« La science peut-elle éliminer Dieu? » Une Conf’éthique à Lille ce vendredi.

Print Friendly, PDF & Email

 

Depuis octobre 2013, les Conf’éthiques, conférences trimestrielles sur Lille, ont pour objectif d’offrir une réflexion chrétienne sur des questions de société en faisant appel à des conférenciers reconnus dans leur domaine de spécialité. Ces conférences s’adressent aux croyants comme aux non croyants.

C’est dans ce cadre que l’association Science et foi a été contactée pour traiter de la question suivante : la Science peut-elle éliminer Dieu ? Une question légitime au regard des avancées de la science, en particulier sur la question des origines, et d’un discours militant ambiant qui rendrait obsolète la question de Dieu.

Rendez-vous vendredi 29 mai à 20H,

à l’église protestante évangélique de l’Eau vive,
20 rue véronèse, à Lille
(Métro : Saint-Maurice-Pellevoisin).

 

conf ethique 7 du 29 05 15

 

Pascal Touzet
Ingénieur agronome et Docteur en Génétique, Pascal est enseignant-chercheur dans un laboratoire d’Ecologie et d’Evolution. Son activité de recherche porte sur l’évolution des systèmes de reproduction et du génome mitochondrial chez les plantes. Il est aussi co-responsable d’une église évangélique à Lille, membre du Conseil National des Evangéliques de France. Il a participé à l’ouvrage collectif sous la direction de Lydia Jaeger « De la Genèse au génome » et est l’auteur d’un livre sur l’évolution et la foi chrétienne dans la collection Croire-Pocket paru en 2012 « Création et évolution. De la confrontation au dialogue ».

11 Commentaires

  1. Avatar
    Manu lun 25 Mai 2015 Répondre

    La science ne peut évidemment pas éliminer Dieu. En revanche, de soi-disant ministres de Dieu peuvent éliminer et de fait éliminent la science (plus exactement les vérités scientifiques qui les dérangent) de leurs Églises. Ils rejettent des vérités scientifiques au nom de vérités révélées, alors que les unes et les autres font partie de « tout ce qui est vrai » (Philippiens 4,8). Mais la vérité finit toujours par triompher de l’erreur, y compris de l’erreur théologique.
    Bonne conférence !

    • Avatar
      Benoit Hébert lun 25 Mai 2015 Répondre

      Manu, je te trouve un peu sévère. Même si certains commettent des erreurs (nous en faisons tous), ils n’en demeurent pas moins « ministres de Dieu ». Ceci dit, je suis d’accord avec toi, la vérité finit toujours pas triompher, elle est très coriace. ;-)

      • Avatar
        Manu lun 25 Mai 2015 Répondre

        Je suis d’accord, errare humanum est : je ne conteste pas que les pasteurs peuvent être ministres de Dieu, ils le servent de leur mieux avec leurs limites, mais en enseignant le rejet de vérités scientifiques, ils le desservent gravement. Il y a une longue chaîne d’erreur. Les principaux responsables de cette erreur funeste sont les théologiens qui ont formé les pasteurs.

        • Avatar
          Antoine mar 26 Mai 2015 Répondre

          Moi, ch’uis d’accord avec Manu. Manu, president! Manu, president!

        • Avatar
          Marc mar 26 Mai 2015 Répondre

          Les remises en question ne sont jamais chose facile.

          Le nombre croissant de théologiens mêmes évangéliques avertis que nous liisons ou traduisons montre que les lignes commencent à sérieusement bouger (outre-Atlantique et outre-Manche) il n’y a donc aucune raison pour que ça s’arrête là !

          Poursuivons sereinement notre travail d’information..

          C’est toujours assez difficile de juger de la bonne ou mauvaise foi d’un individu fusse-t-il théologien (un comble pour la mauvaise foi ;-) )

          Mais reconnaissons à leur décharge, et pour revenir à notre affiche, qu’ils ne sont pas aidés par les mêmes dérives extrémistes qu’engendre le scientisme !

