Dimanche 27 oct à Valenciennes à 10H : « Les cieux racontent la gloire de Dieu »

galaxies
Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

 

Ces derniers jours, « actualité oblige », les discussions sur le blog Science & Foi » ont beaucoup tourné autour de la controverse « création/évolution ». Nous pensons pourtant que les croyants devraient se focaliser sur une toute autre question :

Comment les découvertes de la science nous rapprochent-elles du Dieu Créateur ?

En quoi ce que les hommes ont découvert de l’histoire de notre univers nous montre-t-il le caractère de Dieu ?

 

J’aborderai cette double question dimanche matin à l’Église évangélique de Valenciennes, 75 rue du Chauffour.

Ce message s’adressera au grands comme au « moins grands ». J’ai en effet reçu des questions très pertinentes d’enfants de mon Église ! Nous traiterons 3 sujets

 

Notre univers est énorme, mais pas infini !

  • Comment nous faire une idée, si c’est possible, de la taille de l’univers dans lequel nous vivons ! Cela devrait-il nous faire sentir tout petits, voire insignifiants ?
  • Ou cela nous révèle-t-il la grandeur du règne de Dieu et son attention envers nous ?
  • Quelle mission le Créateur a-t-il confié à l’être humain !

 

Notre univers est expansion, il est dynamique, il est en évolution !  

  • Quelle conséquence sur notre vision de l’action divine dans nos vies ?

 

Notre univers est ajusté pour la vie !

 

 

Vous êtes tous les bienvenus au 75 rue du Chauffour, à Valenciennes pour notre célébration dominicale à 10h !

 

Amas galaxies

Crédit Photo : X-ray: NASA/CXC/Univ of Missouri/M.Brodwin et al; Optical: NASA/STScI; Infrared: JPL/CalTech
Cet amas de galaxies (nommé IDCS 1426), situé à 10 milliards d’années lumière de la Terre, pèse près de 500 milliards de soleils. On l’observe dans l’état où il se trouvait alors que l’univers était agé du tiers de l’âge qu’il a aujourd’hui. C’est actuellement le plus massif amas de galaxies observé à ce stade de formation de l’univers.

 

 

Avatar
Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
adoration Pertinence de la foi
Sort by

17 Commentaires

  1. Avatar
    Temaro ven 25 Oct 2019 Répondre

    Bonjour Benoit,

    J’ai une petite situation imaginaire à soumettre:
    Que répondre à un enfant d’une dizaine d’années dont, par exemple les parents et son petit frère seraient morts dans un accident de la route ?

    Que dire du caractère de Dieu et peut-on même concevoir une divine justice dans un tel cas ?
    (les exemples peuvent bien sûr être multipliés à l’infini)

    • Avatar
      Thibault HEIMBURGER sam 26 Oct 2019 Répondre

      Bonsoir Temaro,

      Ce n’est pas le sujet.
      Benoît nous invite à contempler l’infinie beauté de l’univers et à réfléchir à ce que cela implique pour le croyant.

      Pour les croyants dont je suis c’est, me semble t-il, une invitation à sortir d’une conception trop « étriquée » de Dieu.Celle, par exemple, qui refuse, au nom d’une lecture littéraliste de la Bible, les apports de la science.

      Les découvertes de la science amènent le croyant à une vision de Dieu Créateur infiniment plus vaste et profonde.
      Là est le sujet.

      • Avatar
        Temaro dim 27 Oct 2019 Répondre

        Bonjour Thibault,

        Ce n’est pas le sujet ou préfères-tu l’éviter ?
        Je suis bien conscient d’avoir jeté un pavé dans la marre en soulignant que les événements tragiques de la vie ont necessairement des implications pour le croyant et devraient lui inspirer autre chose qu’une sainte dévotion.
        Tu évoques toi-même la nécessité d’une conception de Dieu  » vaste et profonde « . Voilà l’occasion de s’atteler à cette question en depassant le simple cadre des sciences naturelles.

      • Avatar
        Temaro jeu 31 Oct 2019 Répondre

        Bonsoir Thibault,

        Quel silence assourdissant en guise de réponse.

        Y’a quelqu’un ?

  2. Avatar Auteur
    Benoit Hébert sam 26 Oct 2019 Répondre

    Bien sur thibault, tu es le bienvenu, et Temaro aussi ;-)

    il y aura de très belles images prises par Hubble !

    • Avatar
      Thibault HEIMBURGER sam 26 Oct 2019 Répondre

      Malheureusement je suis à 800 kms de Valenciennes !!

  3. Avatar Auteur
    Benoit Hébert sam 26 Oct 2019 Répondre

    Alors on sera en communion d’esprit :-)

    • Avatar
      Thibault HEIMBURGER sam 26 Oct 2019 Répondre

      Nous le sommes
      Bonne soirée.

  4. Avatar
    Temaro mer 06 Nov 2019 Répondre

    Bonjour,

    Je rappelle mon dernier commentaire du 27/10 qui s’inscrit pourtant dans le cadre de la problématique posée.

    Mes remarques auraient-elles engendré un certain embarras ?

    • Avatar
      Thibault HEIMBURGER mer 06 Nov 2019 Répondre

      Bonsoir Temaro,

      Non il n’y a pas d’embarras.

      Simplement le problème que tu abordes, à savoir celui du malheur indépendant de toute volonté humaine, a déjà été traité moultes fois ailleurs.

      Je t’invite à t’y référer. Tu y trouveras  » l’occasion de s’atteler à cette question en dépassant le simple cadre des sciences naturelles ». Pour éviter de tourner en rond indéfiniment, il est préférable à mon avis de partir de ce qui a déjà été écrit (y compris par moi) sur ce sujet plutôt que de repartir de zéro et de se répéter…

      Bonne soirée.

