Les questions des chrétiens sur la façon de vivre dans l'unité tout en étant en désaccord sur les détails

Complément au Livre 'Origines' - Chap 13

Print Friendly, PDF & Email

Cet article fait partie des compléments du Livre Origins de Deborah et Loren Haarsma – Cliquez ici pour le sommaire –

Parmi les nombreux points de vue sur les origines présentés dans ce livre et sur ce site, aucun n’est exempt de défis théologiques ou scientifiques. Tous font face à des questions difficiles qu’il convient de méditer. Pour vous aider à réfléchir aux principales, nous avons rassemblé une liste des questions que les chrétiens posent souvent sur les origines. Certaines n’ont pas de réponses simples, et nous savons que les réponses que nous proposons ne satisferont pas tout le monde. Dans certains cas, nous nous ne sommes pas complètement satisfaits non plus, mais nous vous proposons des idées qui se sont avérées utiles à notre réflexion. Ces réponses sont ce que nous avons de mieux de mieux à proposer pour le moment.

 


 

  1. Avec tous ces désaccords dans l’église, que dois-je croire?

Voilà la grande question, et bien sûr, nous ne pouvons pas y répondre à votre place. Nous comprenons qu’elle peut être oppressante. Après avoir lu un livre rempli de preuves et d’arguments, il est normal de ne plus trop savoir quoi penser. Si c’était une question facile, tous les chrétiens seraient d’accord!

Examinez de nouveau l’éventail qui va du créationnisme jeune terre à la création évolutive du chapitre 8 et de l’annexe, en passant par la création progressive. Chaque position soulève des défis théologiques, et il faut du temps pour y réfléchir. Ne croyez pas qu’il faut vous décider en un jour, ni même en un mois. Nous savons d’expérience qu’il faut parfois des mois ou des années de lecture, de méditation et de conversation, pour changer de posture.

Comment et quand Dieu a créé la terre sont des questions importantes, mais elles ne sont pas essentielles au salut. Chaque chrétien n’a pas absolument besoin d’aboutir à une conclusion ferme sur ces questions. Il est cependant important que les dirigeants soient bien informés. Si vous êtes pasteur, théologien, ou scientifique, si vous vous exprimez publiquement, ou si vous enseignez les enfants sur la science, il est important de comprendre les différents points de vue. Si vous avez un rôle qui vous confère une certaine autorité,  les gens vont prendre vos paroles au sérieux. Il est donc important d’éviter les erreurs et les malentendus. Il est souhaitable de ne pas promouvoir un point de vue particulier sans avoir compris et reconnu les autres. Après avoir lu ce livre, vous êtes sur le bon chemin! Si vous souhaitez en savoir plus, consultez les ressources supplémentaires proposées à la fin de chaque chapitre et les articles sur notre site Web (www.scienceetfoi.com/origines).

Quoi que vous décidiez sur les origines, garder un certain nombre de choses à l’esprit quand vous en discutez avec les autres:

  • Combattez les conceptions évolutionniste et naturaliste du monde. N’admettez pas que la compréhension scientifique du Big Bang ou de l’évolution réfute l’existence de Dieu. Que le Big Bang ou l’évolution soient réels on non, Dieu est le Créateur souverain. La science ne peut prouver ni réfuter cela.
  • Souvenez-vous que toute la vérité est de Dieu. Une idée promue par un athée ou par quelqu’un qui vous déplaît n’est pas forcement fausse. Préparez-vous à écouter les arguments d’où qu’ils viennent, et sachez que c’est Dieu qui détient la vérité.
  • N’encombrez pas l’Évangile. Gardez-le centré sur l’œuvre du Christ et notre besoin de la grâce, qui ne dépendent pas de la question des origines. Quand les non-chrétiens entendent les chrétiens pontifier sur les origines, ils ont l’impression qu’ils devront changer de point de vue scientifique pour devenir un chrétien.

 


 

  1. Que devrais-je enseigner à mes enfants?

Pour les jeunes enfants, commencez par des histoires de la Bible. Celles de la Genèse sont courtes et soulignent des vérités essentielles, de sorte qu’elles sont excellentes pour les enfants. N’essayez de leur enseigner une science ou une théologie qu’ils ne comprendront pas.

