« De l’ADN vieux de 700.000 ans récupéré sur un cheval ancestral »

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

« Ces fragments d’ADN proviennent d’un os de cheval enseveli dans le pergélisol canadien. Ils ont permis de dater la naissance de la lignée Equus à l’origine des chevaux contemporains, des ânes et des zèbres. »

Lire l’article de Joël Ignasse de Sciences et avenir

Avatar

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*