      • Avatar
        Temaro jeu 07 Nov 2019 Répondre

        Bonsoir Thibault,

        Si je comprends bien, tout est dit sur le sujet… Circulez, il n’y a rien à voir !
        C’est tout de même curieux cette démarche de  » recherche de la vérité  » qui consiste davantage à justifier une opinion à l’aide de contorsions théologiques fumantes plutôt qu’à l’approcher sous l’angle de tous ses déterminants, culturels, sociologiques, éducatifs, neurophysiologiques, et surtout des faits qui semblent loin de s’inscrire dans le cadre d’un ordre divin.
        Mais comme dit mon voisin qui est un gros fumeur:
         » Personnellement, j’ai la volonté pour ne pas m’arrêter ! « 

        • Avatar
          Marc Fiquet ven 08 Nov 2019 Répondre

          Cher Temaro, tu comprendras qu’à chaque article on ne peut pas remettre le couvert à chaque fois sur tes thèmes favoris.

          Dans la rubrique « Questions » le deuxième article aborde le sujet. il en existe encore bien d’autre qu’on peut trouver en tapant les mots clés souffrance, théodicée..

          je ne vois pas quelle cohérence trouverait ce site en abordant tous les sujets à la fois. A moins peut-être que tu pensais être sur Science OU Foi :mrgreen:

  5. Avatar
    temaro sam 09 Nov 2019 Répondre

    Bonsoir Marc,

     » je ne vois pas quelle cohérence trouverait ce site en abordant tous les sujets à la fois.  »

    Je n’envisageais pas rebondir sur les questions de théodicée déjà discutées, je soulignais simplement que la cohérence (puisque tu utilises ce terme) exige à mon sens, de proposer des explications aussi plausibles que possible à ce qui peut éveiller en nous des sentiments aussi opposés que l’émerveillement et l’insignifiance qu’on peut ressentir par exemple face à la complexité et la taille de l’Univers, et les réalités existentielles qui ne collent pas vraiment avec l’idée d’un dieu personnel affublé des attributs qui lui sont traditionnellement conférés… C’est tout.
    Il me semble que la question est plus qu’ouverte !

    • Avatar
      Marc Fiquet lun 11 Nov 2019 Répondre

      « plus que » je ne sais pas, ouverte c’est sûre…

      Historiquement le cosmos et l’observation du ciel étoilé auront en tout cas plutôt suscité en l’homme l’idée d’un Créateur, l’anthropologie ne saurait le nier.

      Que ce sentiment d’émerveillement « primitif » puisse laisser place chez certains à une sorte de capitulation métaphysique est compréhensible à l’image du discours célèbre « un point bleu pâle » de Carl Sagan quand voyager photographia la Terre à plus de 6 milliards de km : « Notre planète est une poussière isolée, enveloppée dans la grande nuit cosmique.. Dans notre obscurité, dans toute cette immensité, rien ne laisse présager qu’une aide viendra d’ailleurs, pour nous sauver de nous-mêmes.  »
      https://www.lespritsorcier.org/labo-blogs/pale-blue-dot-carl-sagan/

      Bien moins cependant à mon sens que la notion théologique que la transcendance puisse ramener l’homme à sa juste valeur par rapport à l’immensité de la majesté de la divinité. Comment pourrait-il embrasser ou prendre conscience d’une telle félicité, d’un tel infini, d’une telle grandeur, sinon en le plaçant sur un grain de poussière « au milieu » d’un cosmos lui paissant infini ?

      • Avatar
        Temaro mar 12 Nov 2019 Répondre

        C’est beau ce que tu dis…

        Plus prosaïquement, la question est donc ouverte:
        la métaphysique peut-elle apporter des réponses au fait de notre existence ?
        Certainement, comme en témoignent, entre autres, toutes les religions du monde.
        La question est: ces réponses sont-elles vraies ou seulement plausibles et comment le savoir ?
        Et là, je pense honnêtement que le terme de  » capitulation  » est bien choisi ( » aporie  » me semble objectivement plus juste pour qualifier ce qui relève de questions peut-etre mal posées) car in fine, il n’y a que deux choix possibles: accepter notre ignorance ou nous fabriquer des réponses à jamais hors de portée de toute experimentation.

        • Avatar
          Marc Fiquet mar 12 Nov 2019 Répondre

          expérimentation peut-être mais pas expérience personnelle :-D

        • Avatar
          Thibault HEIMBURGER mar 12 Nov 2019 Répondre

          Bonsoir:

          « Accepter notre ignorance » c’est la position de l’agnostique..ce qui n’empêche pas et même invite à continuer à chercher.
           » Ou nous fabriquer des réponses à jamais hors de portée de toute expérimentation »
          Oui, Dieu est pour toujours hors de portée des expérimentations mais la religion au sens le plus profond (« relier » selon un axe vertical et horizontal, comme une croix..) n’est pas une « fabrication ». Elle est ce qui définit et distingue l’Homme au terme d’une longue évolution.
          Je vous invite à ce sujet à lire et méditer l’extraordinaire livre posthume du regretté Michel Serres, agnostique de son état: « Relire le relié », Ed Le Pommier.
          Il n’a peut-être pas fait le pas final vers la Foi (ni l’inverse) mais voilà une réflexion qui nous fait prendre une extraordinaire hauteur de vue.
          Puissions-nous tous, croyants ou incroyants, nous en inspirer.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*