La véritable raison d’être de l’apologétique (défense de la foi)

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

J’ai récemment découvert un excellent article de Marc Paré, Professeur d’Ancien Testament à l’École de théologie évangélique de Montréal et auteur du blog « Je suis anabaptiste mais je me soigne » (j’aime beaucoup ce titre!)

Dans cet article, Marc Paré définit magnifiquement le rôle de l’apologétique ou défense de la foi. Je ne résiste pas à en citer quelques lignes.

« Est-ce que cette dimension rationnelle de l’apologétique veut dire que l’évangélisation est une affaire purement « philosophique » ? Certainement pas ! La présentation de la foi comprend aussi une dimension « expérientielle ». Nous sommes d’abord et avant tout témoins d’une expérience et d’une personne. La tâche apologétique et kérygmatique (proclamation essentielle sur le Christ) du chrétien est d’abord et avant tout de rendre témoignage au Christ, à sa relation avec lui et au sens que prend sa vie grâce à lui. Cette dimension est centrale à l’apologétique, sans toutefois éliminer le besoin d’une dimension rationnelle…

L’apologétique peut ainsi être vue non pas comme l’art de trouver l’argument massue qui convaincra tout le monde sauf les insensés, mais comme l’art de proposer des solutions raisonnables aux obstacles rationnels ou existentiels à la foi. Comme un amoureux qui a encore des doutes avant de s’engager pleinement dans une relation et qui doit atteindre un certain niveau de satisfaction (et non de certitude) face à ces doutes, l’incroyant qui contemple la possibilité de dire « oui » à Dieu doit recevoir une réponse, ne serait-ce que partielle, aux questions et aux doutes qui l’empêchent de s’engager…

La tâche apologétique consiste donc non pas tant à démontrer (au sens scientifique), mais à ouvrir des possibilités de croire, incluant des possibilités de sens et d’expérience de Dieu à ceux qui hésitent à leur « donner une chance »… »

Lire l’article

Avatar
Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
Pertinence de la foi adoration
Sort by

9 Commentaires

  1. Avatar
    Pascal sam 28 Mai 2011 Répondre

    Cette semaine, dans le lycée où j’enseigne, à l’interclasse, je vis un élève dans la pénombre d’un recoin au bas d’un escalier, entrain de faire sa prière musulmane, sur un tapis de sol. Il était tellement absorbé par ce qu’il faisait, qu’il ne prêta aucune attention à mon passage non loin de lui.
    Cela m’a interpellé, moi qui suis chrétien. Je me suis demandé si j’étais en droit de me dire, que sa foi l’enduit en erreur, et que moi, me définissant comme chrétien, je détenais la vérité ? La réponse que je me fis était : non. Avait-il lui même le droit de se dire que je me fourvoyais dans la foi chrétienne et que son chemin était le seul menant au salut ? Pas plus.
    Et j’en arrivais, tout en me rendant au cours suivant, à la conclusion la plus satisfaisante dont j’étais capable, à savoir, que toutes les religions humaines ne sont que des manières diverses de se connecter à une réalité qui nous transcende.
    Les musulmans, les bouddhistes, les chrétiens, les juifs, etc…, tous cherchent à se connecter à une vérité supérieure, à une essence divine. Aucune foi n’est meilleure ou moins bonne qu’une autre.
    Elles sont autant de fils qui relient la Terre à l’Au-delà.
    J’en déduisis qu’il était important que je continue ma recherche personnelle de connexion à travers ma foi chrétienne, et le message du Christ, et que ce qui importait était de rechercher cette connexion, plutôt que la manière dont on cherchait à l’établir.

