L’évolution en video : L’évolution est-elle juste une théorie ?

Posté par Marc Fiquet
Print Friendly, PDF & Email

 

Voici le 2ème volet de notre série l’évolution en vidéo.

Le but de cette série est d’offrir une information la plus compréhensible possible sur ce sujet scientifique la plupart du temps controversé dans nos milieux chrétiens.

Nous expliquerons également pourquoi cette théorie scientifique bien comprise ne remet pas en cause la foi  chrétienne ni la croyance en un Dieu créateur.

 

Ce second volet introduit la notion de modèle théorique en science et sur quoi repose les preuves de l’évolution à ce jour.
Dans le langage populaire, une théorie se résume le plus souvent à une hypothèse non vérifiable et c’est souvent dans ce sens  qu’est perçue l’évolution. Est-ce vraiment le cas ?

 

 

youtube_logo
Visitez la chaîne youtube de Science & Foi

Avatar

11 Commentaires

  1. Avatar
    Pascal sam 30 Avr 2016 Répondre

    Belle introduction à la problématique de la validation d’une théorie. Le schéma, notamment, expliquant comment l’observation après plusieurs étapes intermédiaires, conduit à l’édification d’une théorie scientifique, est très clair et pertinent.

    Par contre, je ne suis pas d’accord avec ce que dit Benoit concernant la gravitation, à savoir, que depuis Newton, nous ne soyons toujours pas en mesure d’en donner une explication satisfaisante. Il faudrait préciser ce que vous entendez par là, car depuis Newton, nous avons eu Einstein dont la théorie de la relativité générale permet justement d’expliquer la gravitation en tant que déformation du continuum espace-temps. Donc, même s’il reste des points d’ombre, nous en savons tout de même bien plus que dans l’explication newtonienne.

    Le satellite Microscope vient d’ailleurs d’être lancé, satellite qui permettra de mesurer l’équivalence masse grave-masse inerte, à la base de la théorie de la relativité générale, avec une précision encore meilleure que sur Terre.

    Très bonne continuation pour cette série de videos !

    • Avatar
      Benoit Hébert sam 30 Avr 2016 Répondre

      Cher Pascal, j’ai enregistré cette vidéo avant que l’on ne détecte les ondes gravitationnelles que l’on attendait depuis si longtemps. Le temps du montage a été un peu long ;-)
      Je me suis fait la même réflexion que toi et j’espérais secrètement passer inaperçu, mais je suis démasqué.
      A ma connaissance, on attend toujours de détecter le « graviton », quantum de l’interaction gravitationnelle…

      • Avatar
        Pascal sam 30 Avr 2016 Répondre

        Cher Benoit,

        ce n’est pas grave et je sais qu’il reste des points d’ombre au sujet de la gravitation, et son rapprochement pour l’instant impossible avec les autres interactions fondamentales, mais c’est le fait de laisser entendre – plaçons-nous du point de vue d’un internaute qui ne saurait rien de la physique -, que depuis Newton, on n’en sait pas plus sur elle, qui m’a fait un peu tiquer, surtout que depuis quelques temps, je suis aussi à fond dans l’étude des arcanes de la relativité générale (avec notamment l’excellent cours de Richard Taillet), et donc j’ai estimé nécessaire de faire cette petite remarque. Ce qui n’enlève d’ailleurs rien à la qualité de ton intervention quant à la théorie de l’évolution. Peut-être que j’ai pinaillé pour rien et sans doute n’avais-tu pas le temps de t’étendre explicitement sur cet aspect des choses dans la durée restreinte de la video…
        Si tu estimes mon commentaire déplacé, n’hésite pas à le retirer. Bon we.

  2. Avatar
    Benoit sam 30 Avr 2016 Répondre

    Merci pascal pour ton commentaire qui permet de préciser. Si j avais enregistré après la détection des ondes gravitationnelles, j aurais utilisé une autre image.

  3. Avatar
    Jim Caster mer 04 Mai 2016 Répondre

    Bien sur que l’évolutionnisme n’est qu’un théorie, et basée sur le hasard, en plus.
    Des tonnes de livres et articles sont écrits la dessus, mais force est de constater que cette théorie, ne peut pas tenir la route sans aide extérieure, …dieu, ou les extraterrestres!
    Et là, ça n’est plus de l’évolutionnisme, c’est ….du créationnisme!

  4. Avatar
    Jim Caster mer 04 Mai 2016 Répondre

    Bonjour Benoit, je viens de lire ton article qui démontre qu’il existe plus de deux options, sur …..la météo!
    Aucuns rapports avec le sujet qui nous préoccupe,…. les origines de l’humanité!
    Soit, on a évolué selon la théorie de l’évolutionnisme, soit on a été créés par une entité immatérielle, comme dieu, ou par une entité physique, comme les extraterrestres!
    Je met au défi qui que ce soit de me trouver une autre option!

