Le premier oiseau?

Print Friendly, PDF & Email

Pascal Touzet est Professeur en génétique à l’Université de Lille.

 

La découverte récente en Chine d’un fossile  de théropode*  nommé Aurornis xui  permet de mieux résoudre l’histoire évolutive des oiseaux  (Godefroit et al. 2013 ; http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12168.html)

 1eroiseau

Reconstitution « artistique » d’Aurornis xii (http://www.nature.com/news/new-contender-for-first-bird-1.13088)

Aurornis  a vécu il y a environ 160 millions d’années, soit environ 10 millions d’années avant Archaeopteryx. Il avait une longueur d’une  cinquantaine de centimètres, du bec à la pointe de la queue. Il avait des griffes et une longue queue, de petites dents acérées et ne pouvait vraisemblablement  pas voler.  La comparaison  sur un grand nombre de caractères morphologiques  de ce fossile  avec d’autres fossiles de théropodes amène à penser qu’Aurornis est la forme la plus basale (ancestrale) de la lignée des Avialiens, les dinosaures qui ont développé la musculature adéquate pour voler et qui sont les ancêtres des oiseaux (cf phylogénie ci-dessous).

Cette phylogénie permet d’autre part de rattacher de nouveau l’Archaeopteryx à  la lignée des Avialiens (sa place dans la phylogénie a été l’objet de débats ces dernières années dans la communauté scientifique suite à la découverte de fossiles tels que celui de Mei, un autre fossile chinois)  et indique que  l’évolution de quatre à deux ailes, qui a conduit à l’acquisition du vol, ne s’est produit qu’une seule fois dans l’histoire des théropodes à plumes.

* théropodes : dinosaures carnivores

Aurornis est il le plus ancien fossile d’oiseau connu, ou juste le dinosaure connu  le plus proche du premier des oiseaux ? La question reste ouverte !

Evolution_oiseaux

Phylogénie des Paraves, dinosaures théropodes,  avec une échelle de temps en millions d’années (Myr) et l’indication des différentes périodes géologiques. Les Euornithes constituent le clade d’où sont dérivés les oiseaux modernes (d’après Godefroit et al. 2013)

Pascal Touzet
Ingénieur agronome et Docteur en Génétique, Pascal est enseignant-chercheur dans un laboratoire d’Ecologie et d’Evolution. Son activité de recherche porte sur l’évolution des systèmes de reproduction et du génome mitochondrial chez les plantes. Il est aussi co-responsable d’une église évangélique à Lille, membre du Conseil National des Evangéliques de France. Il a participé à l’ouvrage collectif sous la direction de Lydia Jaeger « De la Genèse au génome » et est l’auteur d’un livre sur l’évolution et la foi chrétienne dans la collection Croire-Pocket paru en 2012 « Création et évolution. De la confrontation au dialogue ».

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*