  2. Avatar Auteur
    benoit hébert dim 29 Mai 2011 Répondre

    bonsoir Pascal,

    La foi chrétienne nous conduit certainement au respect de la conviction de chacun. Il n’appartient qu’à Dieu de juger de la sincérité des uns et des autres. Les athéniens avaient dressé un autel à un « dieu inconnu », créateur du ciel et de la terre…
    Pourtant, en lisant les évangiles, je suis interpellé par « l’exclusivisme » du message de Jésus. « Nul ne vient au Père que par moi. « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » « Je suis le chemin la vérité la vie »…

    • Avatar
      fara jorge lun 30 Mai 2011 Répondre

      Votre réponse à Pascal montre bien le caractère ségrégationniste de la religion. peu importe les qualités de la personne, si elle ne crois pas comme moi, elle est différente, elle est exclue. Aujourd’hui Pascal ne peu pas interpeller le jeune homme dans sa prière inutile et assujettissante car l’histoire de l’humanité es riche en événements ignobles où l’intolérance religieuse s’occupe sans pitié de l’autre, du kafir, du goy, du païen, etc. Aujourd’hui nous vivons dans une conception humaniste, laïque et séculaire de société qu’empêche Pascal de déranger cet jeune homme endoctriné pour, et selon Pascal, accepter comme vrai un erreur inopérant et alors le proposer un autre. Je sais que je ne changerai pas votre façon de vivre vos vie basées sur un mythe. Vous étés perdus. L’enfer, l’unique possible, est celui que vous vivez chaque jour quand vous voyez que la vérité, qui émerge de la réalité de plus en plus décortique par notre raison, vous montre à quel point vous étés dans l’erreur. Triste, non? Oui, triste. Dans votre article « La véritable raison d’être de l’apologétique (défense de la foi) », vous dites que le prof Richard Dawkins est agressif. Il ne l’est pas. Il est un scientifique qui montre la réalité, votre réalité. Il n’invente rien. Il ne soutien pas comme des vérités incontestables, des mythes de l¨’âge de bronze comme vous le faites. Vous devez vous rendre responsables de vos croyances. Si quelqu’un vous montre, sans la moindre doute, que vous étés dans l’erreur et vous voulez continuer dedans, accepte-le et vivez avec. Je comprend que vous voudriez utiliser la mot raison dans vos articles pour le coller au mot foi et gagner, selon vous, un peu de dignité. Ceci est de la triche enfantine. J’imagine que votre réponse à mon message sera aussi de l’ordre de trop agressif. Nous savons que cette phrase, fille d’une demande de respect pour des croyances anachroniques, est devenu un bouclier très utile et largement utilisé. ceci est une preuve de plus que les théistes en général, n’ont pas la moindre réponse rationnel aux questions poses par les non croyants.

      • Avatar Auteur
        Benoit HEBERT lun 30 Mai 2011 Répondre

        Rassurez vous, je ne vous répondrai pas de manière agressive, mais vous inviterai à expérimenter que la foi véritable dans le Christ repose sur une invitation, celle d’un Dieu d’amour qui a donné sa vie pour la communiquer à tous les hommes éloignés de lui, à vous comme à moi!

      • Avatar
        Pascal mar 31 Mai 2011 Répondre

        Bonjour,

        Vous me prêtez des propos que je n’ai pas tenus. Je ne fais aucune apologie de l’athéisme, mais entends simplement montrer que les « fois » sont multiples mais qu’elles visent toutes la « connexion » à une réalité supérieure.
        Pour moi l’athéisme est un non sens total et n’a aucun pouvoir explicatif.

