« L’évolution vs Dieu: le film »: quand la fin justifie les moyens

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

bouton_sous-titre

Pour activer les sous-titre
en français,
une fois le film lancé,
cliquez sur l’icône sous-titre
à droite en bas du lecteur.

 

En parler ou ne pas en parler, telle est la question ! Je connaissais l’existence de ce film depuis plusieurs mois, mais j’ignorais qu’il avait été sous-titré en français et visionné par plus de 1,5 million de personnes sur youtube, et qu’il était devenu numéro 1 des fréquentations sur le site « le bon combat », avec lequel nous avons eu l’occasion d’échanger (de façon courtoise) ces dernières semaines à propos du rôle de la science dans l’interprétation biblique.

Ce film a pour objectif d’apporter un démenti à la théorie de l’évolution en allant interviewer des étudiants sur le campus de l’Université de Californie (UCLA), ainsi que quelques enseignants (quatre au total). Le clip promotionnel présente le film ainsi

« Imaginez que vous visitez l’une des universités les plus prestigieuses, en interrogeant les meilleurs spécialistes de l’évolution, et que vous les poussiez à reconnaître qu’il n’existe aucune preuve de l’évolution darwinienne, que ce n’est pas une théorie scientifique »

Même aux Etats Unis (ainsi que sur le site « le bon combat »), de nombreux chrétiens, en particulier de sensibilité évangélique, ont manifesté leur désaccord sur le fond comme sur la forme de ce film.

Par exemple, l’organisation « Reasons to believe » (« Raisons de croire ») fondée par Hugh Ross, qui refuse l’évolution biologique mais accepte le grand âge de la Terre et de l’univers, a clairement pris position contre cette initiative de Ray Comfort. En effet, ce film ne parvient pas à montrer le caractère « scientifiquement déficient «  de l’évolution, et donne de plus une image très négative de la communauté scientifique.

« Ainsi, le film semble conduire à la conclusion que ceux qui ont adopté l’évolution

  • Sont incapables d’articuler la théorie de façon compréhensible.
  • Le font sur la base de très peu sinon pas du tout de preuves
  • Acceptent l’évolution dans le but de suivre ensuite leurs instincts animals sans redevabilité
  • Font de la science simplement en rêvant les choses. »

Ce n’est bien entendu absolument pas le cas , comme le montre la communauté des chrétiens et de scientifiques chrétiens qui acceptent l’évolution comme méthode divine de création, et qui croient fermement dans l’inspiration et l’autorité spirituelle des Ecritures.

Nous fournissons aux lecteurs de ce site et blog un grand nombre de ressources plus ou moins spécialisées qui montre que l’évolution biologique est un fait aussi bien établi que la terre tourne autour du soleil. Vous pouvez consulter les articles du blog et en particulier la série « l’évolution pour les nuls » du généticien et biologiste Dennis Venema.

La caricature et la malhonnêteté intellectuelle n’ont jamais été des outils de combat dignes de ceux qui veulent défendre la Vérité.

SI vous êtes pressés, vous pouvez lire les réponses à 6 questions courantes à propos de la théorie de l’évolution.

11 Commentaires

  1. Guillaume Bourin ven 02 Mai 2014 Répondre

    Bonjour Benoit,

    Merci d’avoir mentionné mon site, qui est en fait un blog personnel avec parfois quelques invités.

    Il y a eu pas mal de commentaires sur l’article initial que j’ai posté lors de la traduction du film Evolution vs. Dieu, et certaines des critiques que tu formules ont parfois été évoquées.
    J’y renvoie donc les lecteurs : http://leboncombat.fr/evolution-vs-dieu/#comment-250

    Je ne veux pas me lancer dans une défense de Ray Comfort, mais il me semble quand même que certaines de ses questions restent sans réponse…

    Une précision sans grande importance : je réinitialise régulièrement la widget des articles les plus lus. « Evolution vs. Dieu » n’est pas réellement le billet le plus consulté de mon blog.

    La palme du méga-buzz ( :) ) a été obtenue par « 5 raisons pour lesquelles je ne crois pas à la présence réelle de Christ dans l’Eucharistie », un article qui lui aussi a été taxé de malhonnêteté intellectuelle…
    Si cela vous intéresse de le lire, le voici : http://leboncombat.fr/5-raisons-pour-lesquelles-je-ne-crois-pas-a-la-presence-reelle/

    A bientôt.
    gb

  2. Auteur
    Benoit Hébert ven 02 Mai 2014 Répondre

    Merci Guillaume pour cette précision, je m’étais simplement fié à la page d’accueil de ton blog.

    En effet, nos lecteurs pourront profiter des commentaires sur ton blog.

