Vision du monde et rapports science et foi

Posté par Marc Fiquet
Print Friendly, PDF & Email

Vision du monde et rapports science et foi

Quoique nous pensions, consciemment ou non, nous appliquons notre propre vision du monde à tout ce que nous analysons ou qui se présente à nous.

La manière de penser la science et la foi n’échappe pas à cette règle et nous pouvons même classer dans différentes catégories, les façons que nous avons de concevoir les rapports entre ces deux domaines de l’humain. Outre le fait d’expliquer historiquement les rapports entre science et religion, cela nous sera très utile pour mieux connaitre (et donc mieux respecter) la vue des autres et peut-être aussi nous donner des clés pour mieux comprendre la manière dont nous percevons les choses nous-mêmes. Enfin en prenant le recul nécessaire sur certaines problématiques précises, peut-être pourrons-nous envisager de changer de catégorie !

 

Le livre

Livre_BarbourC’est ce travail de mise en lumière qui est brillamment réalisé par le physicien et théologien Ian Barbour dans son ouvrage « Quand la science rencontre la religion »[1].

L’auteur commence par présenter 4 catégories principales qui pourront englober tous les types de réactions rencontrées, d’autres ont fait cet exercice avec davantage de catégories, mais le nombre de 4 permet de travailler avec un niveau d’échelle suffisant (et bien adapté à un ouvrage de 300 pages…)

Le livre, découpé en 6 chapitres, va tenter de répondre à 6 questions sous les 4 angles qui caractérisent les 4 catégories définies plus bas.

 

Je vous renvoie à la lecture complète de l’ouvrage pour rentrer dans le détail des analyses. Ce livre s’adresse plutôt à un public averti (niveau universitaire) ou aux férus des questions science et foi. Les livres de ce type sont extrêmement rares en langue française, c’est donc une occasion à saisir si vous ne lisez pas l’anglais.

 

L’auteur

Voici la présentation qu’en fait l’éditeur :

Professeur émérite de physique et de religion au Carleton College de Northfield (Minnesota), Ian G. Barbour est une figure reconnue dans les domaines de la science et de la théologie. Il a été récompensé en 1999 par le prix de la Fondation Templeton pour ses recherches pionnières sur les liens entre science et religion. Un livre collectif en son honneur, Fifty Years in Science and Religion : Ian G. Barbour and his Legacy, vient de paraître aux États-Unis.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter à sa fiche Wikipedia (en anglais)

 

4 catégories de rapport entre la science et la foi

Dans son introduction, I. Barbour  rappelle que l’avènement de la science moderne avec Galilée donnera lieu à un conflit mémorable entre la science et l’Eglise. Au XIXe siècle de nombreux débats publics secoueront le monde occidental après la publication de la célèbre thèse de Darwin sur l’évolution des espèces.

Cette situation de conflit entre science et religion a tellement  marqué les esprits qu’elle semble s’imposer comme modèle de pensée unique et logique. Il faut désormais faire un choix, c’est soit la science, soit la religion, car elles sont incompatibles ! De plus l’affection naturelle des média pour les débats par opposition plutôt que pour des discussions plus nuancées semble favorable à entretenir ces rapports conflictuels. Pourtant le XXe siècle montre que même sur le sujet de l’évolution qui fait alors consensus comme modèle scientifique explicatif de l’évolution du monde et du vivant, d’autres voies ont été empruntées autant par des scientifiques que par des théologiens.

Plutôt que le conflit, certains prônent l’indépendance, d’autres le dialogue, ou même l’intégration.

 

Ces catégories ont été proposées par Ian Barbour dans des ouvrages précédents et sont repris ici pour aborder 6 questions fondamentales.

 

6 questions fondamentales

  1. Science et religion : ennemies, étrangères ou partenaires ?
  2. Au commencement : pourquoi le big bang s’est-il produit ?
  3. Physique quantique : un défi pour nos présomptions sur la réalité ?
  4. Darwin et la Genèse : l’évolution est-elle la façon de créer choisie par Dieu ?
  5. La nature humaine : Sommes-nous déterminés par nos gènes ?
  6. Dieu et la nature : Dieu peut-il agir dans un monde régi par des lois ?

 

Dans un prochain article, nous verrons comment l’auteur définit et décrit  chacune des catégories conflit, indépendance, dialogue et intégration, avant de proposer une synthèse des réponses  fournies pour chaque  question selon  l’approche qu’impose les différentes catégories.

 


 

[1] Quand la science rencontre la religion, Ian G Barbour – Edition du Rocher collection Transdisciplinarité – 2005


Navigation dans la série
Quatre façons de concevoir les rapports entre science et foi >>
Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
Discussion de livres
Sort by

3 Commentaires

  1. Peel Olivier mer 12 Août 2015 Répondre
    • Auteur
      Marc mer 12 Août 2015 Répondre

      Oui Olivier !

      Un livre extrêmement intéressant, le seul de polkinghorne traduit en français à ma connaissance. J’ai lu polkinghorne en anglais mais c’est assez difficile, quel bonheur de le lire en français ! Ce qui m’intéresse chez cet auteur c’est son approche sur l’action de Dieu dans un monde régit par des lois. Comme c’est également un physicien de très haut niveau spécialiste de la mécanique quantique, il maîtrise bien les concepts d’espace-temps et de déterminisme en physique.
      Il est assez « théisme ouvert », mais ses réflexions sont très profondes, je le trouve plutôt équilibré et d’une érudition impressionnante !

      j’ai aussi le projet d’un ou 2 articles sur ce livre remarquable..

  2. Peel Olivier mer 12 Août 2015 Répondre

    Alors, nous partageons un enthousiasme équivalent pour ce livre en tout point remarquable.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*