  5. Avatar
    Anonyme jeu 05 Mai 2016 Répondre

    Bonjour,

    Pourriez-vous m’offrir votre avis ou m’aider à trouver des références sur le Gn1:28 que je lis personnellement assez différemment des principales interprétations actuelles (celles de la domination, de l’intendance ou de la citoyenneté)? Cela a rapport avec Darwin… Je m’explique.

    Ce que je retiens en premier de Darwin, c’est surtout que la nature de la vie est différente de la nature du non-être. Si le vivant évolue (et se multiplie) quand le reste est d’un développement fixiste, il va sans dire pour moi que nous avons affaire à deux mondes régis par deux systèmes des règles différentes. Comme deux mondes se développant de manière différente au même endroit et sur la même matière ne peuvent que s’interférer (« s’opposer » en quelque sorte), je pense que le premier apport de la théorie de l’évolution est que la nature en tant qu’entité unie n’existait pas, mais que notre Terre est le témoin d’un « combat » de la vie contre cet environnement. Darwin a d’ailleurs beaucoup travaillé après avoir découvert l’évolution sur ce « combat », cette pression exercée par les vers de terre sur la Terre.

    J’ai donc l’impression que Darwin nous a montré plus encore que l’évolution : Il nous a montré deux univers présents dans notre monde. Se fixer seulement sur notre parenté avec le singe pour l’apport de Darwin, c’est passer à côté d’une chose bien plus sérieuse je pense. C’est un peu comme si Darwin nous avait montré la lune mais que nous regardions toujours son doigt.

    Et c’est ainsi que je lis le Gn1:28. Dieu nous y propose 3 choses : 1) de se multiplier (comme il le propose aux animaux) 2) une relation avec la Terre (l’asservir) et 3) une relation d’une autre nature avec les animaux (les mener). Le Gn 1:28 contient bien cette différence de 2 mondes, deux relations étant explicitement mentionnées. Asservir la Terre correspond (peut-être) à s’y opposer, à la soumettre au vivant, et mener les animaux (peut-être) à les aider dans ce combat.

    Pourriez-vous, svp, me dire si il existe donc des interprétations à deux mondes de ce verset en plus des 3 interprétations monolithiques citées plus haut?

  6. Avatar
    Anonyme mar 10 Mai 2016 Répondre

    Bonjour,

    Au sujet de mon commentaire précédent…

    J’espère avant tout et surtout que mon commentaire ne vous a pas ennuyé. J’y fais une réinterprétation personnelle et de la lecture commune de Darwin et de celle de la genèse. Je fais cela à titre de réflexion, non de provocation.

    Le fait est que je n’arrive pas à interpréter votre silence. N’auriez-vous aucun avis sur ma question? Aucune envie d’y répondre tant elle est close? N’existe-til aucune référence à ce sujet ou au contraire tant qu’il n’est besoin de les répéter ici? Pourriez-vous s’il vous plaît me l’indiquer.

    Amicalement

  7. Avatar
    Benoit Hébert mar 10 Mai 2016 Répondre

    Cher anonyme,
    rassurez vous, votre commentaire ne nous a pas ennuyés !
    il arrive que l’on ne réponde pas tout de suite, et que l’on oublie…
    je n’ai pas de référence précise à vous fournir mais Bruno Synnott, membre de notre équipe va dans votre sens lorsqu’il explique que la prédation n’est pas « mauvaise » et que le monde d’Adam et Eve n’est pas sans danger qu’ils sont appelés à surmonter.

    voir par exemple
    http://www.scienceetfoi.com/la-volonte-de-dieu-etait-elle-que-nous-soyons-tous-vegetariens/

    Karl Barth explique bien qu’un monde idyllique n’a jamais existé et qu’il est inutile de le chercher dans le passé…

    La démarche scientifique est à sa façon une recherche de maîtrise de la nature, et nous y voyons une vocation divine.

  8. Avatar
    Anonyme mar 10 Mai 2016 Répondre

    Merci pour votre retour rapide! C’est super.

    Je vais lire Bruno Synnott avec intérêt bien que je vois qu’il utilise le concept de nature mettant vivant non-humain et non-vivant en un bloc d’un coté et homme de l’autre.

    Je suis bien d’accord sur une divine vocation dans notre maîtrise de notre contexte, cela va sans dire, mais je suis aussi pour bien plus de discernement dans l’appréhension notre contexte. Cette vision monolithique est un frein à nos actions. Ma question s’intéresse sur le fait de globaliser tout notre contexte en un bloc (le concept de nature) et non en deux (la terre et les êtres vivants) comme dans le Gn1:28 par exemple.

    Vous n’avez donc aucune référence sur une interprétation à deux blocs de notre contexte. Sauriez-vous à qui puis-je m’adresser pour en savoir plus?

    Merci encore,
    Cordialement

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*