  3. Avatar
    fara, jorge mar 31 Mai 2011 Répondre

    je m’excuse pour la confusion. La phrase que j’ai écrit sur la réponse et l’agressivité, a été mal articulée. Je vous ai laisser comprendre que je supposais une réponse agressive de votre part. Mon intention a été l’opposé. J’ai voulu dire que j’attendais de vous un commentaire sur le ton supposé agressif de ma part. Je n’ai pas de problème avec une réponse agressive de votre part. J’ai des arguments et des exemples que soutiennent ma façon de penser. Par contre votre réponse, plein d’une gentillesse trompeuse ,est décidèrent très agressive. Et elle est aussi un mensonge. Un mensonge que vous soutenais avec votre fondamentalisme, et que vous véhiculez de façon maladive et malsaine. Votre réponse est agressive car elle évite tout dialogue, minimise vos propres fausses assertions, soutienne des mensonges qui son nécessaires à votre croisade intelo-émotionnelle. Elle est agressive aussi car elle ne tient pas en compte ce que vous proposez comme charte de votre blog: « Notre désir est donc que ce blog devienne un véritable espace de dialogue où chacun, croyant ou non, pourra partager sans crainte ses interrogations, nous enrichir de ses réflexions. Je souhaite que vous trouviez beaucoup de réponses et que la participation à ce blog nous permettent ensemble d’approfondir notre compréhension de Dieu et de sa façon d’agir dans la nature. » Au contraire du dialogue, vous me proposez une invitation que n’a été jamais une. Jamais Jésus nous a invité de le joindre. Il nous a coercé entre le paradis et l’enfer. Si tu me joins, dit le dieu galiléen, t’auras le paradis, si non il y a pour toi le géhenne, conclut menaçant. Je préfère m’éloigner de tus ses personnages toxiques qui nous tyrannisent, mais vous faites l’effort insensé de leur donner une place dans une société qu’a déjà asses souffert la moral qu’ils imposent encore. Comme pouvez vous défendre Jéhova? Ne lisez pas vous la bible? Assujettissez vous voisins, traitez la femme comme une propriété, tuez, kidnappez, volez, usurpez, mutilez les enfants. J’ai crée pour vous, nous dit Jéhova, un univers avec un nombre impossible pour les esprits humain de planètes, mais je vous donne une terre qui est déjà occupé et vous devez la prendre par la force. Sympa le dieu. Je vous aime, nous dit-il, mais je vous cache l’origine des maladies, les microorganismes, les pathologies génétiques, etc, qui me reviennent par droit d’auteur. Priez, demandez, parle-moi, je vous écoute, mais pendant ce temps là, je vais permettre qu’un enfant de moins de 5 ans meure tout les 4 seconds dans des conditions atroces. Et quand il se transforme en Jésus, ne trouve autre chose à nous proposer que de quitter nos familles, nous amis, nous biens, notre confort. L’avais vous fait? no. La réponse est que no parce que il s’agit d’une stupidité, tout simplement. je sais que vous aller continuer a croire en dieu. C’est mal. C’est néfaste. Je sais que vous ne changerez pas d’avis. J’essaierai de vous rappeler, de temps en temps, le mal que vous vous faites et qui vous faites aux autres.

    • Avatar Auteur
      Benoit HEBERT mar 31 Mai 2011 Répondre

      C’est assez fort d’interpréter une invitation au bonheur comme une démarche agressive… En tout cas ma largesse d’esprit est démontrée par le fait que je vous laisse vous exprimer librement sur ce blog. Si vous restez dans cet état d’esprit et sur ce ton, je pense qu’effectivement le dialogue sera plus que difficile. Votre méthode d’interprétation primaire des Ecritures vous fait étrangement ressembler à certains « fondamentalistes » que vous fustigez ici!

    • Avatar
      Pascal mar 31 Mai 2011 Répondre

      Impressionnante liste que vous balancez à l’encontre des croyants.

      Mais, alors que vous dites « Votre réponse est agressive car elle évite tout dialogue », je me permets de vous rappeler que la foi n’est pas raisonnable.
      Elle ne s’inscrit pas dans la logique de la « pensée » humaine. Elle est une expérience, une conviction qui prend son siège ailleurs que dans le cerveau.
      Il ne sert à rien de discuter de la foi, car son « objet » n’est pas sensible, et rien de ce qui est du domaine de la foi n’est démontrable.
      Comme le dit si bien le pasteur de mon église, ce n’est pas vous qui choisissez d’aller à Dieu, c’est Dieu qui vous appelle à Lui. Et toutes les personnes de mon entourage qui sont engagées dans la foi, ont vécu à un moment donné de leur vie, une manifestation directe de la puissance de Dieu.
      Ne dites pas, comme Saint Thomas : « je veux voir, et ensuite je croirai ». La foi ne procède pas ainsi.
      Par contre, dites : « oui, je crois en toi Seigneur », et ensuite, vous verrez sa manifestation dans votre vie, et vous ne douterez jamais plus de son existence.
      La foi, c’est « faire crédit à Dieu ». Ensuite, seulement, il vous rembourse votre crédit, avec des intérêts, qui dépassent ce que vous pouvez seulement imaginer.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*