Débat/partage public à l’église évangélique de Somain (59) le 18 mars à 16H avec B. Hébert : « Bible et Science en conflit? »

Posté par Benoit Hébert
Print Friendly, PDF & Email

J’animerai une « conférence/discussion » sur le thème « La Bible et la science sont-elles en conflit ? » à l’église évangélique de Somain,  le dimanche 18 mars à 16H. Vous êtes tous invités, l’entrée est gratuite, les questions sont les bienvenues…Ce moment sera suivi d’un café offert à tous !

Mon but est bien entendu de montrer qu’une juste compréhension de la foi chrétienne et de la démarche scientifique ne peut conduire qu’à une vision plus complète du monde, que ces deux domaines sont complémentaires et non conflictuels.

Quelques idées phares que j’aimerais aborder :

  • Une explication scientifique ne remplace pas Dieu, mais décrit comment Il s’y est pris pour créer l’univers et l’homme
  • Les récits bibliques de la création gardent toute leur valeur spirituelle aujourd’hui, mais ils ont été écrits pour être compris de leurs premiers auditeurs avant de l’être pour nous.
  • Comment comprendre les 7 jours de la création de Genèse 1 ?

11 Commentaires

  1. Michel Laurin lun 12 Mar 2018 Répondre

    Bonjour,
    Est-ce qu’il sera possible d’assister en ligne? J’aimerais beaucoup cela!!!! Il suffit d’une préparation minimale, skype/FaceTime et microphones bien placées dans la salle (réponse et question).
    Merci

  2. Michel Thys mar 13 Mar 2018 Répondre

    Cher Monsieur HEBERT,
    Il y a plusieurs années que nous n’avons plus eu l’occasion d’échanger nos points de vue divergents, pourtant enrichissants, me semblaient-ils  !
    La foi et la raison, la religion et la science se complètent-elles ou s’excluent-elles mutuellement ?
    Vous écrivez : « Une explication scientifique ne remplace pas Dieu, mais décrit comment Il s’y est pris pour créer l’univers et l’homme ».
    Puis-je m’étonner qu’un physicien préjuge de l’existence de Dieu et même de la « création » de l’univers et de l’homme, notions en plus anthropocentriques ?
    J’y vois une « pétition de principe » …
    Pour tenter de concilier foi et raison, religion et science, les croyants répondent qu’elles relèvent de domaines, de sphères, de niveaux différents.
    L’athée que je suis leur donne raison. En effet, pour résumer simplement, d’un point devue « psychoneurophysiologique », la foi émane du cerveau émotionnel, tandis que la raison procède du cerveau rationnel. Certes, ils sont en connexions constantes et instables, mais cela suffit-il pour conclure à leur coexistence légitime ? Pourquoi les croyants, au-delà d’une méconnaissance du fonctionnement cérébral humain, privilégient-ils leur cerveau émotionnel ?

    Je vous l’ai écrit jadis : ancien croyant protestant (calviniste) jusqu’à 21 ans, en 1961, prenant enfin conscience que les options non confessionnelles m’avaient été occultées (« de bonne foi » ?), j’ai longuement correspondu avec des philosophes, des neurologues, etc., aussi bien croyants qu’athées.
    C’est ainsi que j’ai élaboré de modestes hypothèses explicatives de l’origine exclusivement psychologique, éducative et culturelle de la foi, ainsi que de sa fréquente persistance dans les neurones des amygdales du cerveau émotionnel. Les influences religieuses précoces, toujours à forte connotation affective en l’absence d’esprit critique, et par confiance envers les parents, y laissent en effet, dès l’âge de trois ans, des traces indélébiles et inconscientes,
    indépendamment de l’intelligence et de l’intellect ultérieurs.
    Mais, contrairement à vous, je n’ai jamais eu aucune intention prosélyte : à chacun de se forger sapropre « vérité », partielle et provisoire, au contact de
    celles des autres. J’ai seulement toujours voulu réagir à des propos qui, fussent-ils de bonne foi, ce dont je ne doute pas de votre part, me semblent de ne pas permettre à chacun de décider, en connaissance de cause et aussi librement que possible, de croira OU de ne pas croire.
    Cordialement,
    Michel THYS, en Belgique.
    http://originedelafoi.eklablog.com/-a126973612

