le fait que tant de biologistes puissent avoir tort à ce point. Pourquoi dépensaient-ils autant d’argent et d’énergie pour faire des recherches à propos d’une théorie qui était complètement fausse- ne voyaient-ils pas qu’il s’agissait d’un mensonge ?

Lorsque j’ai eu 16 ans, j’ai quitté mon pays natal toute seule pour aller en Angleterre. J’y ai étudié la psychologie, et en particulier dans un cours de psychologie biologique, nous avions l’habitude de travailler avec des chimpanzés, et j’ai été confrontée aux similitudes génétiques très convaincantes entre les humains et les chimpanzés. Pouvaient-ils tous se tromper ?

Je suis en train de finir ma thèse, mais je suis une personne très différente de lorsque j’ai commencé. J’ai entièrement  changé de camp si on peut dire. J’ai accepté que l’évolution est la vraie et meilleure explication de la façon dont nous sommes apparus, de ce que nous sommes aujourd’hui, et du monde autour de nous. Au moment où j’ai pris cette décision, un grand poids a été enlevé de mes épaules. Tout à coup, le monde autour de moi a pris sens- tout semblait s’intégrer dans ce schéma explicatif. Toutes les questions perturbantes ont trouvé une réponse satisfaisante. Plus j’étudie, plus je découvre la beauté et la cohérence de la théorie évolutive. Beaucoup de livres, y compris le votre (Coming to piece with science de Darrel Falk), à la fois d’auteurs chrétiens et non chrétiens m’ont permis d’acquérir toute cette connaissance qui me manquait pendant toutes ces années. Quand je regarde à la façon dont j’ai été élevée, je dois l’accepter pour ce que c’était, ma famille croyait ceci pour des raisons qui lui paraissaient justes. Le fait que l’évolution est vraie me parait si évident aujourd’hui, que c’est pour moi difficile aujourd’hui de comprendre comment tant de gens peuvent croire au créationnisme anti-évolutionniste. Ma famille ne sait rien de mon parcours et je ne sais pas comment et même si je dois aborder cette question avec eux.

J’ai maintenant un nouveau chemin devant moi. Comment réinterpréter ma foi ? Je crois qu’une fois qu’on accepte l’évolution, on passe d’une lecture littérale générale de la Bible (j’ai grandi dans une culture de lecture complètement littérale de la Bible), qui n’est pas seulement restreinte aux premiers chapitres de la Genèse. Même si on essaye de confiner ceci à cette petite partie de la Bible, ce livre si varié, on est obligatoirement amené à réfléchir à propos de son interprétation complète. Pour commencer, il y a certains jours où je luttais pour garder la foi en Dieu et sa cohérence. D’autres jours, je m’émerveillais de son amour, de la beauté du monde et de sa cohérence. Ce n’est pas facile,  ce voyage peut être difficile par moment quand on essaye de réinterpréter sa foi sans la perdre. Malgré tout ceci, je ne désire pas retourner en arrière. J’ai gagné tellement, et je sens que je fais partie de ce monde plus que jamais- à cause de la théorie de l’évolution. Je n’aurais jamais imaginé dans mes rêves qu’un jour je penserai ainsi.

Maintenant qu’un certain temps s’est écoulé, je sais profondément que Dieu existe, et qu’il s’est pleinement révélé en Jésus-Christ, et sa connaissance qui surpasse toute connaissance humaine. J’ai véritablement expérimenté son amour, et la puissance de son Saint Esprit, et je lis la Bible d’une manière différente- en essayant de découvrir son sens le plus profond, découvrant l’amour de Dieu pour ce monde…

Je suis tout à fait en paix maintenant- je sais que je suis dans les bras d’amour de Dieu. Je crois véritablement que le monde a besoin de Jésus, qu’il est le seul qui peut donner le vrai sens à la vie et l’espérance… »

Avatar

4 Commentaires

  1. Avatar
    Pascal ven 31 Déc 2010 Répondre

    Incroyable ce que cette question fait couler d’encre, et comme elle conduit nombre de chrétiens voulant sauver leur foi, à s’écarteler le cerveau afin d’y faire tenir, et leur foi, et les connaissances scientifiques humaines.
    Pourtant les incompatibilités ne sont qu’apparentes comme il est si bien souligné dans cet article. La gloire du Créateur se manifeste aisément dans la phylogenèse telle qu’on l’a comprend de nos jours.
    Au risque de radoter, je conseille vivement à tout chrétien soucieux de concilier science et foi, la lecture du « Phénomène humain » du scientifique jésuite Teilhard de Chardin. Même si ses visions sont parfois dans leurs conclusions, et à l’instar de la théorie des branes ou des cordes en cosmologie, délirantes, il apporte un éclairage unique et tellement pertinent sur la manière dont le souffle divin, a sous-tendu, l’évolution de la Vie, depuis ses prémices.
    Et bravo au passage à Benoît Hébert pour le fantastique travail qu’il accomplit à travers ce site. Il m’a conforté dans l’idée que l’on pouvait être chrétien tout en ne reniant rien de ce que la science a vaillamment acquis de certitudes.

  2. Avatar
    gakari1 jeu 06 Jan 2011 Répondre

    Je me suis entièrement retrouvé dans cette lettre.
    Ce n’est pas mon métier qui m’a amené à l’évolution, mais plutôt mes lectures sur la cosmologie.
    Je suis aussi dans une phase difficile : j’ai perdu mes repères d’enfance et me raccroche à Jésus-Christ, par Son Esprit.
    Je ne sais pas trop où cela va me mener exactement, mais je ne regrette rien et ai encore plus soif de lire et redécouvrir la parole de Dieu. J’ai confiance en mon Seigneur.

    • Avatar
      Benoit Hébert ven 07 Jan 2011 Répondre

      Je sais très bien ce que tu ressens Gakari, mais comme le dit très bien un théologien que j’aime beaucoup (Denis Lamoureux), la théologie est un sport de contact. Ce qu’il faut, c’est rester bien accroché à la croix du Christ… Rien dans ce que j’ai personnellement découvert dans ce voyage n’a remis en cause mes convictions chrétiennes les plus fondamentales. Que le Seigneur te guide par son Esprit!

  3. Avatar
    DAN GERMAIN mar 28 Juin 2011 Répondre

    moi j ai tout remis en question . il se peut que j ai confondue foi et fondamentalisme . avec du recul , j ai realiser que je n etais pas creationiste ni fondamentaliste. ceux qui ont toutes les reponses….me font peur .les fondamentalistes ont un pret a croire instantané, ce qui est le contraire de l humilité .

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*