    • Avatar
      rodolphe mar 26 Mai 2015 Répondre

      Salut manu,

      Je fait vite, je n’ai pas trop le temps:

      « La science ne peut évidemment pas éliminer Dieu ! »

      C’est plus finaud que ça…
      Bien sûr que la science peut éliminer Dieu… Mais pas avec n’importe qui !

      A méditer

      • Avatar
        Manu mar 26 Mai 2015 Répondre

        Cher Rodolphe,

        Il ne faut pas vous étonner que, sur ce blog, des croyants expriment leur conviction que la science et la foi (chrétienne) sont en harmonie, puisque c’est précisément l’objet de ce blog.

        Si cela vous agace et vous est insupportable, ne prolongez pas votre supplice, allez plutôt sur d’autres sites qui expriment des opinions semblables aux vôtres : la Libre Pensée, etc.

        Mais si vous voulez continuer à échanger sur ce blog, vous êtes le bienvenu, nul ne cherche à vous « éliminer »…

        • Avatar
          rodolphe mer 27 Mai 2015 Répondre

          Bonjour Manu,

          D’après ta réponse, j’en conclue donc que la science peut efffectivement éliminer Dieu mais pas avec n’importe qui !

           » Science et la foi (chrétienne) sont en harmonie »
          Mais, cher Manu, toutes les religions (dans leurs affirmations métaphysiques) sont compatibles avec la science puisque la particularité d’une affirmation métaphysique (vie après la mort, loi divine, etc…) est précisément de ne pas être un objet d’étude pour la science.
          Je suis désolé de le dire, mes les bases de cette harmonie (ou de cette compatibilité) ont la robustesse d’une fondation qui repose sur du sable.
          Ce n’est pas ma conviction, c’est un fait !

          • Avatar
            Manu mer 27 Mai 2015 Répondre

            Cher Rodolphe,

            A propos de fondations et de sable :

            « Ainsi tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et les met en pratique peut être comparé à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils se sont précipités contre cette maison et elle ne s’est pas écroulée, car ses fondations étaient sur le roc. Et tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique peut être comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils sont venus battre cette maison, elle s’est écroulée, et grande fut sa ruine. » (Matthieu 7,24-27)

            Si vous avez éliminé Dieu de votre vie, c’est votre choix, qui est respectable, mais cessez de reprocher à des croyants d’exprimer leur foi sur un blog qui est explicitement dédié à la réflexion concernant les rapports entre la science et la foi chrétienne. Nous respectons votre athéisme, respectez notre foi. En tout cas, Dieu ne vous a pas éliminé de son dessein bienveillant. Votre présence fidèle sur ce blog laisse à penser que la question de Dieu et de la foi vous intéresse et vous interpelle. C’est peut-être votre athéisme qui est bâti sur le sable.

            • Avatar
              rodolphe jeu 28 Mai 2015

              Salut Manu,

              La question du respect est en effet fondamentale et je pense pas en manquer envers les croyants simplement en exerçant mon esprit critique. (et ceci est valable pour toutes les confessions)

              « C’est peut-être votre athéisme qui est bâti sur le sable. »
              C’est une hypothèse… En bon sceptique, je suis donc preneur.
              Il faudra toutefois m’expliquer de façon convaincante (en autres données qui ne valident pas un monde résultant d’un créateur) comment la souffrance en ce monde peut être compatible avec un Dieu infiniment bon omniscient et omnipotent.

  2. Avatar
    Benoit Hébert sam 30 Mai 2015 Répondre

    Un grand merci à Licia Touzet pour son accueil dans le cadre des « conf’éthique » à Lille et longue vie à cette belle initiative de réflexion chrétienne sur le monde et les implications concrètes de la foi.

    Merci à chacun d’être venu, n’hésitez pas à visiter le site science et foi, et à mettre des commentaires pour poursuivre les échanges!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*