1er diaporama Bible et Science au nouveau look « Science & Foi »

Posté par Marc Fiquet

>3 Articles pour la série : Diaporamas Bible et Science
Print Friendly, PDF & Email

Voici le début d’une série passionnante de diaporamas élaborés par notre doyen Roger Lefebvre dont plusieurs nous ont réclamé la re-publication. Les voici donc dans une nouvelle peau, ce qui sera l’occasion de redécouvrir ces thèmes sur les rapports entre la Bible et la science, une vision réconciliant création & évolution, le tout avec la touche d’humour et de didactique propre à Roger, qui nous fait bénéficier avec générosité de ses années d’enseignement en religion protestante.

1ere partie d’une série de 6 qui concerne un

rappel simplifié des principales théologies et théories scientifiques adoptées par les uns et les autres et en rapport avec l’évolution

 

 

Voilà, Roger et moi (et toute l’équipe) sommes ravis de ce travail et espérons que vous y trouverez une source d’information à la fois agréable et enrichissante.

Navigation dans la série
Diaporama Bible et Science N°2 >>
Avatar
Après un cursus universitaire et professionnel dans les technologies de l’information, Marc poursuit désormais des études en théologie avec un premier objectif de valider un master II de recherche. Il est le webmaster du site scienceetfoi.com et Directeur de Projet Exécutif au sein de l'association.

8 Commentaires

  1. Avatar
    Benoit Hébert sam 05 Oct 2013 Répondre

    Bravo Marc pour ce relooking impressionnant et merci Roger pour ce contenu non moins attrayant! La non ressemblance entre le Benoit de ce diaporama et mon humble personne est-elle purement fortuite?

  2. Pascal Touzet
    Pascal Touzet mer 09 Oct 2013 Répondre

    Super beau travail!
    Bravo à vous deux!
    Pascal

  3. Avatar
    soeur en Christ jeu 10 Oct 2013 Répondre

    Bien fait ce diaporama mais pas très convaincant. Je prends l’exemple de la girafe; mis à part son cou télescopique elle possède bien d’autres caractéristiques, comme sa robe tachetée, qui ne peuvent pas s’expliquer par l’adaptation à son milieu.Nous y voyons plutôt le sens esthétique et le goût de la diversité du créateur de toutes les espèces.Donc même s’il y a une capacité d’adaptation, elle ne me paraît pas très importante au regard de tout ce qui est stable.
    Etant donné que les conclusions des adeptes de l’évolutionnisme se fondent surtout sur l’étude de fossiles je me permets de proposer une solution : Dieu ayant créé l’homme à son image nous pouvons penser ( d’après notre propre mode de fonctionnement) qu’il a effectivement tâtonné dans son travail de création, que cela lui a pris du temps avant d’être satisfait et que c’est pour cela que nous trouvons les fossiles de tous ses « brouillons ».Au terme de ses tâtonnements il a créé l’homme (avec un esprit , c’est à dire un être spirituel intégré) et lui a présenté les différentes espèces d’animaux pour qu’il les nomme.
    Finalement, nous pouvons constater que depuis que l’homme existe (l’homme et pas le monde), il n’y a pas eu énormément de changements ,à part la disparition progressive d’un certain nombre d’espèces. Les animaux qui nous sont décrits dans le libre de Job nous sont pour la plupart encore familiers.
    La bible nous pousse d’ailleurs davantage a considérer la fin de ce monde que ses origines. Et nous savons qu’il disparaîtra bientôt pour laisser place à un autre, régis par d’autres lois, mais que pour y entrer il faut s’intéresser à un autre genre d’évolution.C’est cette dernière à mon avis qui devrait nous captiver le plus!