Parler du monde naturel aux enfants peut leur inculquer un sentiment d’émerveillement et de joie. Ils leur viennent naturellement, mais les adultes peuvent les entretenir et les développer. Et quand ils les expriment, rappelez-leur que Dieu est à la source de tout cela. Quand un enfant demande: «Dieu a-t-il fait les dinosaures», vous pouvez simplement et honnêtement répondre «Oui», sans détailler la façon dont il les a faits. Vous pouvez expliquer aux enfants que la Bible dit que Dieu a tout créé et qu’il nous permet d’étudier le monde pour comprendre son fonctionnement.

À l’école primaire les enfants commencent à en apprendre plus sur l’Ancien Testament, y compris sur l’idolâtrie des nations voisines d’Israël. C’est une bonne occasion de parler de l’ancienne cosmologie du Proche-Orient et d’expliquer en quoi Genèse 1 représente une rupture radicale avec le paganisme et le polythéisme des cultures environnantes (ch. 6).

Au collège puis au lycée, les adolescents rencontrent l’évolution à l’école. Ils sont à un stade de leur développement où ils sont plus en mesure de comprendre que toutes les questions ne peuvent pas recevoir une réponse noire ou blanche.

Il s’agit d’un bon moment pour les familiariser avec les divers points de vue sur les origines, tout en expliquant les points de désaccords entre chrétiens (voir la fin du ch. 1 pour certaines ressources éducatives). Il est important que les adolescents apprennent la gamme complète des opinions sur les origines. Si on leur présente une seule position en leur disant qu’il s’agit de la « bonne », ils auront tendance à considérer qu’elle est essentielle au christianisme. Cela peut les conduire plus tard à une grave crise ; un sentiment qu’ils abandonnent la totalité de leur foi s’ils changent d’avis sur les origines. Même si vous (ou ils) avez une préférence pour un point de vue, faite-leur savoir qu’il y en a d’autres et discutez-en avec eux.

Vous pouvez également encourager les adolescents et les jeunes adultes à envisager une carrière scientifique. Les scientifiques chrétiens travaillent aux côtés de scientifiques de toutes les idéologies du monde et ont l’occasion de partager l’Evangile avec eux. En outre, les scientifiques chrétiens ont l’heureuse tâche d’explorer le monde de Dieu! Encouragez ceux qui envisagent une carrière scientifique à chercher des professionnels dans la communauté, qui leur servent de modèle et dont ils peuvent suivre les traces. Voir la liste des ressources à la fin de ce chapitre pour en savoir plus sur une carrière en tant que scientifique et un chrétien.

 


 

  1. Comment gérer les désaccords sur les origines avec ma famille et les membres de l’église?

Les premiers chapitres de ce livre ont porté sur des sujets sur lesquels les chrétiens sont généralement d’accord. Dans les chapitres suivants nous avons exploré les questions qui divisent davantage. Les désaccords entre chrétiens ne sont pas toujours une mauvaise chose. Quand une question est complexe, il est peu probable qu’une seule personne ait toutes les bonnes réponses. Nous pouvons apprendre les uns des autres. Mais pour ce faire, nous devons pratiquer l’humilité et la patience, ainsi que la curiosité. Nous pouvons développer ces qualités en nous et les encourager dans d’autres.

Soyez humble. L’orgueil peut rendre trop obstiné pour écouter de nouvelles idées ou trop prompt à écarter une vieille croyance (je trouve cette expression bizarre, mais vu l’original, je ne vois pas trop comment traduire autrement). Restez à l’écoute de toutes les options, admettez que vous ne comprenez pas tout, et changer d’avis si vous trouvez que les arguments en valent la peine.

Respectez et attestez l’intelligence, les motivations et l’engagement des chrétiens de chaque bord. Soyez lent à juger. Laissez aux autres le temps de grandir dans leur compréhension du livre de Dieu de la nature, et du livre de Dieu de l’Écriture. N’accusez personne d’adopter une position par manque de connaissance ou de changer d’avis par manque de foi.

Entretenez notre unité en Christ. Rappelez-vous ce qui nous unit. Ayez à cœur les éléments fondamentaux de la foi sur lesquels les chrétiens sont d’accord.

 

 

 

© 2007 by Faith Alive Christian Resources, 2850 Kalamazoo Ave. SE, Grand Rapids, MI 49560.
Traduction avec autorisation : scienceetfoi.com.

 

 Retour

Sommaire des compléments au livre Origins (si vous venez d’ailleurs)