Deux conceptions de la gouvernance de Dieu.

Complément au Livre 'Origins'

Date : mar 28 Jan 2014 Catégorie Article Original
Print Friendly, PDF & Email

Cet article fait partie des compléments du Livre Origins de Deborah et Loren Haarsma – Cliquez ici pour le sommaire –

Dieu contrôle-t-il directement chaque événement aléatoire à notre échelle, ou bien laisse-t-il les systèmes qu’il a créés explorer les possibilités à l’intérieur des limites qu’il a fixées ? Un certain nombre de scientifiques chrétiens ont écrits des livres pour expliquer comment ils comprenaient la gouvernance providentielle de Dieu. Ils s’accordent tous pour dire que Dieu est souverain sur les lois naturelles ainsi que sur les autres événements, scientifiquement aléatoires. Mais tous ne s’accordent pas sur la meilleure façon de décrire cette souveraineté.

or_dirigeSelon une première conception,
Dieu détermine l’activité de tout objet matériel d’un bout à l’autre.
Les lois naturelles ne sont que des descriptions mathématiques de la régularité avec laquelle Dieu agit normalement. Dieu peut déterminer, et il le fait, l’aboutissement de chaque événement qui apparaît scientifiquement aléatoire. Fondamentalement, les miracles ne sont pas un type différent de l’action de Dieu ; ils ne sont que des exemples de moments où Dieu choisit, pour une raison importante, de déterminer l’activité d’un objet matériel de façon contraire ou en tout cas extrêmement improbable du point de vue du schéma régulier de sa gouvernance.

or_hasardSelon une deuxième conception,
Dieu donne aux objets matériels la liberté d’explorer une gamme de possibilités autorisées par les lois naturelles que Dieu maintient. Dieu ne détermine pas l’aboutissement de chaque événement scientifiquement hasardeux, mais plutôt contrôle ce hasard en posant des limites, comme la gamme de possibilités d’un événement aléatoire et la probabilité de chaque aboutissement. Dieu autorise alors les particules, les systèmes et les organismes à interagir selon les lois naturelles et à l’intérieur de ces limites, produisant ainsi une large gamme de résultats magnifiques et complexes.

Par analogie, voyez comment certaines équations mathématiques, lorsqu’elles sont affichées sur l’écran d’un ordinateur, peuvent générer des images magnifiques. (Une recherche internet avec les mots image fractale donneront quelques exemples.) Un artiste pourrait écrire un programme informatique permettant au programme de changer une variable au hasard, puis une autre, et encore une autre. Alors que le programme explore une large gamme de possibilités, il génère toute une série d’images magnifiques et uniques. L’artiste n’a pas directement déterminé chaque couleur et chaque ligne sur chaque image, mais a conçu un système pour produire de nombreuses images très riches. De façon similaire, Dieu utilise le hasard comme un élément clé de son dessein.

Bien que Dieu donne de la liberté aux objets matériels, ils dépendent toujours de Dieu dans leur dessein et dans leur existence continuée. En plus de la gouvernance habituelle de Dieu, qui utilise les lois naturelles avec des éléments aléatoires, Dieu peut toujours choisir de faire des miracles en dehors de ces lois naturelles. Parce que Dieu a conçu le hasard dans le système, il peut aussi déterminer l’aboutissement d’un événement hasardeux particulier sans que cela soit scientifiquement détectable, ou interagir avec le monde matériel par d’autres moyens subtils, par la flexibilité et l’incertitude des systèmes aléatoires et complexes.

 

© 2007 by Faith Alive Christian Resources, 2850 Kalamazoo Ave. SE, Grand Rapids, MI 49560.
Traduction avec autorisation : scienceetfoi.com

 Retour

Sommaire des compléments au livre Origins (si vous venez d’ailleurs)