Croyez-vous aux miracles ?

Date : jeu 16 Mai 2013 Catégorie, Voir le Project
Print Friendly

Planets under watch

Introduction

On définit généralement les miracles en tant qu’action spéciale de Dieu dans une situation donnée. Pourtant, l’interaction de Dieu avec le monde ne nécessite pas forcément que les lois physiques ne soient pas respectées. Pour les besoins de la discussion présente, le mot miracle fera référence à une situation dans laquelle Dieu suspend ou interrompt des lois physiques. Il y a plusieurs questions importantes :
1Est-il logiquement possible de croire au miracle
et au fait que Dieu ait utilisé l’évolution pour créer la vie ?
2Que dire de l’explication scientifique
d’un miracle ?
3Dieu peut-il être impliqué dans des situations
qui sont explicables scientifiquement ?

 

Une réponse simple

Pour un croyant, les miracles sont toujours possibles puisque Dieu est le créateur et qu’il est celui qui soutient toutes les lois physiques, il a donc la possibilité de les suspendre. Indépendamment de sa méthode de création, l’interaction miraculeuse reste donc toujours une option pour le créateur.

 

 

Peut-on expliquer un miracle scientifiquement ?

L’explication scientifique d’un événement le fait-il passer de la catégorie miraculeux à naturel ? Si Dieu suspend les lois de la nature lors d’un  événement, celui-ci peut-être qualifié de miracle. Mais les hommes peuvent aussi avoir l’impression qu’une série compliquée d’ événements est miraculeuse, alors qu’aucune loi n’a été enfreinte. Ainsi, il se pourrait qu’on comprenne plus tard scientifiquement un  événement préalablement qualifié de miraculeux. Ceci ne prouve pas que Dieu ne fût pas impliqué, Dieu contrôle toujours la situation. Pourtant, avec la définition restreinte que nous nous sommes donné d’un miracle, une explication scientifique lui enlèverait son caractère miraculeux.

L’action divine Dieu peut-elle être impliquée dans des situations que nous pouvons expliquer scientifiquement ? Après tout, l’interaction de Dieu avec le monde ne devrait-elle pas rester mystérieuse scientifiquement ? Considérons, par exemple l’histoire des Israélites traversant la Mer Rouge dans le livre de l’exode :

« Alors Moïse étendit sa main sur la mer ; le SEIGNEUR refoula la mer toute la nuit par un puissant vent d’est ; il mit la mer à sec, et les eaux se fendirent. Les Israélites entrèrent au milieu de la mer, sur la terre ferme ; les eaux étaient pour eux une muraille à leur droite et à leur gauche. » (Exode 14:21-22)

 

Une explication scientifique de l’événement – un puissant vent d’est – n’enlève pas le caractère miraculeux de l’événement parce que Dieu en est crédité. Les lois de la nature n’ont pourtant pas forcément été rompues. Dieu était impliqué dans la chronologie précise des événements qui leur a permis de traverser.

Le fait que Dieu ait produit ce vent ne repousse-t-il pas la question du miracle un cran en arrière? Si les prévisionnistes météo avaient pu prédire ce vent, Dieu aurait-il toujours été impliqué ? À cause du principe d’incertitude de la mécanique quantique ou de la théorie du chaos, la science n’est pas capable de prévoir exactement le comportement à long terme des systèmes complexes, et le climat entre bien dans cette catégorie. D’un point de vue scientifique, il sera toujours possible que Dieu ait provoqué un miracle indétectable scientifiquement en agissant au niveau des paramètres les plus fins et les plus subtils provoquant n’importe quel événement. Il faut faire attention de ne pas pousser cet argument jusqu’à dire que Dieu agit dans tous les « trous » de notre connaissance scientifique. Nous pourrions en effet être capable d’expliquer de mieux en mieux de tels phénomènes comme le montre les progrès de la prévision météo. Si les progrès constants de notre compréhension peuvent pleinement expliquer certains événements, comment Dieu y était-il impliqué? C’est le problème central de l’action divine, un débat animé en philosophie théologique. Les lois de la nature pourraient-elles être ouvertes d’une façon qui permette l’interaction divine sans laisser de signe de suspension de ces lois ?

Conclusion

Nous pensons que les miracles sont toujours possibles, puisque nous croyons à la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts. Cependant, pour que l’univers nous paraissent fonctionner avec tant de régularité et d’ordre, de tels événements sont nécessairement rares. Qu’un événement ne soit pas explicable scientifiquement ou qu’il le soit, Dieu est souverain et est toujours impliqué dans le processus.

Toutes les questions

Vous aimez cet article ? Dites-le nous en cliquant sur le coeur…

Ca pourrait aussi vous intéresser
Filter by
Post Page
Pertinence de la foi Actualité scientifique Théologie génétique
Sort by