Revue de presse : L’origine de notre espèce recule de 100 000 ans !

Posté par Marc Fiquet
Print Friendly, PDF & Email

 

Le 7 juin dernier, vous n’avez certainement pas pu échapper à cette nouvelle, l’équipe du paléo-anthropologue français du Pr Jean-jacques Hublin a découvert des restes d’Homo sapiens datés de 300 000 ans sur le site marocain de Jebel Irhoud.
On datait jusqu’alors notre espèce à 200 000 ans avec une origine géographique située dans l’est Africain.

 

Ecoutez l’interview du découvreur ici :

 

L’intérêt scientifique majeur de cette nouvelle selon le site Hominidés.com :

Cette découverte démontre que l’histoire évolutive des Homo sapiens est complexe et qu’elle trouve ses origines encore plus loin dans le temps. Il apparaît également que ces premiers hommes modernes se sont probablement disséminés à partir et sur plusieurs régions du continent africain. Par ailleurs, et de manière logique, les Homo sapiens étaient présents en Afrique au même moment que plusieurs autres espèces, comme Néandertal ou Homo erectus.

 

En savoir plus avec ces trois articles de revues spécialisées ou scientifiques :


 

Et comme on est sur le site science & foi, poussons la discussion un peu plus loin…

En rapport avec la foi, ce type de découverte va généralement susciter 2 types de réflexion selon que l’on est croyant ou non.
Le non-croyant sera peut-être tenté d’accepter certains amalgames que lui aura proposé une religion lui imposant une lecture littéralistes de ses textes sacrés, rejetant ainsi le bébé avec l’eau du bain. Ce mélange des genres avouons-le,  ne fait pas très bon ménage, la Bible n’est pas un livre de science, mais conserver la Bible pour répondre aux questions existentielles en complément des découvertes de la science parait être une voie d’équilibre tout à fait respectable, la foi et la science ne sont pas antagonistes mais complémentaires. L’évolution des connaissances n’est pas en concurrence avec nos croyances.

Voir cette vidéo :

Video3

 

Le croyant de son côté doit bien intégrer que le Dieu de la Bible est également le Dieu de la Nature, et qu’une harmonie doit exister dans la lecture de « ces deux livres » qu’il doit donc  apprendre à interpréter convenablement.

Egalement en vidéo :

 

Youtube-SF

Vous pouvez aussi suivre les séries vidéos sur notre site :

Avatar

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*