    • Avatar
      Benoit Hébert ven 11 Oct 2013 Répondre

      Bonsoir « sœur en Christ »

      On peut démontrer la réalité de l’évolution sans faire du tout mention des fossiles. Par des arguments de biogéographie, d’anatomie comparée, et surtout de génétique, des millions de preuves indépendantes et concordantes nous racontent l’histoire de l’évolution. Vous découvrirez tout cela dans la rubrique « les preuves scientifiques de l’évolution ». Pour le grand public, je suis dans la préparation de vidéos sur tous ces sujets. Avec beaucoup d’affection, il est un peu naïf de remettre en cause le travail de milliers de chercheurs sur la base de telles suppositions.

  4. Avatar
    soeur en Christ ven 11 Oct 2013 Répondre

    Naïve peut-être, mais franchement je préfère encore ma naïveté à l’arrogance intellectuelle de ceux qui se pensent tellement plus instruits et intelligents que la moyenne qu’ils ne sont même pas capables de se remettre en question et d’apprécier d’autres point de vue que le leur. En vérité je ne m’intéresse guère à la génétique mais ce que je sais c’est que l’esprit humain n’a rien à voir avec l’ADN. Dieu nous a donné un esprit ( à notre naissance) pour que nous puissions faire partie de sa famille car Dieu est esprit. Cet esprit est un être spirituel capable de comprendre les choses de l’esprit tandis que l’âme nous permet de nous connaître nous même, et le corps de connaître par les sens, le monde qui nous entoure. Depuis la chute, notre esprit n’est plus en communion avec Dieu, il est atrophié de sa principale fonction mais peut encore nous influencer par des facultés telles que l’intuition ou la conscience. Au moment de la nouvelle naissance la communion avec Dieu est rétablie et nous pouvons devenir  » enfant de Dieu », c’est un grand privilège. Voilà pourquoi il est très difficile à un chrétien né de nouveau de s’entendre dire qu’il descend d’un quelconque animal; pour lui c’est presque blasphématoire car la destinée de l’homme n’a rien à voir avec celles des animaux. Voilà ce qui me préoccupe dans ce débat création-évolution.( et croyez-moi la frustration du chrétien qu’on veut réduire à l’état d’animal est bien pire que celle du scientifique dont on n’a pas encore reconnu le savoir).

    • Avatar
      Benoit Hébert sam 12 Oct 2013 Répondre

      C’était franchement sans arrogance, sûrement une façon maladroite de vous faire réfléchir! Mais l’arrogance n’est-elle pas parfois du côté de ceux qui croient pouvoir remettre en cause des faits bien établis par une communauté de professionnels en compétition au nom d’une simple opinion?

      Et nous sommes bien d’accord sur l’essentiel, la destinée des hommes est bien supérieure à celle des animaux:), et l’homme est bien plus que les cellules qui le composent…Vous pensez peut-être que nous voulons réduire l’homme à sa dimension biologique, mais ce n’est absolument pas le cas!

    • Avatar Auteur
      Marc sam 12 Oct 2013 Répondre

      Chère « sœur en Christ »

      Permettez-moi 3 remarques en rapport avec vos commentaires – je vous remercie au passage d’exprimer clairement vos frustrations ou ressentis à nos publications, c’est bien le but du blog que chacun émette son avis et que nous travaillions ensemble à prendre le recul nécessaire sur des sujets souvent trop polémiques –

      1. Ce diaporama est le premier d’une série de 6, il n’a pas la prétention de prouver l’évolution mais se borne à rappeler les approches complémentaires de la science et de la Bible. La science nous parle de la biologie de l’homme, la Bible de sa vocation spirituelle. Si Dieu a choisi un processus évolutif pour amener l’homme à son image, qui sommes-nous pour le contester ?
      Le cou de la girafe est un exemple didactique pour bien montrer comment notre vision scientifique des choses évolue au cours du temps et ne cherche rien à prouver d’autre. La théorie actuelle de l’évolution en donne une explication possible, c’est tout. Sur ce seul exemple, vous pourrez très bien affirmer qu’un créateur a conçu des animaux pouvant se nourrir de feuilles haut-perchées. SI maintenant vous essayez de relier cette hypothèse à l’apparition et à la répartition des espèces sur le globe, vous allez vite rencontrer des problèmes absolument insolubles (ex l’arche de Noé comme solution scientifique) mais qui trouvent des explications limpides au regard de ce que la science moderne nous révèle aujourd’hui.

