ADN-ARN : une copie infidèle

Print Friendly, PDF & Email

On a longtemps pensé que l’ARN était une copie fidèle de l’ADN dont il est transcrit. Ce n’est pas le cas !

Un article de Loïc Mangin, de Pour la Science

Le phénomène est décrit dans tous les manuels de sciences de la vie et de la Terre, dès le lycée : l’ADN est transcrit en un ARN lui-même traduit en une protéine. La clef de voûte de cette chaîne est la fidélité. […] pourtant, Vivian Cheung, de l’Université de Pennsylvanie, à Philadelphie, aux États-Unis, et ses collègues viennent de le remettre en cause. Ils ont montré que pour de nombreux gènes, la transcription de l’ADN en ARN n’est pas aussi fidèle qu’on le pensait.

Lire la suite

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

>