40% des canadiens croient-ils que la terre a 6000 ans ?

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

 

L’agence « science-presse » (agence de presse canadienne dont la vocation est d’ « alimenter les médias en nouvelle scientifiques « ) s’interroge sur la fiabilité des sondages concernant l’impact du « créationnisme » dans le grand public, en particulier au Canada.

En effet, un sondage  récent réalisé auprès de plus de 26 000 canadiens révèlerait que « 40 % des Canadiens croient que la Terre et la vie qu’elle abrite ont été créées par Dieu en six jours. »

Une analyse plus fine des questions posées aux personnes sondées montre rapidement qu’on les a placés devant un faux choix :  la création ou l’évolution.

La première question du sondage était en effet plus qu’ambigüe «  » La Terre fut créée par Dieu tel qu’enseigné dans les textes religieux  »

L’agence science presse souligne donc à juste titre qu’il faut prendre ces sondages avec des pincettes.

Dans cet article publié sur notre site traitant des enjeux pour l’éducation des sciences des théories créationnistes « alternatives », Mike Poole explique bien que tout est question de définition.

Les religions abrahamiques (christianisme, islam et judaïsme) partagent deux croyances (et d’autres encore) :

  • L’existence d’un Créateur de toutes choses.
  • La création a été conçue pour un but, une finalité.

Ces deux croyances impliquent l’idée de création et il est important de comprendre en quoi ceci est différent du « créationnisme ». Dans la deuxième croyance, les arguments du mouvement relativement récent dit de l’Intelligent Design (« ID » ou conception intelligente) doivent être distingués des croyances traditionnelles à propos de la conception de l’univers.

Pour comprendre les problèmes posés par le créationnisme et le mouvement de l’ID, ces distinctions sont essentielles. La confusion née quand des mots identiques ou proches sont utilisés avec des significations différentes.

 

De tels sondages entretiennent donc une certaine confusion, même s’ils peuvent aussi faire prendre conscience d’une tendance de fond quand ils sont plus précis :

«  La même année 2007, un sondage mené par Angus Reid établissait à 22 % le nombre de créationnistes au Canada, un résultat qui, lui aussi, pourrait être lié à la formulation de la question : « l’humain est-il le résultat de l’évolution sur des millions d’années, ou a-t-il été créé par Dieu dans sa forme actuelle dans les 10 000 dernières années ».

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*