    Ne mélangeons pas tout, moi non plus je ne crois pas à la présence réelle du Christ dans l’eucharistie… ;-)

    Ray Comfort est vraiment le pro de l’amalgame, et plutôt assez habile dans sa communication…

    Bonne journée
    Benoit

  3. Marc ven 02 Mai 2014 Répondre

    Bonjour Guillaume,

    Je m’invite dans la discussion…

    Tu fais bien de prendre des pincettes en disant : « mais il me semble quand même que certaines de ses questions restent sans réponse… »

    Oui bien entendu, il reste beaucoup de chose à découvrir, mais cela concerne les mécanismes complexes du comment l’évolution fonctionne, pas les faits qui sont maintenant incontournables.
    Quand on n’est pas biologiste (comme moi) cela demande beaucoup d’efforts et d’investigation pour savoir ce que la science nous dit réellement sans être influencé par de la pseudo-science guidée par des préjugés théologiques, mais la tonne de publications qui vulgarise le sujet permet de se faire son opinion, surtout en la comparant aux contre-propositions créationnistes.

    L’intention de Ray Comfor est louable quand il s’agit de démontrer que même pour un scientifique « pur et dur » il fait usage de la foi dans ses connaissances, mais le chemin par lequel il passe pour parvenir à ses fins lui enlève toute crédibilité et je dirais dessert même l’image de l’Eglise aux yeux de nos contemporains déjà bien découragés par les dérives et les excès de la Religion…

  4. Guillaume Bourin mar 06 Mai 2014 Répondre

    Bonjour Marc.
    C’est un point de vue… qui n’est pas le mien. :)
    J’ai plutôt l’impression qu’il les met devant leurs propres contradictions logiques.

    Benoit, c’est fort heureux que tu ne crois pas à ça !!
    Une telle transformation serait vraiment folle, à des vues humaines… presque autant qu’une création ex-nihilo. :) :)
    Plus sérieusement, la démarche exégétique qui me conduit à rejeter la transubstantiation est en bien des points semblable à celle qui m’amène à écarter une compatibilité entre la théorie de l’évolution et les récits créationnels des Ecritures.

    Benoit tu savais que c’était moi qui devait débattre avec toi sur le blog jeunesse « La Rébellution » ?

    Bonne journée.
    Guillaume

  5. Auteur
    Benoit Hébert mar 06 Mai 2014 Répondre

    Bonjour Guillaume,

    non je l’ignorais. Je regrette que ce débat n’ai pas eu lieu…mais ce n’est pas de mon fait! Cela m’a permis d’écrire mon petit article en « 1000 mots », un bon exercice.
    J’ai en tout cas constaté que tu faisais mention de nous dans les commentaires qui ont suivis!

    bonne journée
    BH

  6. Guillaume Bourin mar 06 Mai 2014 Répondre

    Oui en effet, je vous ai mentionnés. Vous avez le mérité de formuler vos positions clairement et c’est appréciable.

  7. rodolphe mer 07 Mai 2014 Répondre

    @rédaction,

    Pensée du jour:
    Quelqu’un pourrait-il m’expliquer comment il est possible de dire tant de choses sur un concept aussi indécidable que Dieu ?

  8. Marc mer 07 Mai 2014 Répondre

    Tiens, Salut Rodolphe !

    Je ne sais pas si ton commentaire est général ou ciblé sur cet article mais rappelle-toi nos derniers échanges : pour un croyant que nous allons appeler « authentique » ce n’est pas forcément son intellect qui le conduit à dire des choses sur Dieu mais c’est sur la base d’une expérience spirituelle bien réelle.
    Cela n’enlève rien au caractère « raisonnable » de la foi ni a la grande cohérence d’une vue globale entre les mécanismes expliqués par la science et le sens qu’apporte la théologie à ces réalités.

    Quant au concept indécidable que tu prêtes à Dieu, ce n’est pas un sentiment partagé par un grand scientifique tel que Francis Collins par exemple dont un extrait de son témoignage personnel se trouve résumé ici :
    http://www.scienceetfoi.com/discussion-a-propos-de-de-la-genetique-a-dieu-de-francis-collins-par-marc-fiquet/

    sa démarche de se poser la question de savoir si sa position d’athée était rationnellement recevable est assez intéressante.

  9. rodolphe jeu 08 Mai 2014 Répondre

    Bonjour Marc,

    « Quant au concept indécidable que tu prêtes à Dieu, ce n’est pas un sentiment partagé par un grand scientifique tel que Francis Collins… »

    Je suis désolé, mais le caractère indécidable de Dieu n’a rien d’un sentiment…
    Au contraire de la foi !

    • Marc jeu 08 Mai 2014 Répondre

      Ne sois pas désolé Rodolphe, vas lire Collins ;-)

  10. rodolphe jeu 08 Mai 2014 Répondre

    F. Collins, est tout à fait libre d’exprimer publiquement ses convictions religieuses. Tous ses efforts ne changeront pas la nature « indécidable » de Dieu.
    Pour ma part, je t’invite à lire Victor Stenger (« Dieu, l’hypothèse erronée ») qui nous montre avec une approche parfaitement scientifique en quoi le monde tel que nous l’observons ne ressemble pas à un monde créé par un Dieu infiniment bon, omniscient et omnipotent tel que décrit par les 3 grandes religions monothéistes.
    Bonne lecture.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*