Un dossier sur les exoplanètes

Posté par Antoine BRET
Print Friendly, PDF & Email

 

Une recherche Google sur « Exoplanètes » vient de me renvoyer 374 000 pages. La même recherche en ajoutant le mot « Dieu » renvoie 52 900 pages. Il semble donc que le sujet intéresse pas mal de monde, en partie pour des raisons spirituelles. Mais pour être certain que ce que l’on dira des exoplanètes est pertinent, il faut s’assurer au préalable que l’idée que l’on a du sujet n’est pas trop erronée.

Le but de ce dossier est de présenter l’état de l’astronomie en la matière, de la manière la plus concise possible.

  • Comment détecte-t-on les exoplanètes ?
  • Combien en connait-on pour le moment ?
  • Combien semblent habitables ?

 

Même si la plupart des chiffres changeront rapidement dans les années à venir, ils permettent d’ores et déjà d’entrevoir bien des choses intéressantes.

 

Comme article référent, ce dossier est publié dans la partie « Ressources » du site dans la rubrique : Age de la terre et cosmologie

Bonne lecture

 

Accéder au dossier

Antoine BRET
Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
âge de la terre
Sort by

3 Commentaires

  1. him sam 05 Août 2017 Répondre

    Merci pour ce sujet passionnant. Il existe « probablement » des milliards de milliards de planètes habitables et nous ne sauront peut être jamais si elle sont habités. Il provient très peu d’énergie électromagnétique des planètes extrasolaires même en provenance des plus proches (quelques années lumières) mais j’ai entendu dire que si l’on envoi des ondes dirigées (genre laser) alors une communication d’information par onde électromagnétique devient possible même à quelques années lumière de distance. Donc si l’on émet vers les planètes « habitables » voisines de manière dirigé pendant quelques décennies tout en écoutant en permanence si quelqu’un répond on saura si une intelligence extraterrestre aura eu la même idée au moins dans notre « voisinage » immédiat (test du « poisson rouge »?). L’émission depuis la terre pourrait se faire par des pointages successifs des planètes candidates. Mais il me semble que pour écouter l’éventuel signal de réponse extra terrestre, il faut aussi pointer l’écoute très précisément dans la direction de la source émettrice. Donc il faudrait « pointer » quelques centaines ou milliers de planètes candidates en même temps et ce pendant des années . Il s’agit alors d’une écoute permanente et en parallèle de toutes les planètes, sinon on risque de ne pas être à l’écoute au moment d’une éventuelle réponse. C’est un peu équivalent à avoir des centaines voire des milliers de télescopes pointés en permanence vers les planètes candidates. C’est peut être infaisable.

  2. Antoine lun 07 Août 2017 Répondre

    Un projet de la sorte est tout à fait à l’étude -:)
    https://breakthroughinitiatives.org/Initiative/3

  3. him mar 08 Août 2017 Répondre

    Merci pour l’info. Il s’agit dans le cas que vous évoquez, de « pousser » une sonde jusqu’à alpha centauri. Dans mon cas je compte sur d’éventuels extra terrestres pour répondre avec leur moyens propres. Mais si l’on envisage de pousser une sonde jusqu’à alpha centauri on doit d’autant plus facilement pouvoir envisager d’émettre un signal pour manifester notre présence intelligente aux planètes habitables « du coin »: par exemple en émettant une suite de nombres premiers.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*