Dispose-t-on d’une « théorie du tout » ?

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly

Le physicien Stephen Hawking a dédié sa carrière à élaborer une théorie du tout qui unifierait la relativité générale d’Einstein et la mécanique quantique. Dans cette vidéo de « science étonnante », vous en saurez plus sur l’utilité d’une telle unification des lois de la physique (comprendre les trous noirs, les tous premiers instants de l’univers).

Posons maintenant une question directement en lien avec les préoccupations de ce blog : les conséquences des découvertes de la science sur la foi.  Même si nous disposions d’une telle théorie du tout, cela nous fournirait-il une explication de la réalité à tous les niveaux ? Dieu serait-il rendu inutile ? Nous avions déjà publié un article sur ce sujet :

« Mythe : en définitive la science expliquera tout. »

 

1 Commentaire

  1. Pascal lun 05 Déc 2016 Répondre

    Imaginer que l’on trouvera un jour une « théorie du Tout » est aberrant et relève plus de la mégalomanie que de la science.
    Une théorie qui expliquerait aussi bien l’origine de la matière et du temps, que celle du vivant, que celle de l’intelligence humaine, n’est pas réaliste.

    A cela, je vois deux raisons majeures :
    – d’une part, nous sommes des constituants de cette réalité que nous prétendons complètement décrire et expliquer. Du simple fait de cette relation d’appartenance, et quand bien même, par la pensée nous pouvons partiellement la dépasser, nous sommes tributaires de ce que la réalité veut bien nous montrer d’elle-même;
    – d’autre part, nous tentons d’expliquer cette réalité selon un schéma basé sur que nous nommons logique, élément de l’intelligence humaine, dont il a été démontré qu’elle présente des failles (cf, les théorèmes d’incomplétude de Gödel).

    Après les magnifiques victoires de la mécanique céleste, on crut un moment déjà que la science était achevée, et qu’il n’y aurait plus rien de neuf sous le soleil. La découverte de l’effet photoélectrique, celle de l’invariance de la vitesse de la lumière, conduisirent ensuite (les physiciens du forum me corrigeront si nécessaire) à des révolutions majeures : physique quantique, relativité, qui vinrent bouleverser toutes les belles certitudes de l’époque positiviste.

    Non, une théorie du tout est une réelle aberration, un mirage, une chimère…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*