Kénose et évolution

Complément au Livre 'Origines'

Date : mar 02 Juin 2015 Catégorie Article Original
Print Friendly, PDF & Email

Cet article fait partie des compléments du Livre Origins de Deborah et Loren Haarsma – Cliquez ici pour le sommaire –

Les tenants de la création évolutive croient que Dieu a choisi de créer notre soleil et notre planète, et de gouverner l’histoire de la vie pré-humaine, via le cours ordinaire des lois naturelles. Si tel est le cas, la gouvernance de Dieu du monde naturel semble «cachée». Certains créationnistes évolutionnistes estiment que le concept théologique de kénose soutient cette idée.

Kénose vient d’un mot grec qui signifie « vider ». Il est utilisé dans la Bible pour décrire comment Dieu, dans la personne de Jésus-Christ, s’est  « dépouillé lui-même » (Phil 2.7). L’expression ultime de la bonté de Dieu ne se manifeste pas dans sa grande puissance ou sa connaissance, mais dans son sacrifice et son dépouillement volontaire. Jésus-Christ s’est défait d’une partie de son pouvoir divin pour vivre comme un être humain. En tant qu’être humain, il a subi le rejet, la trahison, la torture et le meurtre : les pires des maux que les humains s’infligent les uns aux autres. Au lieu de frapper en représailles, Jésus a pardonné et a offert une relation renouvelée entre lui et l’humanité.

Dieu pourrait se substituer à notre volonté et nous forcer à accomplir de bonnes actions. Au lieu de cela, il nous laisse faire des choix. Il nous transforme pour que nos choix s’alignent de plus en plus avec sa volonté. Mais c’est en se sacrifiant et en se dépouillant qu’il agit, une tactique faible en apparence, plutôt qu’en nous contrôlant et en nous forçant à obéir.

Plusieurs créationnistes évolutionnistes ont fait valoir que le concept théologique de kénose peut aussi nous aider à comprendre l’histoire de la vie sur terre. Dieu a en permanence le pouvoir d’enfreindre les lois de la nature, pour imposer surnaturellement au monde la forme qui lui convient. Mais il choisit de respecter sa création et d’œuvrer à travers les lois de la nature. Selon ces créationnistes évolutionnistes, Dieu accomplit son dessein dans le monde naturel comme il le fait dans le monde des humains : en respectant ses créatures et en œuvrant à travers leurs capacités ordinaires plutôt que par des miracles.

 

Pour en savoir plus,

Edwards, Denis, The God of Evolution: A Trinitarian Theology. Mahwah, New Jersey: Paulist Press, 1999.

Polkinghorne, John. The Work of Love: Creation as Kenosis. Grand Rapids, Mich.: Wm. B. Eerdmans, 2001.

 

 

 

© 2007 by Faith Alive Christian Resources, 2850 Kalamazoo Ave. SE, Grand Rapids, MI 49560.
Traduction avec autorisation : scienceetfoi.com.

 

 Retour

Sommaire des compléments au livre Origins (si vous venez d’ailleurs)