L’argile, berceau de la vie ?

Print Friendly, PDF & Email

Source: pour la science, article de Marie-Neige Cordonnier

Et si les premières protocellules s’étaient formées dans des vésicules d’argile ? Une équipe américaine a montré que des acides gras peuvent pénétrer dans de telles vésicules et y former des compartiments.

Comment les premières cellules sont-elles apparues dans la nature ? Des physiciens des Universités Harvard et Brandeis et de celle de Princeton, aux États-Unis, ont peut-être trouvé un élément de réponse. Anand Subramaniam et ses collègues ont mis au point des conditions physicochimiques simples dans lesquelles des molécules de montmorillonite, une argile qui s’organise en feuillets, s’agencent pour former des vésicules robustes et semi-perméables de quelques dizaines de micromètres ; si l’on ajoute alors à la préparation des acides gras, ces derniers pénètrent dans les vésicules et s’y assemblent en compartiments – des liposomes –, qui ne peuvent plus s’échapper.

Lire la suite

Avatar

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*