La raison peut-elle mener à la foi ?

Auteur : Marc Fiquet
Print Friendly, PDF & Email

 

Nous poursuivons notre enquête sur la complémentarité Foi et Raison avec cette question :

La raison peut-elle mener au vestibule de la foi ?  (cliquez)

Après un cursus universitaire et professionnel dans les technologies de l’information, Marc poursuit désormais des études en Master de recherche "théologie et société" à l'université de Strasbourg.. Il est le webmaster du site scienceetfoi.com et responsable éditorial de l'association.

1 Commentaire

  1. rodolphe (posta01) jeu 21 Août 2014 Répondre

    Bonjour Marc,

    Je tenais avant tout à te rassurer sur ma « qualité de vie »,
    en effet, je te sentais plutôt inquiet à ce sujet dernièrement. « Everything is god…. euh good ! » (rigolo, non ?)

    Donc, conformément à la méthode (observer – tester – conclure) je propose aujourd’hui de tester si les théologiens sont de bons maçons.
    Question: Comment tester la solidité d’une bâtisse ?
    Réponse: En testant ses fondations.

    Tout d’abord, je remarque la structure toute particulière de l’article « La raison peut-elle mener au vestibule de la foi ? » qui commence avec la réponse (adverbe affirmatif « Oui » – 1er mot de l’article) et se termine avec Jésus-Christ en guise de vernis de finition (conclusion)
    Un peu léger pour une démarche d’honnête interrogation !

    Que nous dit C.S. Lewis (notre St Augustin du XX1ème siècle avec Alister Mc Grath et autre William Lane Craig) à propos des conditions qui rendraient valide une interrogation sur Dieu ?
    1. « L’humanité naît avec l’émergence du sentiment religieux. »
    2. « L’humanité a un sens naturel de ce qui est bien et mal. »
    Il semble que C.S. Lewis n’ait pas ouvert tous les tiroirs de la connaissance pour trouver les réponses nécessaires et suffisantes à ses interrogations. (sciences cognitives, évolution de l’espèce humaine, psychologie évolutive…)
    Je remarque par ailleurs que C.S. Lewis n’évoque pas ce qui devrait l’être: l’absence de conséquences observables qui résulteraient de l’existence d’un Dieu bon, juste, omniscient et tout et tout…)
    Les fondations de la maison « théologie » semblent bien friables…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

>