Les organes « irréductiblement complexes » existent-ils ?

Auteur : Marc Fiquet
Print Friendly, PDF & Email

Dans plusieurs article associés à leur livre « Origines », Loren et Déborah Haarsma abordent la questions des organes dits « irréductiblement complexes« , c’est à dire que si on enlève un seul de leurs composants, ils ne fonctionnent plus.  Un tel organe ne pourrait pas avoir été le produit de mécanismes purement naturels, selon les théories du « Dessein Intelligent ».

Ceci est expliqué dans ce premier article : probabilité, structure et dessein.

L’exemple le plus d’un tel organe serait celui du flagelle des bactéries.

Dans ce deuxième article : est-il improbable que la complexité soit le fruit de l’évolution? L. et D. Haarsma abordent les questions suivantes :

  • Peut-on affirmer qu’on ne trouvera jamais d’explication naturelle à l’existence d’un tel organe ?
  • A-t-on des exemples d’organes très complexes dont on explique naturellement l’apparition par des mécanismes évolutifs ?
  • Si c’est le cas, peut-on considérer que Dieu est encore à leur origine ?

Dans un troisième article, Loren et Déborah nous donne l’exemple d’un organe « irréductiblement complexe » pour lequel on dispose d’une explication en terme d’évolution : les canaux ioniques.

Avatar
Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
Bible et science Discussion de livres Intelligent Design
Sort by

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*