Le libre arbitre est-il un leurre ?

Print Friendly, PDF & Email

Crédit image : https://fr.123rf.com/profile_ra2studio

 

Introduction (science & Foi)

Antoine Bret, membre de l’équipe Science & Foi,  est heureux de nous présenter Christophe de Ray.

Christophe s’est tourné vers la philosophie après avoir fait des études de biologie. Il poursuit actuellement un doctorat de philosophie au King’s College London. Son sujet de thèse concerne le débat entre réalistes et instrumentalistes en philosophie des sciences, qui porte sur le statut de nos meilleures théories scientifiques : sont-elles vraies, ou simplement utiles ? Christophe s’intéresse également à la métaphysique et à la philosophie de la religion.
Il est très heureux de pouvoir participer aux discussions cruciales ayant lieu sur ce site.

Il partage parfois ses réflexions sur son blog, https://chrisderay.wixsite.com/mysite

 

Nous publions son article dans l’espace Ressources qui référence les articles sur quelques sujets phares.

L’espace blog, ici permet de laisser des commentaires et d’échanger avec l’auteur ou d’autres lecteurs.

 

Bienvenue à Christophe et merci à lui pour sa riche contribution à la réflexion francophone autour du sujet concernant les rapports entre science et foi.


Le libre arbitre

Bonjour à tous,

Pour ce premier article, je vous propose d’aborder la question du libre arbitre.

la notion même du libre arbitre est fortement contestée. On a bien un concept intuitif de la ‘liberté’ d’action. Mais il suffit d’y réfléchir un peu pour voir qu’un tel concept est loin d’être précis. Si l’on veut répondre à la question du libre arbitre, encore faut-il savoir de quoi on parle.

 

Voir l’article « Comment être libre ? »

Christophe de Ray

1 Commentaire

  1. him dim 03 Fév 2019 Répondre

    Effectivement il parait logique que l’existence d’un réel libre arbitre est bien plus plausible sous l’hypothèse du théisme que celle, par exemple, du naturalisme.
    Elle est aussi tout autant possible aussi sous l’hypothèse du déisme tout en faisant moins d’hypothèses sur les intentions du Dieu en question, notamment sur la volonté d’avoir une relation particulière avec l’homme. Il ne faut donc pas nécessairement voir dans la notion de libre arbitre la justification d’une vision théiste du monde (rasoir d’Occam ?). Une vision déiste du monde par contre explique d’avantage pourquoi mon chat méprise ostensiblement (quand il n’a pas trop faim) la pâté que je lui sert en ayant l’air de dire « je sais que tu peux faire mieux pour moi quand tu veux ».

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*