      2. Je trouve votre jugement à propos de l’arrogance un peu sévère s’il nous est adressé, la plupart des intervenants de ce blog ont un cheminement de remise en cause assez profond puisse que nous sommes quasi tous issus de familles chrétiennes et élevés dans la « tradition évangélique» concernant le récit des origines

      3. Il faut résister au fait de se focaliser sur un seul point de vue, ce diaporama comme les autres articles ne dressent pas la vue scientifique contre la vue spirituelle de l’homme, ce site cherche à montrer comment ces 2 vues sont complémentaires. Nous sommes donc tout à fait en phase avec la vocation spirituelle de l’homme que vous décrivez, mais contrairement à ce que vous exposez, nous sommes aussi tout à fait à l’aise avec les données de la science qui ne font que nous rapporter le comment Dieu s’y est pris. C’est bien entendu au prix de nombreuses recherches et de remises en cause, nous avons cessé d’aborder les textes bibliques comme s’ils devaient nous délivrer un message scientifique.

      REMARQUE
      Ce changement d’angle de vue qui consiste à remettre les écrits bibliques dans le contexte de leur rédaction peut être considéré comme un sacrilège par plusieurs, mais vouloir s’accrocher à une méthode d’interprétation de la Bible en flagrante contradiction avec ce que l’observation de la nature nous révèle ne nous semble pas être la voie de la sagesse puisse qu’elle oppose deux vérités émanant de la même origine (Dieu). C’est donc plus notre interprétation des choses que nous remettrons en cause que les faits eux-mêmes.
      La diapo n° 38 de ce diaporama aborde avec humour le danger du mélange des genres dont vous faites office dans votre commentaire.

      Je vous souhaite de trouver les réponses aux questions qui vous habitent, puissent ces modestes échanges y contribuer.

  5. Avatar
    soeur en Christ sam 12 Oct 2013 Répondre

    Bon, je verrais bien la suite de vos articles. Tant qu’on ne touche pas à Adam et Eve je suis plutôt ouverte d’esprit. Mais nier que Dieu a créé un premier homme et que de ce premier homme il a créé la première femme c’est cela qui à mon avis est blasphématoire. Si Dieu avait décidé d’insuffler son esprit dans toute une race de singes , il nous l’aurait fait savoir. J’ai vu un reportage sur les chimpanzés qui montrait qu’ils étaient capables de se servir d’outils pour aller chercher du miel et que cette pratique n’était pas héréditaire, elle ne provenait pas de leur instinct, mais d’un apprentissage par imitation. On peut penser que les hommes préhistoriques étaient comme ces chimpanzés mais en plus évolués. Ce n’est pas parce qu’ils se se sont peu à peu redressés qu’ils sont devenus des hommes.Donc je ne pourrai jamais admettre que l’homme descende du singe ,Il y a des avertissemnents dans la bible pour ceux qui se permettent de rajouter quelque chose à la vérité révélée par Dieu dans sa parole. C’est un honneur pour les chrétiens dont je fais partie de ne pas la remettre en question, surtout de façon aussi grossière. Par contre c’est un plaisir pour les païens de réduire cette parole à une succession de fables et de « belles pensées » communes à toutes les religions. Je sais de quoi je parle, il n’y pas que les scientifiques qui rejettent Adam et Eve mais tous les paiens le font également. Ils ne croient pas au déluge non plus ( comment croiront-ils à l’enlèvement?), Daniel avait certes dit qu’à la fin des temps la connaissance augmenterait mais c’était en vue de nous permettre d’affronter les derniers temps que nous vivons en recevant l’interprétation de prophéties eschatologiques par exemple, certainement pas en remettant en question des éléments de la parole aussi fondamentaux que les origines de l’homme.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*