  3. Michel Thys mar 13 Mar 2018 Répondre

    P.S.
    Monsieur HEBERT,
    Que Dieu ait une existence objective et réelle, ou seulement subjective et imaginaire, je tiens à préciser que je respecte tous les croyants (sauf les fondamentalistes terroristes), mais que je condamne toutes les religions en fonction de la soumission qu’elles imposent, au détriment de l’autonomie.
    Je ne doute pas que votre conférence du 18 mars sera suivie d’un débat d’idées qui permettra d’évoquer sereinement le point de vue des athées (le mien qui n’étant que personnel).
    Cordialement,
    Michel THYS

  4. Nicolas ven 16 Mar 2018 Répondre

    Bonjour,
    La conférence sera-t-elle filmée et retransmise sur votre chaine YouTube ?
    Ça serait vraiment bien, ou au moins l’audio en mode podcast.

    • Auteur
      Benoit Hébert ven 16 Mar 2018 Répondre

      Bonjour Nicolas

      je réfléchis à enregistrer mon intervention en vidéo…à suivre :-)

  5. Michel ven 16 Mar 2018 Répondre

    Merci

  6. Antoine Bret ven 23 Mar 2018 Répondre

    C’était comment, alors?

  7. Auteur
    Benoit Hébert sam 24 Mar 2018 Répondre

    ça c’est très bien passé, antoine. Très bon accueil, des questions pertinentes. Que du bonheur. J’ai filmé, mais je ne sais pas si j’aurais le temps de faire le montage :-)

    • Michel Thys sam 24 Mar 2018 Répondre

      Bonjour Benoît Hébert,
      Par « questions pertinentes », dois-je entendre qu’au moins un athée se serait exprimé ?
      Ou alors seulement des croyants convaincus, ce qui du moins à mes yeux, exclut tout dialogue enrichissant.
      Je crains fort que, comme d’habitude, aucun athée ne se soit déplacé pour ne pas être suspecté de prosélytisme, ni par manque de respect vis-à-vis des croyants, mais parce qu’il estime sans doute (comme moi) que chacun doit se forger sa propre « vérité », soit « révélée », soit au contact de celles des autres.
      D’où la nécessité d’un dialogue hélas presque toujours absent … J’en témoigne, tout étant bien conscient qu’en expliquant pourquoi je ne suis plus croyant peut paraître prosélyte. Je ne fais pourtant que faire découvrir un autre point de vue, toujours occulté par toutes les religions …
      Merci pour votre réponse.
      Bien à vous,
      Michel Thys.

  8. Auteur
    Benoit Hébert sam 24 Mar 2018 Répondre

    Pour un non prosélyte, cher Michel, vous ne ménagez pas vos efforts ;-)

  9. Michel Thys sam 24 Mar 2018 Répondre

    C’est vrai, cher Benoit, j’ai même l’impression de faire partie des très rares athées qui réagissent sur Internet, et donc d’être l’exception qui confirme la règle d’abstention … Ce qui me dérange le plus, je vous le « confesse », c’est que, sous prétexte de 58 ans de réflexion, je puisse donner l’impression que j’aie  » tout compris » et que j’aie  » donc raison » à propos de l’origine de la foi et de sa fréquente persistance ! Je ne fais pourtant, malgré les apparences, qu’émettre des hypothèses explicatives, espérant que l’on me démontrera que mes hypothèses n’étaient pas fondées. J’attends toujours … En attendant, « à chacun sa « vérité » !
    Au plaisir !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*